Opération de police à Cologne lors d’une manifestation spontanée

Communiqué de presse

Cologne, le 12 Août, 2015 – Le mercredi après-midi, une manifestation spontanée a eu lieu à Cologne. L’occasion fut la détention d’un militant de la Forêt de Hambach, qui est arrêté le 22 Juillet, à l’expulsion d’une «barricade vivante», et qui depuis lors, est en détention provisoire. En outre, ce jour-là il a entamé une grève de la faim.

La manifestation spontanée a commencé à la JVA (prison) à Cologne / Ossendorf et s’est déplacé de par là à Ehrenfeld.
Comme des militants sur place rapportent, la manifestation fut encerclé par 30 – 40 policiers-cières. Il y avaient environ 40 manifestant-e-s dans l’encerclement. Selon des messages de l’endroit, il n’est pas permis d’apporter de l’eau pour les personnes dans l’encerclement.

Plus…

Signe de vie depuis la prison

8 août 2015 Aujourd’hui, nous avons finalement obtenu un signe de vie de « l’établissement correctionnel ». Hier, Jus a envoyé des lettres et aujourd’hui, elles étaient déjà dans nos boîtes aux lettres.

Il semble d’aller bien, sauf qu’il est lent par la grève de la faim. Il utilise le temps pour calmer et pour réfléchir. Il écrit qu’il s’en sort bien avec les autres détenus et qu’il ya une belle empathie entre eux. Il est très heureux avec sa grande fenêtre donnant sur la cour verte et les nombreux oiseaux qui attendent avec impatience son dîner.
Il a également écrit qu’il pouvait entendre notre rencontre à l’extérieur de la prison et qu’il lui a donné beaucoup de force de savoir qu’il n’est pas seul.

Lundi Jus va recevoir pour la première fois de la visite, de sa copine et de son avocat après près de trois semaines.

Une copie de la lettre à Kurt peut être trouvé sur
hambacherforst.blogsport.de/images/BriefdesAktivistenausderIsolationshaft.pdf
Plus…

Graves reproches de violence contre la police depuis la Forêt de Hambach

Communiqué de presse

Niederaußem / Bergheim, 6 août 2015. Pendant la nuit dernière, il y avait un contrôle général de la circulation à Niederaußem, en raison duquel sont fait maintenant des accusations graves à la répression violente par des fonctionnaires de la police. Les passager-ère-s du véhicule contrôlé semblent être lié-e-s à des occupations dans la Forêt de Hambach. Sur leur blog sont rapportés des violations massives par la police. Les activistes voient cela comme confirmation de leur refus conséquent de coopérer avec la police et de leur reproche selon laquelle en Allemagne et en particulier dans la sphère d’influence d’RWE Power AG, les intérêts économiques valent plus que la constitution et les droits humains.
Plus…

L’activiste de la « tour de Rémi » encore dans la détention provisoire

Notre dernière barricade en forme de tour vivante portait le nom « tour de Rémi » dans la mémoire de Rémi Fraisse et afin d’attirer l’attention au le nombre montant de décès et à l’oppression des défenseurs de notre environnement.
L’année passée, le 26 octobre 2014, l’étudiant et botaniste Rémi Fraisse fut tué à des protestations contre le barrage du Testet, par un obus qui était tiré par la gendarmerie paramilitaire d’une distance très courte.
Lisez aussi Wikipédia – La manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens Plus…

Défendre la Forêt de Hambach! Liberté pour Jus!

Liberté pour tous les prisonniers!

Piquet de solidarité devant la prison à Cologne-Ossendorf, 25 juillet, environ 14 heures

Le 22 Juillet la barricade de la tour fut expulsé – jusqu’à ce jour-là la seule barricade habitée qui restait. La tour bloquait une voie d’accès importante à la Forêt de Hambach et les occupations d’abres.
Pendant les 14 heures de l’expulsion, quatre militant-e-s ont été arrêté-e-s, dont trois ont été libéré-e-s, tandis que l’un est en détention dans la JVA ( prison ) à Köln-Ossendorf, en attente du procès. Notre compa Jus est accusé de résister à l’expulsion. Les flics tentent de justifier la détention provisoire en affirmant que Jus n’a pas une adresse légale et qu’il « n’a pas d’obligations sociales en Allemagne ». Par conséquent, ils disent qu’il est probable qu’il va « rester loin du procès ».
Pour nous, il est inacceptable que les gens endurent de la répression en fonction de leur activisme contre la destruction de la nature. Par conséquent, nous vous appelons à se joindre à la manifestation le samedi 25 Juillet à 14 heures en face de la JVA Köln-Ossendorf. Nous voulons être fort et en colère et montrer diverses formes de solidarité avec Jus et tous les prisonniers. En outre, il y aura la possibilité de se renseigner sur l’occupation dans la Forêt de Hambach et sur la résistance contre l’exploitation minière du lignite en général.

Ticker :
14 h : Le piquet commence bruyamment. Les regards sceptiques par la porte principale fermée l’accompagnent.

15 h : Le piquet est fini officiellement. Les gens marchent en direction de la gare de Cologne-Ehrenfeld.

16 h : A la gare d’Ehrenfeld, une manif spontanée se met en marche en direction du centre de Cologne.

17 h 30 : La porte de la taule est ouverte de nouveau. Huit baignoires étaient déjà retirées environ 15 h 30. Entre-temps, des activistes sont retourné-e-s de nouveau sain et sauf sur le pré, seulement l’un devait encore rester à Ossendorf. Supporte, nous retournerons !
Bilan : Le seul qui est utilisable à Ossendorf, ce sont les mûres.

