Skillsharing Camp du printemps 2018 – Programme provisoire

Les ateliers auront lieue en allemand, anglais ou les deux. Seulement le point dernier – Concerts, fêtes et spectacles – est donc pas de problème pour des personnes qui ne comprennent pas au moins une de ces deux langues. Par conséquence, nous ne publierons pas un programme en français.
Le programme en anglais ou en allemand Plus…

Préparez-vous à empêcher les expulsions !

FORET DE HAMBACH : EVICTIONS POSSIBLE

Nous supposons actuellement qu’entre 22/08 et 22/09, il y aura de grandes expulsions dans la forêt, y compris une expulsion des occupations. Cette hypothèse est étayée par des informations qui nous ont été données, qui ciblent spécifiquement cette période.

Qu’est-ce qui nous rend si sûr-e-s ?

Au cours des dernières semaines, des opérations policières ont été menées à plusieurs reprises, impliquant des flics grimpant-e-s et des membres du personnel d’RWE, comme des pompiers et d’autres. Les coordonnées ont été recueillies, les cabanes d’arbres ont été photographiées et cartographiées, et autant d’informations que possible sur les cabanes. Par conséquent, nous pouvons supposer que la police et RWE e voulaient procurer d’un aperçu de la situation pour pouvoir évacuer à court terme.

Opérations policières antérieures
Lundi, 30 juillet: Fototour der Polizei im Forst ( seulement en allemand )
Lundi 6 août et Jeudi 9 août: Polizei im Wald ( seulement en allemand )

Nous avons besoin de vous maintenant ! Le temps presse contre nous en ce moment et nous avons encore beaucoup à préparer pour éviter l’expulsion. Préparez-vous, mieux vaut entrer dans la forêt dès que possible et parlez avec votre groupe affinitaire, si vous en avez un. Que vous souhaitiez vous opposer aux expulsions directement ou que vous préfériez participer de manière à ne pas vous mettre en danger, tout le monde peut aider à sa propre manière. Vous pouvez nous soutenir de toute façon, peu importe si vous ne pouvez être ici que pour quelques heures, quelques jours ou toute la saison d’abattage.

Qu’elle soit pacifique ou militante, c’est la résistance qui compte !

Jugement : 9 mois contre UP III

La prochaine saison de déforestation commencera en octobre. RWE veut couper deux fois plus que d’habitude, car l’année dernière cela a été largement empêché. Alors la forêt de Hambach serait quasiment morte. Ce sera un hiver chaud!
Le pouvoir d’Etat le sait aussi et veut donc nous dissuader. Le jugement contre UP III en est un exemple clair. Le juge lui-même l’a appelé ainsi. Bien que l’UPIII ait déjà réservé son vol pour quelques semaines, elle devra rester en prison jusqu’à peu avant Noël afin de l’empêcher de retourner dans la forêt.

Les antécédents
UP signifie personne inconnu. Elle avait refusé de fournir ses données personnelles et était donc maintenue en détention. Elle a été accusée d’avoir lancé des pétards. Pendant le procès on n’a même pas tenté de clarifier si la proximité était suffisante pour atteindre un*e flic. Les déclarations d’une seule policière ont fait la différence, le juge n’a pas pris en compte les déclarations de leurs collègues selon lesquelles la visibilité était très mauvaise.

A part de ça, UPIII a joué du tambour. Le juge considère cela comme une incitation à une infraction pénale. Nous ne le pourrions pas écrire mieux que dans l’article ci-dessous, une traduction du taz, journal quotidien de Berlin.

La musique est dangereuse
Allemagne – Pays des arts, des compositeurs, des choeurs et des orchestres ? Ce n’est qu’une légende. La musique est dangereuse. Chanter, jouer de la guitare, battre des tambours: Faire de la musique au mauvais endroit au mauvais moment, ça suffit pour aller en prison pendant des mois.

Dans la forêt de Hambach, entre Aix-la-Chapelle et Cologne, où des centaines de personnes défient les taliban lignite d’RWE, on a prétendument jeté des pétards vers la police fédérale en mars. Une jeune femme y a joué du tambour. Elle a été arrêtée et prise en détention préventive où elle a refusé de fournir ses données personnelles. Elle fut appellée UPIII. UP signifie « personne inconnue ». Mardi, UPIII a été condamnée.
Si l’on voulait introduire cette infraction dans le code pénal, il faudrait probablement l’appeler « soutien rythmique d’une association terroriste ». Code pénal, article 129a, quelque part entre Köchel acab mineur et haine majeur. Le verdict du tribunal local de Kerpen: 9 mois d’emprisonnement sans libération conditionnelle. Cause claire, violation de la paix et aide aux tentatives de blessures corporelles dangereuses. L’accusée n’a rien jeté elle-même, selon un porte-parole du tribunal, mais elle a « apporté son soutien aux activistes » pètant-e-s. La punition était appropriée à la faute, elle devrait également avoir un « général caractère préventif », déclara le juge Peter Königsfeld. Pour empêcher que quelqu’un souffle bientôt le cor de chasse ou nous réveille avec le triangle …

