Expulsion de l’occupation de la Forêt de Trebur  !

Ce matin, a commencé l’expulsion de l’occupation dans la forêt de Trebur ( prononcez Trébour ), près de Francfort ! La forêt est déjà occupée depuis quelque temps pour lutter contre l’agrandissement prévu de l’aéroport de Francfort !

Pour la justice climatique et contre l’expansion de l’aéroport de Francfort !
Solidarité avec les squatters !

Nous avons besoin de soutien dans la forêt ! Venez !

Accès : https://treburbleibt.blackblogs.org/anfahrt/

Dernières nouvelles:
twitter.com/TreburBleibtFFM
Autres informations ( numéros etc. ): https://treburbleibt.blackblogs.org/2018/11/06/raumung-6-11-18-eviction-6-11-18/
Trebur sur ce site

Expropriation du pré – le personnel et leurs intérêts oubliés?

Les expropriations doivent être dans l’intérêt public. Par exemple, à cause des emplois. De manière significative, ni RWE dans la demande d’expropriation de la prairie ni NRW dans le 3ème Plan-cadre ne justifient cette expropriation dans l’intérêt des employé*s. Cela at-il été oublié par RWE et NRW ? Embarrassant… Kurt Claßen, le propriétaire de la prairie, creuse plus profondément et veut une prise de position.

Plus…

Expulsions possibles cette semaine

AUJOURD’HUI, 8 novembre Expulsion dans la Friedensstraße Manheim

Sur la base de différentes observations, nous supposons qu’une expulsion de toutes les structures de sol et de toutes les cabanes dans les arbres est prévue pour cette semaine ( 5 – 9 novembre ). Préparez-vous, il est préférable d’arriver tôt, car l’accès sera probablement plus difficile dès le début de la semaine. Selon l’expérience précédente, les accès de la forêt seront probablement d’abord limités et contrôlés, ensuite les barricades et les structures de sol seront détruites, puis les cabanes dans les arbres expulsées et détruites.

Appel à la solidarité avec The Swamp ( Utrecht, Pays-Bas )

Cette semaine, le juge a décidé de permettre l’expulsion du Swamp ( marais ). Cela signifie que les oiseaux, les lapins, les chauves-souris, les rats, les insectes et les humain*s perdent leur chez soi et qu’une jeune forêt sera tuée. Tout pour faire de la place pour plus d’asphalte, un autre centre de distribution et un parking pour les autobus qui pourraient être construits ailleurs. Le juge a ignoré que le propriétaire; Borghese Real Estate B.V., n’a même pas demandé de permis pour couper les arbres de la partie du marais qui n’a pas encore été détruite. Plus…

Occupation MⒶZ 46, déclaration de presse 26/10/2018

Il y a presque deux semaines ( 13/10/2018 ), un groupe d’entre nous a commencé à occuper à Manheim, ouvrant l’occupation de la MAZ ( Zone Ⓐutonome de Manheim ) 46 au coin des rues Friedensstrasse et Forsthausstrasse.

Ce qui a suivi a été douze jours de vie autonome, de développement de l’espace et de construction de relations avec les voisins. Au cours du week-end dernier, cependant, la répression du projet a été particulièrement sévère, la police assiégeant presque constamment l’occupation, nous refusant des approvisionnements et allant même jusqu’à frapper et arrêter certains de ceux qui tentaient de nous soutenir. Même un enfant, qui voulait nous passer des gâteaux secs, fut fouillé* ! Plus…

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à Hambach

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à coté de la Forêt de Hambach

fil d’info | deutsch | english | español

Tôt le matin du dimanche 21 octobre 2018, un groupe de activistes a occupé une fois de plus et a ainsi bloqué une excavatrice dans la mine de lignite. Les activistes ont grimpé pacifiquement et y ont apposé des banderoles disant « Pas de boulot sur une planète morte », soulignant une fois de plus que l’action est dirigée contre la mine de lignite et non contre le personnel.

