Fil d’info 25 sept. – 1er oct.

deutsch | english | español
Il est possible, que la version allemande est plus actuelle.

Streams réguliers @anettselle

1er octobre

20:47 Entre-temps, Ghost Town est encerclé par quatre rampes de projecteurs et deux chars d’expulsion.
20h00 Un observateur parlementaire est sur le chemin de Ghost Town.
18h52 Presse venez à Ghost Town s’il vous plaît! La police ne laisse pas entrer de l’eau, les bouteilles sont vidées devant les occupant*s et jetées dans la forêt. Flic responsable : Qui veut boire doit d’abord sortir, derrière la rubalise.
17h00 L’opération sur la prairie est terminée et les gens y retournent.
16h11 RWE provoque des destructions massives à la prairie.
15h50 À Ghost-Town, la paix est revenue.
15h45 De plus en plus de machines de nettoyage d’RWE apparaissent à la prairie. En outre, il y a des contrôles d’identité et des fouilles de bagage.
15h03 Les gens sont progressivement éloignés de §11.
14h50 Une campagne est en cours pour la ville fantôme. Pour cela, de nombreux arbres sont abattus.
14h30 La police d’escalade est en §11
14h15 Toutes les personnes arrêtées lors de l’expulsion de la cabane solidaire #Streichelzoo à Cologne sont à nouveau libres.
13h38 La plate-forme élévatrice est maintenant à §11.
13h13 Les structures de sol autour de §11 sont maintenant sans personnes.
12h26 La police semble avoir pris fin dans la prairie. Les transporteurs de prisonniers sont également partis.
12h20 Les barricades de §11 sont lentement démolies. Il y a encore des gens dedans.
12h16 Dans la prairie, le renvoi des prisonniers est retardé. La police est dépassée par les protocoles et s’agresse réciproquement.
11h59 Des gens dans le sit-in sont battus et emmenés.
11h30 Plus de policiers à l’intérieur des barricades de §11. Utilisation de tronçonneuses. Les activistes appellent à la presse. Observation par des membres du parlement est sur place.
11h26 Des personnes sont expulsées de force des barricades chez §11
11h23 §11 : la police a grimpé sur la pelle d’une excavatrice pour expulser les gens aux barricades.
11h17 La police entoure Ghost Town et arrête 2 personnes.
10h55 À la prairie, la police jette tous les vélos. Aussi la presse.
10h20 Le personnel à la tronçonneuse et la police se retirent légèrement des barricades.
09h45 Un agriculteur manifestement en colère avec un tracteur filme la flotte policière à côté du pré. Il ne semble pas être d’accord avec la façon dont ses champs sont traités.
09h34 En raison de la situation actuelle, de nombreux ateliers du Skillsharing camp sont annulés aujourd’hui, également au HambiCamp Manheim.
09h24 Des gens se sont coincés entre les barricades à §11. Néanmoins, le personnel d’RWE travaille autour d’eux très proche avec des tronçonneuses.
09h08 À Cologne, la cabane dans les arbres, située sur la ceinture de verdure, est expulsée.
09h00 À §11, les barricades sont détruites avec une récolteuse.
08h52 Sur le champ à côté de §11, des machines (harvesters) et des gens munies de tronçonneuses arrivent. Apparemment, ils veulent y couper une deuxième piste dans la forêt.
08h40 Les premières personnes sont tirées des barricades à §11 et emmenées / portées.
08h23 Dans le camp de pré, certaines personnes sont encerclées et attendent d’être contrôlées.
08h20 Le flic de contact nous informe qu’aucune décision judiciaire n’a été prise pour la fouille du pré. Ils s’appuient sur la loi sur la police ( §40 ), mais jusqu’à présent, ils n’ont pas présenté de mandat de recherche. Le propriétaire et l’avocat de la prairie sont informés.
08h20 Prairie : la police recherche des matériaux de construction adaptés à construire des cabanes dans les arbres et aux barricades. Les flics ont enlevé les marques d’identification de leurs uniformes. Justification : zone de danger. Pas de mandat de perquisition est lu.
08h14 Le pré est attaqué ! Ils prennent tout ce qui convient à la construction de cabanes dans les arbres.
08h11 À §11, l’ordre d’expulsion a été lu.
07h17 60 fourgonnettes de police entrent dans la gravière, 60 dans la prairie. Premières arrestations sur la prairie. Sur une propriété privée !