Aussi cette semaine, des fonctionnaires étaient à nouveau « allés dans la forêt pour une action informative », comme elle fut appelée. Elles/ils ont été encerclé-e-s par 15 personnes masquées avec une banderole de grand format pour les « empêcher de quitter la forêt », comme a déclaré la police. Avec un véritable morceau de tissu ! En tant que barricade contre ces forces lourdement équipées. Peut-être que quelqu’un a fredonné une chanson joyeuse. Deux terroristes banderolistes ont été arrêtés à titre provisoire.

Étonnamment, dans le code pénal de la République allemande, dite d’etre très correcte en matière de genre, en particulier dans l’article 129a, seuls les « instigateurs » sont mentionnés, seulement masculin. Une femme peut-elle jouer le rôle d’instigateur? Qu’il s’agisse d’une raison pour se pourvoir en cassation, l’avocat d’UPIII doit clarifier. Jusque-là, les derniers mots de la joueuse de tambour sont: « En m’emprisonnant, ils essaient de vous dire d’arrêter votre lutte. Je veux que vous avancez au majeur levé. » Roulement de tambour.

Nouvelles menaces d’expulsions sur la ZAD, à partir du 15 mai 2018

Aujourd’hui, la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes vit toujours sous
occupation militaire et sous la menace de reprise des expulsions à
partir du 15 Mai. Après avoir abandonné le projet d’aéroport, et
commencé une opération d’expulsion de grande ampleur, l’État continue
sur sa stratégie pour parvenir à briser l’expérience d’auto-organisation
très concrète qui s’est déployée ici.

En imposant un calendrier très serré, en ne respectant pas ses
engagements, en faisant intervenir des milliers de gendarmes et leur
arsenal militaire, et en procédant par étapes aux expulsions des
différents lieux de vie, cette opération nous demande de rester uni·es
et d’être mobilisables dans la durée.

Or depuis l’opération César en 2012, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est
devenue un symbole : celui de la résistance face au pouvoir et à
l’économie capitaliste.

Mais ce qui se joue surtout dans cet espace, depuis quelques années,
c’est la quête de nouvelles façons de vivre ensemble remettant en
question les fondements du système capitaliste. C’est une déconstruction
lente de nos schémas de domination, une réappropriation de nos choix de
vie, qui passent par un questionnement profond des concepts inculqués
par notre société.

 


    *Ceci est un appel à défendre la ZAD coûte que coûte.*

 

Sur Lyon, en cas de reprise des expulsions sur la ZAD de
Notre-Dame-des-Landes, nous appelons le *soir même* à un *rassemblement
à 19h à la Guillotière – Place Raspail (Lyon)*


https://rhonenddl.wordpress.com/2018/05/12/nouvelles-menaces-dexpulsions-sur-la-zad-a-partir-du-15-mai-2018/

Pont Valley: nouveau camp, blocage et évènements


Le camp de Pont Valley a été réinstallé dans un nouvel endroit,
évidemment pas un de ceux fournis par les banques pour la « protestation
officielle ».

Voici le message des Défenseurs depuis Pont Valley, des Protecteurs, les
Outsider fascinés perpétuellement marginalisés et depuis le shape
shifting newt impersonators :

Pendant les derniers jours, nous avons réussi avec succès à retarder le
travail de la banque. Samedi, une manifestation menée par la communauté
a été organisée devant le site. Les banques ne travaillent pas ce
jour-là pendant que les habitants locaux prenaient position contre la
catastrophe climatique, la pollution des poussières fossiles, la
circulation chaotique et la destruction environnementale.

Après deux tentatives pour stopper les machines les dernières semaines;
ce mardi un groupe d’activistes a retardé avec succès le travail de plus
de 7 heures. Ils ont posé leur corps sur les rails, s’attachant le
batiment principal du site.

Le temps file pour le groupe banquier afin de construire une route
d’accès avant que leur permis de travaux n’expire le 3 juin.

Ensemble nous pouvons retardé le travail et SAUVER LA VALLEE !

L’implication de chacun dans la campagne a un impact massif dans son
aboutissement:

Les générations futures dépendent de nous opposant à l’extraction du
charbon et stoppant le changement climatique.
L’air que nous respirons est menacé.

