La justice climatique signifie également :Les réfugié-e-s sont les bienvenues !

Allemagne 2015. Les groupes d’extrême droite « citoyens concernés », nazis, pegida et l’AfD font de l’intox de l’opinion publique contre les réfugié-e-s, manifestent devant des domiciles de réfugié-e-s et presque chaque jour un hébergement pour les réfugié-e-s est attaqué, jusqu’à présent la plupart inhabités, mais même des bâtiments, dans lesquelles déjà vivaient des gens, ont été attaqués. Les représentant-e-s des partis au pouvoir à Berlin, CDU et SPD, se réfèrent à ces gens comme de la « racaille » et condamnent leurs mouvements verbalement, alors qu’ils d’une part assurent à peine la protection des réfugié-e-s ( à Heidenau ils-elles ont envoyé seulement 136 flics pour protéger les réfugié-e-s contre plus de 1000-droite ) et d’autre part ils-elles se rencontrent même les revendications de ces mouvements de droite par l’aggravation de la vie des réfugié-e-s massivement ( resserrage de l’obligation de résidence, des colis alimentaires au lieu de paiements en espèces ), en déclarant de plus en plus de pays « pays tiers sûrs  »( principalement des pays des Balkans où les Roms sont exposés à la discrimination encore plus massive que partout ailleurs ) et maintenant par la fermeture des frontières avec l’Autriche et le Danemark à nouveau et la réintroduction de contrôles aux frontières.
Plus…

Adieu au silence

Un an après l’ouverture de l’autoroute A4

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Buir: «Adieu au silence – un an après l’inauguration de l’autoroute A4»

Le 16 Septembre 2014, le nouveau tracé de l’A4 a été officiellement inauguré. À l’invitation du groupe d’action «Buiriens pour Buir», le soir avant l’adieu au silence a été célébré comme une réunion de village. Cette année ceci va être rappelé la soirée du 15 Septembre avec un service de l’église du village, suivi d’un pique-nique.
Un an est passé maintenant, depuis à la veille de l’inauguration du nouveau tracé de l’A4 des membres du groupe d’action, ainsi que de nombreux voisins et amis du réseau anti-lignite, ont dit adieu au silence à Buir sur le pont Olbertze. Avec «Adieu au silence – un an après» devrait être rappelé de l’événement il ya un an. Plus…

Pourquoi marcher dans cette combine ?

Une déclaration sur le refus de s’identifier

Source: https://linksunten.indymedia.org/de/node/143470, allemand
Dans la plupart des écrits sur les manifs et les blocus et dans de nombreux groupes ( par exemple Rote Hilfe ) il est considéré évident qu’on s’identifier à la police et l’armee. Il semble impossible de faire autrement. Quelques raisons pour lesquelles certaines personnes continuent à s’y résister quand meme, sont expliquées dans le texte qui suit, avec des trucs et astuces. Il s’agit aussi de la situation juridique en Allemagne. Ce texte est basé sur des expériences individuelles. Beaucoup d’autres peuvent avoir des expériences, des impressions ou des opinions différentes. C’est une section d’un sujet qui pour l’instant n’est pas très commun. Plus…

Nouvelles de Jus

Mise à jour 10.9. :
La plainte de détention était refusée … Jus doit rester dans la prison. Maintenant, la date du tribunal est posée pour le 2 octobre. À cause de la plainte de détention, l’avocat ira au tribunal de grande instance Cologne. Il trouve la durée de traitement du dossier et les longues attentes pour insupportables.

5.9.2015 :
Il y a 6 semaines notre compa Jus a été arrêté lors de l’évacuation de la tour de Rémi, une grande barricade en forme d’une tour, nommé contre l’oubli de Rémi Fraisse. Rémi a été assassiné en 2014 par la police. Plus…

Convoyeur principal bloqué

DeutschEnglish

1/10/2015 Tôt ce matin, deux personnes ont occupé la bande transporteuse principale, près de la soute de charbon à Hambach. Cette bande transporteuse transporte le charbon de partout dans la mine à la soute à charbon, et de par là, aux trains de charbon.

Cette action est contre ce système dans lequel les grandes entreprises sont autorisés à détruire notre terre.
En solidarité avec notre camarade Jus, qui est en prison pour 6 semaines maintenant aussi. Nous encourageons chacun-e à montrer son soutien à Jus de toute façon que tu juges appropriée. Liberté pour Jus!

Les gens dans le blocus ont décidé de se concentrer sur leur action et non pas tant sur les médias. Si les médias ont des questions, ils peuvent appeler le téléphone à la prairie : 0157-54 136 100 Beaucoup est parlé, aujourd’hui est bloqué …

Pendant une heure, les travailleurs les ont saupoudré avec de l’eau froide. Après 6,5 heures, les activistes ont été enlevé-e-s par la police et ont été relaxé-e-s à 13 heures.

Entre-temps, tou-te-s les activistes sont relaxé-e-s et de bonne humeur.

