Le procès en appel d’Ella à Giessen a commencé


Ces secondes sont l’objet du procès.
Voir tout en bas : image en taille réelle, avec une petite explication

| deutsch | englisch |

Le 26 novembre 2020, l’expulsion du village de maisons dans les arbres appelé « Nirgendwo » eut lieu dans la forêt de Dannenrod. Il s’agissait d’une partie des protestations contre le projet absurde d’autoroute A 49.
C’est à cette occasion qu’Ella fut arrêtée et placée depuis en détention provisoire. La police avait justifié le mandat d’arrêt par une prétendue tentative d’homicide.
de district
Le 24/6/2021, Ella fut condamnée à deux ans et trois mois de prison par l’Amtsgericht (tribunal de district ) d’Alsfeld. L’accusation initiale d’intention de tuer s’était transformée en celle d’avoir blessé un policier. Il existe des enregistrements vidéo complets de ce qui s’est passé, qui parlent un tout autre langage. Nous montrons ici le moment décisif sous forme de gif. La sécurisation du « flic grimpeur » est brièvement visible derrière la banderole. Ella a pu la voir tout au long de l’action. Ceux qui s’y connaissent un peu en matière de football savent qu’un coup de pied a l’air différent. On dirait plutôt qu’Ella veut pousser un ballon ennuyeux qui se trouve sur son chemin. Comment cela s’est transformé en blessure reste un miracle de la médecine.

Lundi dernier ( le 17 janvier 2022 ), le procès en appel d’Ella s’est ouvert devant le tribunal régional de Hesse à Gießen. Plus…

La lutte contre le lignite en Turquie – des parallèles frappants avec le bassin rhénan

Le lignite est également extrait en Turquie, bien que les énergies renouvelables gagnent du terrain là aussi et qu’il soit clair depuis longtemps que la production d’électricité à partir du lignite est non seulement un désastre social et écologique, mais aussi de plus en plus discutable du point de vue économique. Mais LİMAK Holding est apparemment déterminée à presser ce citron jusqu’à la dernière goutte. Ce qui semblait si simple jusqu’à présent, semble soudainement ne plus fonctionner non plus. L’été dernier, alors qu’il y avait des feux de forêt partout en raison de la sécheresse, la compagnie d’électricité a envoyé des équipes d’abattage, soi-disant pour lutter contre les incendies. Depuis lors, les villageois montent la garde. Elles ont rapidement reçu l’aide des villes et c’est ainsi qu’est né un village de résistance fait de tentes et de remorques de construction, qui est désormais connu dans tout le pays. Le soutien est venu non seulement des personnes qui ont aidé à garder la forêt, mais aussi de juristes spécialisés dans l’environnement. Autre parallèle avec le bassin minier rhénan : tant que la situation n’est pas clarifiée, le LİMAK et l’autorité forestière ne sont pas autorisés à procéder à de nouveaux abattages ( voir Lützerath ). Autre parallèle : non loin de İkizköy, à Turgut, une agricultrice a gagné un autre procès. Mais sa maison est la dernière à être encore debout dans son village. Plus…

Pas de défrichage ni d’évacuation à Lützerath pour l’instant


Mine à lignite de Garzweiler avec Lützerath.
Source : Wikimedia, © Arne Müseler / garzweiler / CC-BY-SA-3.0

| deutsch | english |

Le 20 décembre 2021, le tribunal administratif supérieur de Münster a décidé qu’RWE n’a provisoirement pas le droit de créer des faits accomplis, même après la fin du délai d’arrêt promis.
À coté de la mine à ciel ouvert de Garzweiler, seul Lützerath est désormais menacé par les excavatrices de RWE. En avançant la sortie du charbon à 2030, on a déjà renoncé à la démolition des cinq autres villages.

Rappelons que le dernier agriculteur de Lützerath, Eckhardt Heukamp, avait porté plainte contre l’expropriation au profit de RWE. La procédure est toujours en cours. Mais RWE a demandé au gouvernement régional d’Arnsberg de pouvoir prendre possession du terrain d’Heukamp de manière anticipée, c’est-à-dire avant que le tribunal ne se prononce sur l’expropriation. Plus…

Le bosquet de Bochheim a été coupé à blanc !


1er déc. 2021. Vue aérienne, détail.
Pour plus d’images, voir ci-dessous

| english | deutsch |

Le 1er décembre, RWE a défriché en un jour le grandiose bosquet de Bochheim. Comme la forêt de Hambach un peu plus à l’ouest et la Bürgewald Steinheide plus à l’est, il faisait partie de l’ancienne grande forêt de Hambach. Le lieu du crime de Bochheim se trouve au nord de l’ancienne autoroute, près du bord du trou de mine à ciel ouvert.