30 septembre

22h10 Fenrir 2.0 ( sud-est de Gallien ) suppose être expulsé demain. Soutien journalistique demain matin serait très utile !
21h50 Des familles avec enfants sont toujours au Paragraphe 11 (#p11), elles y resteront pendant la nuit !
21h30 Les barricades et les sit-ins sont nettoyés près des anciennes #Oaktown et #Ghosttown. La forêt doit être complètement libre d’êtres humains à 7 heures demain matin.
21h00 Les personnes qui sont contrôlées en quittant la forêt obtiennent un Platzverweis, un expulsé de l’endroit, ce qui signifie qu’il leur est interdit de revenir pendant un certain temps.
17h20 Un arbre près de l’Aachener Weiher à Cologne est occupé !
17h00 Paragraphe 11 : Deuxième trépied érigé, grands troncs déplacés dans tous les sens, un tronc géant est porté par env. 100 personnes – visiteu*s et activistes
16h19 Paragraphe 11 : Des centaines de personnes célèbrent la cabane qui est toujours debout. Les barricades sont renforcées par les visiteu*s et des fossés sont creusés.
15h10 Des milliers de personnes se rendent dans la Forêt de Hambach pour une promenade dans la forêt !
15h00 Le nouveau village de hamacs Qualityland vient de lire sa déclaration d’indépendance !
12h00 La promenade en forêt commence. Plus de 10.000 personnes ( !!! )
08h30 Ghosttown et §11 sont calmes. Des barricades sont en cours de construction et d’amélioration. Aux percées par la forêt possibles, des clous sont enfoncés dans les arbres.

29 septembre

20h00 Blocus à Paragraph 11 toujours là. Des gens avec des sacs de couchage sont admis.
19h50 Le tank d’expulsion près de la vigile pénètre dans la forêt.
19h28 Un assez grand nombre de flics se dirigeant vers Fenrir. Barricades en cours d’être fortifiées.
18h55 La police lève la barrière officielle autour du Paragraphe 11 et semble partir.
18h20 Plusieurs fourgons de police se rendent à la route secondaire.
17h50 Hambicamp : Sur le parking, les voitures ne peuvent plus être garées au milieu. L’« Ordnungsamt » ( office de l’ordre public ) annonce que les voitures seront remorquées.
17h45 Manifestation en route en direction de la veillée de protestation.
17h20 Travaux de construction dans des arbres au sud-ouest du Paragraphe 11.
16h45 À Ghosttown, 3 nouvelles plates-formes sont en construction et les barricades sont fortifiées. Police avec des boucliers se retire.
16h33 La piste nouvelle en direction de Paragraphe 11 est surveillée avec l’aide de chiens.
16h30 À l’heure actuelle, même pas la fortification de la barricade sous Paragraphe 11 n’est pas empêchée par les flics.
16h03 Le blocus assis bloque le carrefour menant au sentier fraîchement coupé menant au Paragraphe 11.
15h50 La police renforce ses lignes devant le Paragraphe 11. Actuellement, personne ne franchit la barricade sous la cabane dans les arbres. En même temps, la police encercle des personnes à Ghosttown ( près du camp à la prairie )!
14h50 Trois blocages assis sur le chemin entre le Paragraphe 11#P11 ) et la gravière. La police utilise leurs matraques. Blocus assis continuellement réorganisés. Troisième annonce : sans chef officiel de l’assemblée, l’assemblée sera dispersée.
14h33 Deux personnes dans les arbres près de Fenrir. Élǘateurs retirés.
14h24 Il n’existe actuellement aucune scie à chaîne tirée du Paragraphe 11. Les barricades autour de la cabane sont toujours debout. Beaucoup de monde présent.
14h07 Les manifestant*s sur le sol sont tenu*s à l’écart de Paragraphe 11 par des flics ennuyé*s et des manifestant*s.
13h50 Blocus assis est toujours à §11. Les gens chantent et hurlent fortement.
13h40 Fenrir est officiellement perdu. Les barricades et la cabane sont en train d’être démolies. Une personne est toujours dans les arbres.
13h25 Paragraphe 11 : Machine continue de manger des arbres autour de la cabane. Le chemin est en cours d’être élargi.
13h15 Plus de gens sur Fenrir.
12h59 Bulldozer abandonne et quitte la zone située autour du Paragraphe 11, après que la zone ait été bloquée par des activistes dans le blocus assis.
12h42 Blocus assis devant §11, pour arrêter les bulldozers et l’élargissement du chemin. La police est présente mais reste calme.
12h40 La police tente de faire sortir la dernière personne de la cabane Fenrir.
12h25 §11 : La police se promène sur le sol et prépare le chemin.
12h14 Fenrir : 2 activistes expulsé*s de la cabane dans les arbres, un* autre déjà emmené*.
12h17 Actuellement, il n’y a aucune machine d’expulsion chez Paragraphe 11. Le trépied est toujours debout. Des sons de tronçonneuse peuvent être entendus depuis Fenrir.
12h15 Près de Paragraphe 11, un chemin est coupé de la route entre la veillée de protestation et le point de Jésus. L’expulsion est en préparation.