Des activistes en Grèce refusent de s’identifier par solidarité avec les migrant-e-s sans papiers


+ d’infos sur AntiGold Grèce

Maintenant elles sont menacées d’amendes substantielles et de déportation

Il y a trois jours, le 23 août environ midi, deux activistes ont été arrêtées à une manif en Grèce, contre l’opération d’une mine d’or en Chalcidique, où l’environnement est lourdement pollué. Un total de 80 personnes a été arrêté afin d’être identifié par la police. Ils-Elles sont accusé-e-s d’avoir confié l’homologue grec au Landfriedensbruch allemand ( atteinte à l’ordre public ) pendant la manifestation. En Allemagne, cette accusation est souvent utilisée pour dissoudre à l’avance des manifestations que la police n’aime pas. Il est particulièrement pénible qu’un groupe entier des gens qui sont dans la proximité l’un de l’autre, peut être arrêté, si quelque part dans ce groupe un crime a été observé et la police pense, que cette offense était possible seulement dans la protection de la foule.
Plus…

Mise à jour : L’action de Lebenslaute

Plus d’infos sur le concert de Lebenslaute devant et dans la mine à ciel ouvert de Hambach Carte

DeutschEnglishEspañol

Contact presse de Lebenslaute ( Sons de vie )
+4915787114306
presse _a t_ lebenslaute_point_net

Info
0160 9261 9994
info _a t_ lebenslaute_point_net

Plus d’info sur l’action: Lebenslaute.net – Aktion 2015
#Hambach


Vidéo d’experimentellerrand


Source : Lebenslaute


Source : graswurzel.tv



Source : Herbert Sauerwein


Source : Alina Leimbach

Chronologie inversée, les informations les plus récentes en tête

03 h 00 Tous sont libres, à l‘exception de Jus.
02 h 20 Deux personnes sont relaxées à Bergheim, une personne reste dans la détention pour le traitement de reconnaissance.
01 h 20 Le lieu où se trouvent les gens, qui probablement sont déjà évacué-e-s, est encore inconnue.
23 h 05 Pont élévateur est enlevé.
22 h 40 Pont élévateur dans la mine à ciel ouvert pour enlever trois personnes auxquelles il fut difficile à s’approcher tout près. Excavateurs et convoyeurs sont arrêtés.
22 h 20 Première personne était relaxée à Bergheim.
22 h 10 La manifestation est terminmée unanimement. On quitte la mine en commun. L’unité technique ( de la police ) arrive dans la mine. Il n’est pas connu où se trouvent 3 gens, dans la mine sur un niveau plus profond.
21 h 55 Le chœur chante encore. Les tentes sont enlevées. Atmosphère de départ.
20 h 55 Offre d’RWE de pouvoir quitter volontairement la mine sans identification. Il pleut.
Toutefois, environ 4 personnes sont déjà à Düren dans le Gesa ( point de collection des prisonniers ).
20 h 40 Convoyeurs ont été évacués.
20 h 00 9 gens sur le convoyeur, la musique sonne encore, la police a encerclé l’orchestre avec des projecteurs et des chars
19 h 07 Lebenslaute-PMPDF )
18 h 34 Concert dans la pleine marche – des gens dansant sur les convoyeurs
18 h 12 Première arrestation dans la mine à ciel ouvert
18 h 00 Quatre personnes avancent plus profondément dans la mine, poursuivie de gardes
18 h 00 Le concert de Lebenslaute « Andante an der Kante » devant l’excavateur d’RWE a commencé.
17 h 50 Orchestre s’installe et les instruments sont accordés devant l’excavateur
17 h 45 Lebenslaute occupe la mine à ciel ouvert d’RWE à TerraNova : Des individus courent sur des convoyeurs!
17 h 15 #HambacherForst vs. #RWE: #Kohleausstieg_ist_Handarbeit ( abandon du charbon est du travail manuel ) endcoal #stopdigging – Merci #Lebenslaute#Hambibleibt
16 h 30 Bilan : Très belle manif. La pénétration plus profonde des manifestant-e-s sur le terrain de l’exploitation d’RWE était empêché par la présence massive des forces policières. Dommage, Lebenslaute. Peut-être, ça marche la prochaine fois !
16 h 00 Seulement 2 paysans avec leur tracteurs se trouvent à la voiture de presse de la police.
14 h 30 Venteux, poussiéreux, bonne humeur, des slogans forts pendant la manifestation finale. Groupe de gens dansant de valses devant le barrage de police.
14 h 00 Quatre rangs de policiers-cières et 27 fourgons du côté gauche ( côté de la mine ). A part ça la situation est calme. Les chanteuses-eurs se préparent pour le concert.
13 h 00 Manifestation arrête après 200 mètres, parce que la voie est soi-disant trop étroite. Après un compromis on avance  la police a accepté de céder plus d’espace.
12 h 42 La manifestation a procédé 100 mètres. Presse est présente ( graswurzel, télé, taz, WDR ). La police a des uniformes verts ( pas d’équipement de bataille ).
12 h 35 La manifestation a été encerclée contrairement aux accords préalables avec la police. Elle porte ouvertement des attache-câbles noirs et blancs.
12 h 30 200 visiteurs au concert avec des discours. Maintenant la manifestation commence.
10 h 00 Les observateurs disent que des convoyeurs et deux excavateurs sont arrêtées par RWE

Revue de presse

Plus…

Le défenseur de la Forêt de Hambach Jus est encore dans la prison dans la grève de la faim (24ème jour)

14 août 2015, Cologne Avec la grève de la faim, Jus tente d’attirer l’attention sur les réalités de l’utilisation extrême de l’énergie du lignite des mines à ciel ouvert d’RWE contre lesquelles il proteste. Celle-ci représente la plus grande source des émissions CO2 en Europe, déstabilise le climat global, déclenche des vagues de réfugiés de climat et a des effets sur les ressources et le collapsus écologique. Ici se déroule, par son étendue, la sixième disparition des espèces d’origine humaine du monde.
En outre, il proteste contre l’implication d’RWE, de la police locale et de la justice dans la protection des intérêts économiques d’RWE ainsi que le gaspillage massive de moyens publiques, pour attaquer et criminaliser des activistes d’environnement qui défendent notre planète.

Pendant que le changement de climat se déroule dans une vitesse croissante, les derniers espaces vitaux restés comme la Forêt de Hambach sont mis sur le billot d’entreprise. La terre n’est qu’une marchandise pour des criminels de climat comme RWE qui continuent à se défouler sur toute la planète. C’est à nous de maintenir la pression et de renforcer les cris d’alerte! Plus…