La veille, tout avait été soudainement bouclé tout autour. La ministre régionale de la construction, Ina Scharrenbach, s’était récemment vantée : « C’est pacifié, sortez de la forêt et emportez tous les déchets que vous avez amenés avec vous. » Autrement dit: « Allez-y, pour que la destruction puisse êtree poursuivie sans entrave !» D’ailleurs, si quelqu’un est responsable des déchets, ce sont les escouades de déblayage de la police en 2018.L’action est justifiée par le fait que du gravier est nécessaire pour rendre les pentes moins raides après la fin de l’exploitation du lignite. Mais RWE continue de vendre du gravier provenant de la gravière située un peu plus au sud. L’action est justifiée par le fait que le gravier est nécessaire pour rendre les pentes moins raides après la fin de l’exploitation du lignite. Mais RWE continue de vendre du gravier provenant de la gravière située un peu plus au sud. Donc, une fois de plus, c’est une question d’argent. Et peut-être aussi parce qu’ils veulent qu’on leur donne raison, que le Hambi ne peut prétendument pas être sauvé de toute façon. Tant pis pour l’apaisement ! Plus…

Carte postale à Joe Biden : Libérez Leonard Peltier !

Ce site fut créé pour nous soutenir dans notre lutte pour la préservation de la forêt de Hambach. Nous en sommes encore loin. La lutte mondiale pour la justice climatique va logiquement de pair avec la lutte pour la justice en général. Leonard Peltier est actif depuis très longtemps et c’est pour cette raison qu’il est détenu dans les prisons des États-Unis depuis des décennies, sur la base de preuves plus que maigres. Son seul « crime » est son combat pour les droits des peuples premiers d’Amérique. Maintenant il y a un président à Washington qui a inscrit les droits humains comme importants dans sa bannière. Envoyons-lui une carte postale pour le lui rappeler. Leonard a plus qu’assez souffert.
Plus…

Éviction de la forêt de Dannenröd


Renversement climatique c’est aussi renversement du trafic. Il est donc clair que tous les fans de Hambi sont certainement aussi des fans de la forêt Danni. Maintenant il faut rapporter de l’éviction, e.a. à partir de sources comme Twitter : @DanniTicker
#DanniBleibt Suivez aussi le blog en cliquant sur le logo à gauche,
« Wald statt Asphalt » ( forêt au lieu de l’ asphalte)

10 nov. 2020
15:33 Un message arrive : Début de l’éviction dans la forêt de Dannenröd

Hambi sauvé, les villages perdus ? Loin de là !

Hambi sauvé ?Lisez aussi notre communiqué de presse en anglais

MISE À JOUR 21 janvier: Après une protestation de M Pinkwart, le ministre des Affaires économiques de Rhénanie du Nord-Westphalie, RWE a publié une nouvelle carte, voir ci-dessous. La question est, bien sûr, si ce théâtre avait été arrangé à l’avance. Parce que maintenant le gouvernement de l’État NRW se plait de jouer le rôle de sauveur.

Dans le quotidien Aachener Nachrichten d’aujourd’hui un article est paru en première page sous le titre:  Hambi sauvé, villages perdus ! à l’occasion d’un compromis entre le gouvernement allemand et les entreprises de lignite.
À la page trois, il y avait un image montrant comment il faut imaginer cela. ( Échelle plus grande à la fin de cet article. ) Ainsi, selon le plan, l’extraction de lignite devrait avoir lieu autour de presque toute la forêt, laissant une colline d’environ 400 m de haut avec le reste de cette forêt de plaine appelé Hambi. Alors l’ex-Hambi mourra de soif.
Oups ! Ensuite, on pout aussi couper et enlever le reste. Dommage ! Plus…

Skillshare printemps 2020: Réservez la date!

Le prochain camp de Skillsharing dans et à coté de la Forêt de Hambach aura lieu du 5 au 19 avril. Oui, vous avez bien lu, pendant deux semaines. C’est pourquoi la phase d’organisation commence beaucoup plus tôt cette fois-ci. Si vous souhaitez participer à l’organisation, animer un atelier ou si vous êtes un collectif de cuisines désirant cuisiner une partie du temps ( ou même tout le temps ), écrivez à skillsharing.hambacherforst@nullriseup.net.

4 décembre: 3ème jour du procès, blocus par WeShutDown

∗ partagez le rendez-vous ! ∗
Venez au troisième et probablement dernier jour du procès pour avoir bloqué la centrale Weisweiler en 2017.
La procédure en réclamation en dommages et intérêts de 2 millions d’euros de la part de RWE est toujours pendante.

L’affaire pénale contre cinq activistes en raison du blocus de la centrale de Weisweiler entre en phase finale. Parallèlement aux négociations sur le climat à Bonn en 2017, l’un des plus polluants émetteurs de CO2 d’Europe a dû être arrêté presque complètement pendant plusieurs heures. Plus…

Centime dans l’engrenage de la répression

Le 7 octobre 2018, peu après l’arrêt de la déforestation, une activiste a prononcé un discours lors de la promenade dans la forêt, dans lequel elle a notamment appelé à continuer de lutter contre le charbon en dépit de l’arrêt de la coupe à blanc. Aujourd’hui, plus d’un an plus tard, elle a été condamnée à une amende de 600 € ( 60 peines quotidiennes de 10 € ) pour avoir « propagé des crimes ». Nous n’avons délibérément pas mobilisé pour le procès à grande échelle, car l’activiste souffre des conséquences traumatisantes massives de la brutalité policière lors des expulsions massives de l’automne 2018 et un grand procès avec un large public, de nombreux flics, etc. serait susceptible de causer des dommages supplémentaires. Mais cela ne signifie pas que nous ne voulons pas déranger les organes répressifs, même après le verdict du tribunal. Par conséquent, cet appel de notre part : Plus…