Il y a 5 ans, le district de Düren a décrété l’éviction du pré. Un bilan

Cet e-mail nous a été envoyé :

« Etat de l’affaire, 5 ans après la livraison de l’ordre par l’autorité de construction du district de Düren pour évincer le pré, le 24/12/2012 :

  1. L’excavatrice à enlever les couches supérieures se trouve encore à environ 80-100 m du tracé ancien de l’autoroute A4. Lieu : ancienne autoroute A4 direction Düren, point le plus occidental !
  2. L’ancienne route des travaux est abandonnée et complètement libre, RWE s’est probablement accommodé de la perte de cette route.
  3. Matthias Hartung, CEO de RWE Power AG, « prendra sa retraite prématurément » cette année.
  4. Peter Terium, PDG de la société mère de RWE Power AG et de RWE Innogy AG, va quitter le groupe RWE ( connu depuis 5 jours ).
  5. Matthias Hartung et Peter Terium devraient éviter d’autres dommages au groupe RWE. Ils ne pourront pas échapper à leurs responsabilités éventuelles en raison de graves crimes environnementaux contre le sol et les eaux souterraines, ou en raison de déclaration tardive de l’insolvabilité de la société, tout comme les responsables politiques en Rhénanie du Nord – Westphalie.

A propos des « emplois qui dépendent de la mine à ciel ouvert de Hambach »:

Pas 60 000 emplois sont en danger à la fin de la fosse à ciel ouvert Hambach le 31/03/2018, mais seulement moins de 800 environ.

  1. Y compris les apprentis, seulement moins de 800 personnes ( estimées ) travaillent à la centrale de Niederaussem.
  2. Les employés de la mine à ciel ouvert de Hambach ( estimé, y compris les apprentis: environ 700-900 ) continueront à être nécessaires pendant des années pour les travaux de démantèlement de la mine de Hambach et pour restaurer la surface du trou qui restera, comme requis par la loi ( BBergG ).

Kerpen-Buir, 12/25/2017

Kurt Claßen »