Jour X proclamé à nouveau

Depuis aujourd’hui, une importante opération de police a de nouveau été organisée dans la Forêt de Hambach.

Aux premières heures de la matinée, la vigile fut encerclée et fouillée « afin de vérifier les conditions imposées par l’autorité de rassemblement ».

Ensuite, la police est entrée dans la forêt avec 2 centaines, accompagnée de travailleurs et de gardes de sécurité d’RWE, selon leurs propres déclarations « afin d’enlever de la poubelle et des objets non-forestiers et non forestiers et afin de rétablir la sécurité de la circulation ». Rien de nouveau, ils viennent souvent pour de tels « dégagements au sol », ce qui consiste à détruire des cuisines, des toilettes et d’autres infrastructures situées au sol. Plus…

Mettez le feu au meurtre du climat !

Un peu tard, nous avons trouvé cet article sur Indymedia:

Tôt le matin du 1er février 2019, un groupe d’activistes a réussi à saboter deux boîtes électriques d’RWE Power AG près de la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach ( NRW, Allemagne ). Avec des dispositifs incendiaires préparés, les circuits électriques des boîtes furent irrémédiablement endommagés. Les boîtiers électriques situés tout autour de la mine d’une longueur de 8 x 6 km, fournissent l’électricité nécessaire pour pomper la nappe phréatique dans toute la zone, à 450 mètres sous terre – avec des conséquences graves pour la faune et la flore, comme la Forêt de Hambach voisinée, abritant de nombreuses espèces rares et protégées.
Grâce à cette action, nous avons non seulement réussi à détruire directement une partie de l’infrastructure d’RWE, mais nous voulions également continuer à coûter de l’argent à la société pour le remplacement. De plus, Plus…

Occupation d’une excavatrice dans la mine de Profen, 11 jan. 2019

Les images suivront…

Aujourd’hui, le 11 janvier 2019, nous, un groupe de militant-e-s autonomes, avons occupé une excavatrice à roue à godets dans la mine à ciel ouvert de Profen.
La production d’électricité à partir de lignite affecte le climat mondial et détruit le paysage et les écosystèmes de toute une région. Des villages entiers doivent céder le pas à «l’intérêt général». En fait, ce n’est que l’intérêt des individus et leur seule motivation est le profit. Plus…

millions de canards, d’oies, de dindes, de carpes, de vaches, de poules, de lapins, de chevreuils, de porcs

C’est comme chaque année : la fête de la paix est à venir. Des millions de canards, d’oies, de dindes, de carpes, de vaches, de poules, de lapins, de chevreuils, de porcs et d’autres pauvres bêtes vont perdre leur vie pour ça. I’m dreaming of a red Christmas – Je rêve d’un Noël rouge. Leurs vies horribles se terminent par une mort terrible. Ainsi, la veille de Noël, ils se trouvent sur des tables où il y a plus de querelles qu’aucun autre jour. C’est si joli de mettre le corps d’une victime de violence sur la table lors d’une célébration aussi paisible. Avant ça, il fallait acheter des cadeaux, dans des zones piétonnes éclairées crûment ou dans des magasins de vente par correspondance, qui traitent leurs employés comme la dernière merde pour les pressurer comme des citrons.
Les retours (dans le secteur de la vente par correspondance, dépendant du produit, dépassent 50%) sont souvent détruits, car chaque autre chose coûte trop cher. https://www.francetvinfo.fr/internet/amazon/promotions-le-scandale-des-produits-detruits_3047281.html Cela ne s’applique pas seulement au chef de file de la vente par correspondance.

Des questions sont posées, telles que: « Où célébrons-nous ( = bouffons-nous ) le soir de Noël, où le jour de Noël, où le lendemain de Noël? ». Une hiérarchie minutieuse des grandes bouffes qui exprime la valeur de nos relations. Gloire à Mammon dans les lieux très hauts, Et gloutonnerie sur la terre à ceux qui ont le gros ventre. Luc 2:14.
Afin d’éviter que la paix familiale fragile ne soit rompue, il faut beaucoup parler au téléphone et certains sujets sont déclarés tabous en tant des champs de mines: la politique, l’héritage de mamie ( encore en vie ), l’argent, la manière de la vie d’Ida (d’où viens-tu où vas-tu quand tu reviendras ?). Et pourtant, Noël est la fête des séparations. Des guides et des sites donnent des conseils sur la façon d’éviter ou de remédier à cela. https://www.virginradio.fr/insolite-1-couple-sur-5-se-prepare-a-une-separation-a-noel-a364269.html

Cette fête commémore la naissance d’un homme au nom duquel ses fidèles ont mis en scène des croisades, des massacres de « sorcières » et guerres innombrables, des bénédictions d’armes, la suppression des peuples coloniaux, le traitement des femme comme une machine à reproduire, et Dieu sait quoi d’autre. Vive le christianisme, la religion de l’amour! Prenez un vin chaud et des biscuits étoilés à la cannelle, puis je vous parlerai de Jésus Ⓐnticapitaliste, le libérateur d’animaux! Plus…