Notre beau paysage, les espèces qui l’appellent maison font appel à nous
pour agir. C’est maintenant ou jamais.

S’il te plait viens au camp, entre en contact pour savoir comment etre
impliqué, transmet le message, rejoins nous à Londres, Bristol,
Edinburgh, Sheffield et Hall ou nous a qvons divers évènements organisés
dans les prochains jours !

– 09/05 19:00 info night in Sheffield, at Foodhall, Eyre Street S1 4QW
– 10/05 17:30-19:00, info night in Hull, at Ground, 60 Beverley Road,
HU3 1YE
– 10/05 evening – info night at Faslane Peace Camp, A814, Shandon near
Rhu, Helensburgh, G84 8HL
– 11/05 18:00 info night in Edinburgh, at the Forest Cafe, 141 Lauriston
Pl, EH3 9JN
– 12/05 07:00-13:00, Community Demo Picnic and Kite Making in front of
the site, opposite Our Lady and Saint Joseph Church, !692, Leadgate, DH8
6RS.
– 13/05 17:00-23:00: Anti Coal-amity Party in Bristol, Cafe Ronak, 169
Gloucester Road, BS7 8BE.

Si tu veux organiser un évènement quelque part au Royaume-Uni ou dans
d’autres endroits d’Europe pour transmettre le message de la lutte; s’il
te plait entre en contact avec prospectpontvalley@nullgmail.com

Le gouvernement du district d’Arnsberg approuve la déforestation à partir d’octobre

Pas surprenant et pourtant profondément bouleversant ? Le gouvernement du district d’Arnsberg approuve le Hauptbetriebsplan ( plan d’exploitation principal ) 2018-2020 et donc la poursuite de la déforestation de la Forêt de Hambach à partir d’octobre 2018.

Ici vous pouvez lire le communiqué de presse du gouvernement du district en allemand : https://www.bezreg-arnsberg.nrw.de/presse/2018/03/063_18_03_29/index.php

Qu’est ce que cela veut dire pour nous? C’est juste une autre preuve que la justice n’a rien à voir avec de la justice. Que les exigences du profit prévalent sur les droits environnementaux et humains. Et que la sortie du charbon reste du travail manuel.

Les tentatives pour criminaliser et isoler notre protestation sont plus évidentes que jamais : jamais autant de personnes actives n’ont été emprisonnées pour si peu de délits. En même temps, nous voyons les essayes de décrire la situation comme si la violence venait de notre côté, et nous étions responsables si la police se sentait obligée d’évincer les occupations et de détruire la forêt à cause du danger qui l’attendait. Il est plus que jamais nécessaire de contrer cela. Commençons à préparer la prochaine saison d’abatage. Il est temps de fonder des groupes locaux, de s’organiser ou de prendre un autre semestre de congé, de quitter ton boulot ou l’école et de planifier une saison de déforestation au Hambi.

Parce que pour un climat de justice, nous devons lutter nous-mêmes.

De nouveau de la police dans la forêt

Continuation de 3/19: Barricade Eviction in the Forest
21/3/2018
8:24 Grande action policière dans la forêt, apparemment démolition de barricades, plusieurs chemins forestières sont actuellement bloquées par des cordons de police.
9:00 De la police à la gare de Buir.
9:30 Les chemins forestières vers Lorien sont dégagées. Le trépied au point de Jésus est dégagé. Actuellement, c’est aux barricades entre North et Deathtrap.
10:00 Des flics en vue de la tour à Gallien ( Gaule ). Plusieurs « Wannen » ( = fourgons de police ) à Lorien. Plus…

Eviction de barricades dans la Forêt

3/20: 2 of the 3 persons arrested in the forest yesterday and the person arrested near Buir are still imprisoned. One person gave the identity and is free.

3/19:
On early Monday morning, cops arrived close to the forest to evict Goblin town, a tunnel dug close to the one of the entrances of the forest.
7:11 cops have run after activists into the forest in the direction of Oaktown.
7:20 Cops at the entrance of Oaktown.
7:45 2 persons have been arrested near Oaktown.
8:08 Goblintown is filled with concrete.
8:12 About 150 cops near Goblintown and Oaktown
8:40 In all, 3 persons have been arrested
9:16 Eviction between Jesus point and North
9:27 Come for support to Gesa (in the police HQ), Aachen.
11:40 Police leave the forest. Police now at Buir Station.

Conclusion: A fourth person was arrested at the Buir motorway bridge, allegedly found in pyrotechnics. For all four, there will be the judge’s report tomorrow (time will be announced). Responsible is Kerpen again.
Update: Continuation on 03/21/2018 Police in the Forest again