11h45 La police se prépare à évacuer la maison de l’arbre Fenrir
11h15 Au Paragraphe 11, plusieurs personnes déclarent : « S’il est encore debout demain, n’hésitez pas à venir ! » La police erre sur le sol.
11h00 Lorien : Les cabanes dans les arbres sont toujours en train d’être détruites et jetées ici. La police a travaillé toute la nuit aux lock-ons sur la cabane Gesocks ( environ 8 heures ).
10h00 Vidéo depuis $ 11 Hambi Chaos Crew
9h28 $ 11 : Pas tou-te-s les résident*s ont entendu l’ordre d’expulsion. Un trépied est attaqué même s’il y a des gens dans les barricades qui y sont connectés.
09h20 Paragraphe 11 : Des gens se trouvent à l’intérieur des barricades. Les flics sont toujours là et attendent.
09h14 Des représentants des autorités de la construction refusent de donner un avis d’expulsion écrit à la population au paragraphe 11.
09h00 § 11 : la notification d’expulsion est lue à voix haute. Cabane dans les arbres entourée
08h54 Paragraphe 11 : 20 flics debout au nord-ouest de la cabane dans les arbres. Marcher dans les maisons de sanglier. Au-dessous, on siffle l’Imperial March.
07h23 §11 : Les flics sont encore partis. L’humeur est bonne. Les barricades sont renforcées et le café est fait.
Mise à jour du matin Activiste dans un lock-on fut évincé tard dans la nuit. Jus est encore dans un arbre avec appui sur le sol.

28 septembre ⇓
Vidéos de hier : @le0nenrique @imageschaden
Vidéos d’aujourd’hui : @anettselle et @HambiChaos ( §11 )