Les gens voulaient faire prendre conscience du fait qu’un arrêt temporaire de la déforestation ne met pas fin à l’exploitation de lignite destructrice. La nature est en train d’être détruite, des villages démolis, la population forcée de déménager et des régions entières dévastées au détriment des générations à venir. Alors qu’ils se cachent continuellement derrière des contraintes extérieures d’intérêt public, l’extraction du charbon est poursuivie uniquement pour des intérêts privés. Plus…

Les voies ferrées à charbon

Traduction d’un article dans Grünes Blatt N° 2011/2 :
www.gruenes-blatt.de/index.php/2011-02:Die_Kohlenbahnen
English version

Actions sur les voies ferrées

Des actions sur les voies ferrées ont une longue tradition dans le mouvement anti-nucléaire. Les transports des Castors ont avéré être une espèce de défaut de la cuirasse de l’industrie nucléaire, tels que le mouvement peut engager dans les chaînes de processus en cours de l’industrie nucléaire. En réponse aux protestations contre les transports nucléaires, le gouvernement rouge-vert ( ! ) a construit des lieux de stockage provisoire des déchets nucléaires sur les sites des centrales afin de minimiser ces transports autant que possible. Les transports par Castor restants, par exemple dans le Wendland, ont produit des points de cristallisation de la résistance. Des diverses stratégies d’action ont été développées, afin de bloquer le transport, de le rendre plus difficile, d’élever son prix matériel, mais en particulier son prix politique, et d’attirer l’attention du public sur le problème de l’énergie nucléaire en général. Il y avait des sit-in, des marches sur les voies, des actions de gravier et d’autres formes d’action créatives pour perturber le trafic ferroviaire, en particulier les transports des Castors.

http://www.ausgeco2hlt.de/klimacamp/wp-content/uploads/2013/08/2013_Gleise.klein_.jpg

Pour rendre disponible cette richesse d’expérience pour le mouvement anti-lignite naissant, il est sensé de prêter attention à l’importance stratégique et technique des voies ferrées à poids lourds dans la région rhénane des mines de lignite. À cette fin, l’article suivant pourrait contribuer. Plus…

Action confusion marximale

Hier, le 15 octobre, dans mines à ciel ouvert et les centrales électriques de RWE il y avait une grève. Il est difficile de dire si la grève semi-sauvage a été planifiée comme ça ( comme le déclare officiellement le syndicat, afin de ne pas être poursuivi en justice pour avoir dirigé une assemblée inopinée ), ou si le blocus des entrées d’usines et des routes d’accès était spontané.

Malheureusement, les gens aux piquets n’ayant pas d’endurance, ils ont laissé le champ à 11h00 au groupe d’action Confusion Marximal, bien que leur veillée ait été annoncée pour durer jusqu’à 14h00.

Le groupe d’action Confusion Marximal est apparu avec une bannière disant « expropriez les grands pontifes d’RWE – 300.000 € de compensation pour chaque mineur » (photo à suivre) et des dépliants avec le Lettre ouverte aux employé*s d’RWE et au syndicat IGBCE, publié en septembre peu de temps avant l’expulsion, pour rappeler les employés de la mine sur place aux grands grèves des mineurs de 1997 et leur offrir du soutien en cas des grèves ( même sauvages ), s’ils Plus…

Hambi continue et excavatrices arrêtées

Lisez le fil d’info du 14/10 pour les détails de l’action

Notre motivation pour la promenade dans la mine dimanche dernier

De longues semaines intenses, épuisantes et tristes sont derrière nous. La décision du tribunal de Münster apaise pour le moment le conflit autour de la Forêt de Hambach. Il est important pour nous de souligner que ce n’est pas simplement le résultat de la décision du tribunal, mais surtout de la résistance, des années de lutte et des activistes qui ont fait des efforts déterminés pour préserver la forêt à plusieurs niveaux.
Nous voulons montrer que la lutte pour le Hambi dépasse les frontières de la forêt. Plus…