Centime dans l’engrenage de la répression

Le 7 octobre 2018, peu après l’arrêt de la déforestation, une activiste a prononcé un discours lors de la promenade dans la forêt, dans lequel elle a notamment appelé à continuer de lutter contre le charbon en dépit de l’arrêt de la coupe à blanc. Aujourd’hui, plus d’un an plus tard, elle a été condamnée à une amende de 600 € ( 60 peines quotidiennes de 10 € ) pour avoir « propagé des crimes ». Nous n’avons délibérément pas mobilisé pour le procès à grande échelle, car l’activiste souffre des conséquences traumatisantes massives de la brutalité policière lors des expulsions massives de l’automne 2018 et un grand procès avec un large public, de nombreux flics, etc. serait susceptible de causer des dommages supplémentaires. Mais cela ne signifie pas que nous ne voulons pas déranger les organes répressifs, même après le verdict du tribunal. Par conséquent, cet appel de notre part : S’il vous plaît, transférez vous tous, une petite somme entre 1 et 23 centimes pour payer l’amende. Voyons si le fardeau administratif qui en résulte est couvert par l’amende, car comme le dit le kangourou : Les personnes dangereuses doivent rester occupées, sinon elles vous occuperont 😉
Voici les données du compte:

Zentrale Zahlstelle Justiz
Dt. Bundesbank Fil. Dortmund
BIC: MARKDEF1440
IBAN: DE84 4400 0000 0041 0015 09
Important de spécifier en tant que communication : Kassenzeichen X100739605317X

Hobbit demande (version allemande de cette page) :

Allez-vous publier régulièrement une mise à jour du montant total déjà transféré ? Ou un message quand les 60 000 cents ont été fournis? ( Afin d’éviter que nous donnions à la cour plus que nécessaire. )
Et qu’est-ce que se passera à chaque centime supplémentaire?

Notre réponse :

Il y aura des mises à jour régulièrement, mais pas quotidiennement, car la personne concernée le doit demander régulièrement et attendre une lettre de réponse. Si un surplus sera collecté, le tribunal doit lui demander où le montant excédentaire doit être restitué. En fait, nous ne présumons pas que la totalité de la somme sera collecté, mais plutôt qu’un reste doit être payé. Sinon, l’excédent d’argent ira bien sûr à un fonds anti-répression pour les activistes.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.