20h38 Ponts-élévateurs quittant Lorien.
20h10 Lorien : Deux activistes sont descendus des arbres et ont été autorisés à partir. Une personne est encore debout.
19h53 Sur Gesocks, le travail de casser le lock-on se poursuit, après une pause plus longue.
19h30 Lorien: 3 personnes sont encore debout. La police grimpante poursuit une personne sur les traverses et veut la faire descendre. Un flic déclare que la police détruirait « seulement » les cabanes dans les arbres et que les activistes seraient autorisés à partir, mais cela ne semble pas vrai.
19h37 Quatre flics au Paragraphe 11. Sans casque. Gardent la distance, observent seulement.
18h45 À Lorien, toutes les cabanes ont été expulsées. Trois activistes sont encore dans les arbres.
18h00 Gesocks à Miketown est détruit autour de l’activiste dans un lock-on en béton.
17h30 Le barrio Kleingartenverein est complètement expulsé.
17h10 La police et RWE s’éloignent de Fenrir, accompagnés par des applaudissements euphoriques !
17h00 Blocus assis encerclé. Le personnel d’RWE continue de couper des arbres, à peine à 20 mètres du sit-in. Environ 60 flics sur le site.
16h54 La police demande aux gens de quitter la zone autour de §11. 15 personnes dans le blocus assis.
16h47 Au §11, les gens sont écartés pour couper plus d’arbres. Le bloc assis commence.
16h40 À la cabane §11, il y a environ 40 personnes au sol. La police tente d’encercler les gens. Les travailleurs de RWE sont juste là. La police n’a pas de casque. Presque pas de presse là-bas. Tout est calme, en attente d’humeur.
16h30 Les gens sortent des hamacs entre Lorien et Miketown.
15h30 RWE coupe de nombreux arbres sur le chemin de Gesocks (Miketown)
15h14 La première personne est enlevée par un élévateur de la plate-forme Pythagoras à Lorien
15h00 Des élévateurs atteignant les cabanes à Lorien et à Miketown
14h45 À Lorien, les structures sur le sol sont toujours en train d’être détruites.
14h08 Barricades en cours de construction à §11. Des observat*r*s parlementaires sont présent*s.
12h40 Flics partants de §11.
11h30 La cabane §11 ( près de la gravière ) est entourée d’une soixantaine de flics. Les gens chantent.
11h26 Sous la cabane Herr Nilson à Lorien, une grenade de la seconde guerre mondiale a été trouvée.
11h02 Les plaques d’immatriculation de tous les élévateurs utilisés pour l’expulsion #Lorien sont démontées.
10h36 Le blocus est en train d’être dispersé, maintenant les structures sur le terrain sont détruites.
09h50 Le blocus assis est expulsé peu à peu.
08h40 Sous une cabane à Lorien, un blocus est en train de se former.
08h20 Les flics arrivent à Lorien, 5 cabanes sont encore occupées, environ 30 à 40 personnes au sol, de petites barricades. Les élévateurs sont présents.

27 septembre
Éviction de Lorien :lisez plus

21h18 Police a quitté Lorien.
20h17 Des gens sont laissés dans la forêt sans être contrôlés. Dans la forêt, beaucoup de police. RWE continue son travail.
18h56 Une ambulance et deux voitures de médecins d’urgence entrant par Securoad dans la forêt. Une grande partie de la manif entamée depuis Buir pour la forêt s’estompa, la police dans la forêt était assez brutale.
18h15 De nombreuses cordes porteuses ont été coupées. Discussions. Les pompiers tentent de servir de médiateur entre la police et les activistes.
17h50 La personne tombée va bien, des contusions et des entorses, mais rien de grave. Sac à dos et de nombreuses petites branches ont empêché pire.
17h16 Message d’une cabane dans les arbres à Lorien : Une corde dans laquelle 3 activistes ont été attachés a été coupée par la police.
16h37 Lorien : Actuellement 5 cabanes à l’extérieur de la barrière de police. Dans quatre probablement encore occupé.
14h25 Dans la partie orientale des forêts, les biologistes ferment les trous des chauves-souris pour les empêcher d’hiberner dans la forêt, afin qu’elle puisse être coupée à blanc. L’action est protégée par les gardes de sécurité de RWE. Entre chantier et ancienne gravière.
14h00 Les gens sont toujours tirés du sit-in et emmenés.
13h19 Lorien: 5 policiers d’escalade sont transportés dans un arbre par une grue de 50 mètres. En même temps, ils expulsent par ascenseur sur l’arbre voisin.
12h55 RWE attache des caméras aux arbres, près de la gravière.
12h20 La police essaie de disperser le blocus assis sous la cabane dans les arbres. Les gens sont massivement maltraités.
12h12 Une personne est tirée d’un hamac dans un élévateur.
12.09 Trépied expulsé à Lorien. Il y a encore des gens dans les hamacs à proximité.
11h40 Fouilles et contrôles d’identité à proximité du hangar.
11h18 Derrière le trépied occupé et la cabane dans les arbres, une voie à Lorien est coupée dans la forêt.
11h00 Personne dans un hamac expulsée d’un trépied.
10h55 Un blocus assis à l’extérieur de Lorien a été expulsé. Dans le même temps, la police a pénétré plus dans la forêt.
10h48 Sous une cabane il y a un nouveau grand blocus assis. Les gens chantent et crient à la police.
10h44 Tumulte massif à Lorien. La presse est harcelée et empêchée de travailler. Sous une cabane, un grand blocus s’est formé.
10h31 Des personnes assises par terre sont torturées et battues devant les caméras.
10h30 Lorien : La police rejète les gens dans la forêt. Battre, pousser, crier.
09h46 Une personne blessée a été emmenée.
09h44 « Dernière » annonce de la police. L’assemblage est dissous. La chaîne humaine se donner les bras .
09h40 Une personne de Lorien a été blessée. Médecin d’urgence et pompiers présents.
09h20 Au moins 5 personnes sont assises dans un arbre derrière le trépied à Lorien. La grue s’approche d’eux.
09h12 La grue est arrivée. La police demande aux gens de quitter la zone.
08h45 Le chemin d’accès est probablement terminé. Appareils lourds enlevés. La police continue de faire face à environ 50 activistes.
08h40 Grand convoi d’expulsion sous Taka Tuka (Lorien)
08h11 L’ordonnance d’expulsion est relue à Lorien. Les gens font face à la chaîne des flics.
08h00 Les travaux se poursuivent sur le chemin d’accès de Lorien, qui est asphalté.

