4 décembre: 3ème jour du procès, blocus par WeShutDown

∗ partagez le rendez-vous ! ∗
Venez au troisième et probablement dernier jour du procès pour avoir bloqué la centrale Weisweiler en 2017.
La procédure en réclamation en dommages et intérêts de 2 millions d’euros de la part de RWE est toujours pendante.

L’affaire pénale contre cinq activistes en raison du blocus de la centrale de Weisweiler entre en phase finale. Parallèlement aux négociations sur le climat à Bonn en 2017, l’un des plus polluants émetteurs de CO2 d’Europe a dû être arrêté presque complètement pendant plusieurs heures. Plus…

Centime dans l’engrenage de la répression

Le 7 octobre 2018, peu après l’arrêt de la déforestation, une activiste a prononcé un discours lors de la promenade dans la forêt, dans lequel elle a notamment appelé à continuer de lutter contre le charbon en dépit de l’arrêt de la coupe à blanc. Aujourd’hui, plus d’un an plus tard, elle a été condamnée à une amende de 600 € ( 60 peines quotidiennes de 10 € ) pour avoir « propagé des crimes ». Nous n’avons délibérément pas mobilisé pour le procès à grande échelle, car l’activiste souffre des conséquences traumatisantes massives de la brutalité policière lors des expulsions massives de l’automne 2018 et un grand procès avec un large public, de nombreux flics, etc. serait susceptible de causer des dommages supplémentaires. Mais cela ne signifie pas que nous ne voulons pas déranger les organes répressifs, même après le verdict du tribunal. Par conséquent, cet appel de notre part : Plus…

Luna & B-Mike en prison pour entrave à l’audience

Le texte suivant fut publié en allemand sur ABC Rhineland:

Après que le tribunal n’ait pas accepté le comportement procédural pendant le #TripodProzess du jeudi 13 juin 2019 devant le court à Aachen, les deux accusé.e*s sont maintenant en détention.

Luna a été amenée à la prison pour hommes Aachen Aachen, B-Mike, dans la section des femmes de la JVA (prison) à Cologne-Ossendorf. En d’autres termes, les personnes trans* sont une fois de plus mises dans les contraires prisons binaires, juste pour les opprimer encore plus par l’attribution du faux genre que les prisons le font de toute façon. Au moins en ce qui concerne Luna, nous savons qu’elle est également en isolement cellulaire complet ( cellule individuelle et promenade dans la cour seule). Ce qu’ils font avec B-Mike n’est toujours pas clair, car jusqu’à présent, même aux défenseu*s laïcs est refusé le contact. Plus…

Allons-y en grand nombre, pour leur montrer que la solidarité est notre arme la plus puissante

MISE A JOUR 18/2/2019: Eule fut condamnée à 9 mois d’emprisonnement sans probation. Plus suivra abcrhineland.blackblogs
Article détaillé aussi ( en allemand ): https://www.taz.de/Archiv-Suche/!5574470&s=Eule/

MISE A JOUR : Pour le moment le procès est terminé. Le mandat d’arrêt n’est pas annulé. Prochaine date 18/2, 13h00.
Source EA Hambi sur Twitter

Für einen lustigen Prozessbericht: https://www.taz.de/Archiv-Suche/!5567531&s=Eule/

Voici l’appèl pour le premier jour :
Après plus de quatre mois de détention, le procès contre Eule / Hibou aura lieu le lundi 4 février.

Elle est accusée d’avoir agressé des policiers d’après §114-1 StGB en concours avec tentative de blessure corporelle dangereuse d’après § 224-1 n°2 et §§ 22, 23, 52 StGB.

Eule sera heureuse par chaque support solidaire à son procès ! Plus…

Appel à soutien à la 2ième instance, le 24 jan. 2019

Le 24 janvier, l’audience d’appel contre un anarchiste aura lieu, qui est accusé de « perturbation des entreprises publiques », c.à.d. d’un blocus du chemin de fer de Hambach.
Vous trouverez ici le rapport de l’audience de première instance ( Allemand seulement ).

