Pages importantes

Remerciement de la part de la famille Meyn

Steffen Meyn ∗ 11 septembre 1991 – † 19 septembre 2018

Tu es toujours où nous sommes!
Notre coeur est rempli de l’amour
que tu as partagé avec nous.
Nous sourions, sommes heureux et reconnaissants,
parce que tu as vécu avec nous.
Nos yeux voient tout ce que tu as laissé derrière toi.
Nous faisons ce que tu as voulu faire :
Ouvrir les yeux, aimer, sourire, continuer.
Rencontrer avec estime et respect
les humains, les animaux, la nature.

Préserver la création, traiter de manière responsable
l’environnement et la Terre Mère et que nous
représentons fermement nos valeurs avec de l’amour et courage,
de la force, endurance et avec l’aide de Dieu.
Dans nos cœurs, tu vis, tes faites, ton être.
Plus…

Expulsion de l’occupation de la Forêt de Trebur  !

Ce matin, a commencé l’expulsion de l’occupation dans la forêt de Trebur ( prononcez Trébour ), près de Francfort ! La forêt est déjà occupée depuis quelque temps pour lutter contre l’agrandissement prévu de l’aéroport de Francfort !

Pour la justice climatique et contre l’expansion de l’aéroport de Francfort !
Solidarité avec les squatters !

Nous avons besoin de soutien dans la forêt ! Venez !

Accès : https://treburbleibt.blackblogs.org/anfahrt/

Dernières nouvelles:
twitter.com/TreburBleibtFFM
Autres informations ( numéros etc. ): https://treburbleibt.blackblogs.org/2018/11/06/raumung-6-11-18-eviction-6-11-18/
Trebur sur ce site

Expropriation du pré – le personnel et leurs intérêts oubliés?

Les expropriations doivent être dans l’intérêt public. Par exemple, à cause des emplois. De manière significative, ni RWE dans la demande d’expropriation de la prairie ni NRW dans le 3ème Plan-cadre ne justifient cette expropriation dans l’intérêt des employé*s. Cela at-il été oublié par RWE et NRW ? Embarrassant… Kurt Claßen, le propriétaire de la prairie, creuse plus profondément et veut une prise de position.

Plus…

Conducteur d’un train d’RWE n’a pas tenu compte d’un signal d’urgence international et a mis des activistes en danger de mort

Avec un peu de retard, rapport sur un incident du dimanche 28 octobre 2018

Dimanche soir, des activistes d’Ende Gelände ont été violemment expulsé*s d’un blocus de la Hambachbahn, voie ferrée d’RWE pour le transport du lignite. Un train transportant des prisonnièr*s de ce blocus fut arrêté par deux personnes enchaînées dans un lock-on et n’est resté immobilisé que juste avant le blocus. Cela donna à la police l’opportunité à de nouveaux faux exposés et d’accusations à l’encontre des activistes. Comme on peut le lire dans le communiqué de presse de la police : Plus…

Expulsions possibles cette semaine

AUJOURD’HUI, 8 novembre Expulsion dans la Friedensstraße Manheim

Sur la base de différentes observations, nous supposons qu’une expulsion de toutes les structures de sol et de toutes les cabanes dans les arbres est prévue pour cette semaine ( 5 – 9 novembre ). Préparez-vous, il est préférable d’arriver tôt, car l’accès sera probablement plus difficile dès le début de la semaine. Selon l’expérience précédente, les accès de la forêt seront probablement d’abord limités et contrôlés, ensuite les barricades et les structures de sol seront détruites, puis les cabanes dans les arbres expulsées et détruites.

Appel à la solidarité avec The Swamp ( Utrecht, Pays-Bas )

Cette semaine, le juge a décidé de permettre l’expulsion du Swamp ( marais ). Cela signifie que les oiseaux, les lapins, les chauves-souris, les rats, les insectes et les humain*s perdent leur chez soi et qu’une jeune forêt sera tuée. Tout pour faire de la place pour plus d’asphalte, un autre centre de distribution et un parking pour les autobus qui pourraient être construits ailleurs. Le juge a ignoré que le propriétaire; Borghese Real Estate B.V., n’a même pas demandé de permis pour couper les arbres de la partie du marais qui n’a pas encore été détruite. Plus…

Occupation MⒶZ 46, déclaration de presse 26/10/2018

Il y a presque deux semaines ( 13/10/2018 ), un groupe d’entre nous a commencé à occuper à Manheim, ouvrant l’occupation de la MAZ ( Zone Ⓐutonome de Manheim ) 46 au coin des rues Friedensstrasse et Forsthausstrasse.

Ce qui a suivi a été douze jours de vie autonome, de développement de l’espace et de construction de relations avec les voisins. Au cours du week-end dernier, cependant, la répression du projet a été particulièrement sévère, la police assiégeant presque constamment l’occupation, nous refusant des approvisionnements et allant même jusqu’à frapper et arrêter certains de ceux qui tentaient de nous soutenir. Même un enfant, qui voulait nous passer des gâteaux secs, fut fouillé* ! Plus…

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à Hambach

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à coté de la Forêt de Hambach

fil d’info | deutsch | english | español

Tôt le matin du dimanche 21 octobre 2018, un groupe de activistes a occupé une fois de plus et a ainsi bloqué une excavatrice dans la mine de lignite. Les activistes ont grimpé pacifiquement et y ont apposé des banderoles disant « Pas de boulot sur une planète morte », soulignant une fois de plus que l’action est dirigée contre la mine de lignite et non contre le personnel.

Les gens voulaient faire prendre conscience du fait qu’un arrêt temporaire de la déforestation ne met pas fin à l’exploitation de lignite destructrice. La nature est en train d’être détruite, des villages démolis, la population forcée de déménager et des régions entières dévastées au détriment des générations à venir. Alors qu’ils se cachent continuellement derrière des contraintes extérieures d’intérêt public, l’extraction du charbon est poursuivie uniquement pour des intérêts privés. Plus…

C’est calme dans la forêt pour le moment – Un rapport intermédiaire

Chers Hambis, Je viens d’envoyer ce message à mon beau-frère. Il n’a pas besoin d’explication supplémentaire.

Salut X, j’entends que les déchets dans la forêt de Hambach t’inquiètent. À juste titre. Contrairement à ce que la police veut nous faire croire, c’est elle qui l’a créée lors des expulsions, quand les cabanes dans les arbres étaient éparpillées sur le sol de la forêt, ainsi que tout ce qui était dedans, y compris les fenêtres. Mais quelque chose a été fait entre-temps. Voilà un message du 14 octobre sur Twitter:

Aujourd’hui, on a nettoyé le Hambi #Hambiputz. @Oaktown1312 est rempli de morceaux de verre. Aidez Clumsy & Co avec des balais, des pelles, des râteaux, des brouettes, éventuellement des tamis, des sacs fermes ou similaires, des gants. Nous avons d’abord collecté les débris au même endroit. #HambacherWald #Hambibleibt.

Il y a beaucoup de gens qui marchent pieds nus, du moins en cet été sans fin. Tu peux voir toutes les photos d’avant l’expulsion: nulle part une pincée de déchets. Plus…