18 h 30 : Groupe de sympathisants de Cologne arrive en retard devant la taule, parce-qu’à Düsseldorf, il y avait une démo des Kurdes. Des autres gens sont attendu-e-s. Est-ce qu’on va annoncer un deuxième piquet ? Nous sommes curieux 🙂

20 h : Nous entendons, qu’il y a encore des gens devant la taule.

Activiste de la tour dans la détention provisoire

Selon un message qui nous a parvenu, le militant qui fut arrêté hier a été transporté environ 18h10 dans un véhicule de police avec une plaque d’immatriculation de Cologne, depuis le terrain de la station de police à Kerpen dans la direction de Cologne-Ossendorf.

Peu de temps après, l’information a été confirmée par son avocat.

Selon le témoignage d’un-e partisan-e qui a parlé avec l’avocat celui a dit qu’il doit rester probablement au moins jusqu’à l’habeas corpus (qui peut prendre plusieurs semaines) dans le prison à Ossendorf. Pour lui, l’accusation de tentative de lésions corporelles est allégué. L’amorce était probablement un manque d’adresse enregistrée. Ainsi, un autre compa est devenu victime de la répression contre les militant-e-s de la Forêt de Hambach. Bien que nos voeux de solidarité ne l’aient pas encore atteint jusqu’ici, nous lui souhaitons beaucoup de force et de bonne humeur, et qu’il est bientôt de retour dans la liberté.

Des timbres, des lettres et des livres en anglais sont au prisonnier très bien accueillis comme support. Pour protéger son vrai nom, les lettres sont collectées à la prairie et seront envoyées à une personne en particulier familier à lui qui transmettra le tout ensuite. Elle sait aussi quelles livres sont désirées surtout ( demandez s.v.p. !). Nous l’éluciderons encore plus exactement.

Evacuation de la tour dans la Forêt de Hambach

Deutsche Version
English Version

Presse
klimaretter RWE-Forst: Polizei räumt Blockade, 17h31, PDF
KStA 5 eter hohe Barrikade am Hambacher Forst geräumt – Barricade de 5 m à la Forêt de Hambach évincée, PDF
(Même article chez la Rhein-Erft-Rundschau)

Ticker, le plus récent en premier

12h00 Un groupe attend actuellement derrière la poste de la police. Un soutien supplémentaire est le bienvenu, il y a encore des gens en route vers Kalk.

01h00 Le groupe des partisan-e-s se prépare pour la nuit devant la station de police à Kalk. À tout moment, en particulier pour le matin (à partir de 9 heures) est également bienvenue plus de soutien.

22h50 Les forces policières s’éloignent complètement. Les gens de la tour en détention à Cologne-Kalk.
Dans l’ensemble, l’action a duré un peu plus de 14 heures. Une barricade avec une personne dedans a été enlevée.

22h00 Une autre personne a été libérée à Cologne-Kalk. De deux personnes l’identité ne pouvait pas être constatée. Trois camions de pompiers ont été aperçus en route à la tour. Apparemment une barricade brûle.

21h20 On peut entendre du bruit fort de fête et de la musique depuis la tour.

21h00 La police dit aux gens à la barrière que maintenant la personne de la tour est apparemment en bas. On voit une personne qui est transporté dans une voiture. On entend du bruit de démolition.

20h55 On peut entendre aucun bruit de la direction de la tour. Plus…

« Plane Stupid » bloque Heathrow

L’Alliance Plane Stupid (« retirer le secteur du transport aérien à terre !» )) a bloqué aujourd’hui l’aéroport d’Heathrow à Londres.

Pendant que vous lisez ces lignes, je suis dans une cellule de prison. Je suis une de 12 personnes de Plane Stupid, qui sont responsables d’avoir pénétré hier matin dans la piste de l’aéroport d’Heathrow et d’avoir retardé ainsi des vols.
La raison de cette action qui peut sembler extrême est très simple : nous ne pouvons plus construire des pistes si nous sommes sérieux au sujet d’écarter la catastrophe climatique. Cette action est un message au gouvernement, qui doit maintenant prendre une décision basée sur le débat public, qui a ignoré presque totalement les appels nécessaires à l’action contre les conséquences du changement climatique. Heathrow ou Gatwick? Nous ne pouvons étendre aucun des deux si nous voulons stopper le changement climatique au sérieux. Déclaration d’action en anglais

Article de Robinwood en allemand.

Déclaration de solidarité d’Ende Gelände( Fin du terrain )

Blocus, blocus, blocus!

En Mars un blocus d’une excavatrice dans la mine à ciel ouvert d’Inden. Le 4 Juillet, l’occupation de quatre excavatrices, d’entre eux deux excavatrices de charbon dans la mine de Hambach et jeudi le blocus du convoyeur … les militant-e-s dans la forêt de Hambach montrent comment il est fait! « Si tu es contre l’extraction de lignite et ses conséquences, alors vas- y et arrête les excavatrices ! » C’est exactement ce que veut l’action « Ende Gelände » du 14 au 16 Août en Rhénanie. En commun avec beaucoup de gens, nous serons là pour bien perturber le déroulement sans heurts.
Parce qu’il est non seulement légitime, mais nécessaire d’arrêter la destruction des moyens de subsistance locaux et sur l’ensemble de la planète.
Nous sommes heureux sur les actions réussies et nous nous réjouissons d’avance d’un été de solidarité et de désobéissance avec vous.