Quand: 24 janvier 2019 à 09h00

Où: Landgericht Stuttgart (= tribunal de district), Urbanstrasse 20, 70182 Stuttgart ( Open Street Map )
S’agissant d’une affaire pénale juvénile, le procès aura lieu près de l’adresse d’enregistrement de l’accusé.

Appel à tou-te-s les activistes et manifestant-e-s affecté-e-s par de la violence policière lors des expulsions dans les arbres au cours des 6 dernières années !!!

Nous voulons empêcher la prochaine expulsion devant un tribunal!

En raison de l’augmentation de la violence policière, on peut supposer qu’en cas d’une expulsion, il y aura de nouveau des mauvais traitements brutaux. Cela ne peut pas être toléré et nous en avons marre! Protégeons nos maisons et nos cabanes dans les arbres! Les expulsions sont un prétexte pour couper le Hambi pièce par pièce prématurément. De cette manière, l’arrêt des déboisements n’est donc pas respecté.

Appel à tou-te-s les activistes et manifestant-e-s affecté-e-s par de la violence policière lors des expulsions dans les arbres au cours des 6 dernières années 
Pour un procès accéléré, nous avons besoin d’un témoignage sous la forme d’une déclaration sous serment pour laquelle vous devez être prêt-e-s à fournir des informations personnelles. Plus…

Compte rendu du procès du 12/12 à Daun

Traduit par machine, correction bientôt
Le plus important en premier lieu: le procès intenté pour plongée dans une benne à ordures le 12/12 devant le tribunal de district de Daun a été abandonné après 50 heures de services sociaux ( à compléter dans une association ou une société choisie par l’accusé et l’avocat de la défense ).

Même avant le début du procès, des événements remarquables se sont produits. Tout d’abord, de nombreuses personnes sont arrivées très tôt pour accompagner le procès en toute solidarité. Alors d’abord un grand merci à tous ceux-celles qui étaient présent-e-s. Les itinéraires de voyage en partie longs et le grand éventail d’âge nous ont particulièrement impressionnés. À un moment donné, le témoin de police, Rönsch ( de Kempten, en Bavière, où se trouve le supermarché real, qui a initié la plainte pénale ) est également apparu. Plus…

Appel au soutien solidaire du procès le 18.12. à Jülich (tentative 2)

Après le tribunal de district de Jülich, la date du 27 novembre a été annulée assez spontanément et commence le 18.12. à 11h15 un deuxième essai. Les allégations continuent d’être «Widerstand gegen Vollstreckungsbeamte in besonders schwerem Fall» (§113 Abs. 2 StGB, résistance contre des agents de l’exécutive dans des cas particulièrement graves), «Nötigung» (§240 StGB, contrainte) et pour l’un des deux les accusés „Sachbeschädigung“ (déprédation, §303 StGB).
Plus précisément, il s’agit d’un blocus du chemin de fer Hambachbahn de la mine (déclaration d’action et revue de presse). Plus…

Y aura-t-il quand-même une saison de déforestation bientôt?

Le 5 octobre 2018, l’OVG ( tribunal administratif supérieur ) de Münster a suspendu la coupe à blanc de la Forêt de Hambach jusqu’à la décision du tribunal administratif de Cologne ( VG ) sur la légalité de l’exploitation de la mine à ciel ouvert de Hambach. Les personnes impliquées dans la procédure judiciaire présumaient que cela ne se passe pas avant la fin de 2020. Mais le VG Cologne a annoncé le 3 décembre qu’il souhaitait en prendre la décision pendant le premier trimestre de 2019. Si le VG donnait raison à RWE, ils pourraient ainsi reprendre les travaux de coupe à blanc à l’automne 2019 ou même à la fin de la saison de déforestation de cet hiver, en fonction de la date de la décision.
L’attitude antérieure du VG Cologne en faveur d’RWE ne donne guère de raison d’optimisme : http://www.vg-koeln.nrw.de/suche/suche_rwd.php?q=Hambach&m=all&wm=sub Plus…