Conducteur d’un train d’RWE n’a pas tenu compte d’un signal d’urgence international et a mis des activistes en danger de mort

Avec un peu de retard, rapport sur un incident du dimanche 28 octobre 2018

Dimanche soir, des activistes d’Ende Gelände ont été violemment expulsé*s d’un blocus de la Hambachbahn, voie ferrée d’RWE pour le transport du lignite. Un train transportant des prisonnièr*s de ce blocus fut arrêté par deux personnes enchaînées dans un lock-on et n’est resté immobilisé que juste avant le blocus. Cela donna à la police l’opportunité à de nouveaux faux exposés et d’accusations à l’encontre des activistes. Comme on peut le lire dans le communiqué de presse de la police : Plus…

Occupation MⒶZ 46, déclaration de presse 26/10/2018

Il y a presque deux semaines ( 13/10/2018 ), un groupe d’entre nous a commencé à occuper à Manheim, ouvrant l’occupation de la MAZ ( Zone Ⓐutonome de Manheim ) 46 au coin des rues Friedensstrasse et Forsthausstrasse.

Ce qui a suivi a été douze jours de vie autonome, de développement de l’espace et de construction de relations avec les voisins. Au cours du week-end dernier, cependant, la répression du projet a été particulièrement sévère, la police assiégeant presque constamment l’occupation, nous refusant des approvisionnements et allant même jusqu’à frapper et arrêter certains de ceux qui tentaient de nous soutenir. Même un enfant, qui voulait nous passer des gâteaux secs, fut fouillé* ! Plus…

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à Hambach

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à coté de la Forêt de Hambach

fil d’info | deutsch | english | español

Tôt le matin du dimanche 21 octobre 2018, un groupe de activistes a occupé une fois de plus et a ainsi bloqué une excavatrice dans la mine de lignite. Les activistes ont grimpé pacifiquement et y ont apposé des banderoles disant « Pas de boulot sur une planète morte », soulignant une fois de plus que l’action est dirigée contre la mine de lignite et non contre le personnel.

Les gens voulaient faire prendre conscience du fait qu’un arrêt temporaire de la déforestation ne met pas fin à l’exploitation de lignite destructrice. La nature est en train d’être détruite, des villages démolis, la population forcée de déménager et des régions entières dévastées au détriment des générations à venir. Alors qu’ils se cachent continuellement derrière des contraintes extérieures d’intérêt public, l’extraction du charbon est poursuivie uniquement pour des intérêts privés. Plus…

Le problème de Kurt Claßen – propriétaire du pré

Le camp sur la prairie, qui serve de camp de protestation et de résistance et de lieu de rencontre important pour les activistes depuis le début de l’occupation de la forêt, doit maintenant être évincé. Kurt Claßen, propriétaire du terrain situé à la lisière de la forêt et camarade dans la lutte pour la préservation de la forêt de Hambach, a déposer une plainte avec l’aide de son avocat contre l’expropriation forcée, qui fut ordonnée par le gouvernement du district d’Arnsberg et demandée par RWE. Cette plainte retardera le procès pour le moment. Selon une lettre de Kurt Claßen sur l’illégalité de l’ordre issue par l’autorité des bâtiments, représenté par le gouvernement, l’expulsion menaçante risquerait de priver les activistes de l’infrastructure nécessaire aux réunions. Cela viole le droit fondamental à la liberté de réunion Plus…

Actuellement, une excavatrice à godets d’RWE est bloquée

Ce texte nous fut envoyé
Actuellement, une excavatrice de RWE est bloquée. Le 6.10.2018, des activistes près des roues à godets ont forcé le conducteur de l’excavatrice à arrêter la machine. Aujourd’hui, le 7 octobre, vers 11 heures, la police a tenté de délimiter une vaste zone autour de l’excavatrice. Les pompiers parlent aux activistes. Une expulsion de l’occupation ne va pas dans le sens de la police à cause de la proximité du bord de la pente creusée.

La résistance, la créativité et la détermination de nombreuses personnes différentes montrent que la police et RWE ont perdu le combat pour la forêt, non seulement politiquement à longe terme, mais également à l’heure actuelle. Pour que cela continue, les combats doivent être prolongés et emportés dans les villes, contre les actionnaires du groupe RWE, afin de défendre et de sécuriser les acquis et les nouvelles cabanes dans les arbres. La police est stupéfaite et consternée par l’énergie avec laquelle la forêt est envahie encore et encore. Aussi en semaine, les citoyen*s sont invité*s à rendre des visites dans la forêt pour aider les anarchistes et les autres habitants de la forêt.

Service de presse anarchiste Hambi


Droits photo: Service de presse anarchiste
p/a Centre social / Bureau de presse du Hambi Camp Manheim,
ou bien Media Point Hambach Forest

7 octobre, 17h00 Les activistes, qui avaient passé la nuit sous la roue de godets d’une excavatrice, ont librement quitté la mine d’RWE. Après plus de 27 heures !