Trois des #Lausitz23 encore en détention !

Il y a quelques jours, des activistes d’Ende Gelände ont bloqué une excavatrice dans l’une des mines de lignite à ciel ouvert de Lusace. Trois d’entre elles*eux sont toujours en détention, bien que l’accusation ne soit qu’intrusion. De toute évidence, le tribunal de district de Cottbus ne se soucie pas du fait que, dans le passé, des activistes ont donc été acquittés déclaré.e.s non coupables devant un tribunal, la fosse à ciel ouvert n’étant pas clôturée.

Écrivez des lettres aux prisonnières prisonniers:

84 G 19/19 Stanley (UMP02)
84 Gs 20/19 Nonta (UMP03)
84 Gs 21/19 Vincent (UMP04)

Leur adresse:
Justizvollzugsanstalt Cottbus-Dissenchen
Oststrasse 2
03052 Cottbus

Ou appelez simplement la juge compétente: Richterin Rauch, tél. 035548 5420, au tribunal de district de Cottbus, demandez pour elle personnellement

Allons-y en grand nombre, pour leur montrer que la solidarité est notre arme la plus puissante

MISE A JOUR : Pour le moment le procès est terminé. Le mandat d’arrêt n’est pas annulé. Prochaine date 18/2, 13h00.
Source EA Hambi sur Twitter

Für einen lustigen Prozessbericht: https://www.taz.de/Archiv-Suche/!5567531&s=Eule/

Voici l’appèl pour le premier jour :
Après plus de quatre mois de détention, le procès contre Eule / Hibou aura lieu le lundi 4 février.

Elle est accusée d’avoir agressé des policiers d’après §114-1 StGB en concours avec tentative de blessure corporelle dangereuse d’après § 224-1 n°2 et §§ 22, 23, 52 StGB.

Eule sera heureuse par chaque support solidaire à son procès ! Plus…