26 septembre

18h30 USK s’entraîne à l’arrestation à côté du hangar et se dirige ensuite vers Kleingarten.
17h42 Toutes les cabanes à KGV ont été expulsées. Cinq personnes encore dans les arbres.
17h30 « Moop Mama » joue à Lorien
17h08 Blocus assis à Lorien sous le trépied, les activistes chantent « Deine Schuld » des Die Ärzte.
16h58 Toutes les cabanes à KGV ont été expulsées, à l’exception de Rentner*innenglück et Shiff ( navire ). Élévateur sur le chemin de ces dernières cabanes à Kleingartenverein.
16h45 La police confisque le téléphone portable d’un journaliste, qui était en direct devant le centre de détention.
16h30 Kleingartenverein : La police coupe une des deux cordes d’un walkway sur lequel un* activiste se trouve. Il-elle est maintenant sécurisé* par une seule corde. Danger de mort !
16h25 Lorien: Un blocus de 140 personnes devant les lignes de police protégeant les cabanes.
16h23 Kleingartenverein: Strohbett ( lit de paille ) est en cours d’expulsion.
16h00 Kleingartenverein : La plate-forme de toilette Scheissverein en train d’être expulsée. Un* activiste fut déjà amené* au sol, un* autre grimpe encore.
15h49 Lorien : La police a maintenant libre accès aux cabanes Taka Tuka, Zweigheim, Wilde 13, et le trépied et le monopode.
15h41 Les cabanes Swing et La Dolce Vita, près de Kleingartenverein, ont été expulsés.
15h04 Nous avons reçu un message selon lequel la police ne réagit pas à des appels pour du premier secours. Deux personnes devaient déjà se rendre à l’hôpital. Pour quelques secouristes, des envois ont été prononcés.
14h30 Kleingartenverein : Les cabanes Rentner*inglück, Schiff, Strohbett et la plate-forme de toilette Scheissverein sont encore occupées.
14h27 Activiste s’est jeté* à côté d’un des camions lourds à Lorien. Les flics ont réagi immédiatement et l’ont enlevé.
13h15 Les gens de RWE coupent des arbres à côté de activistes dans des hamacs.
12h59 Kleingartenverein : Hessehaus est expulsé. Un nouvel élévateur arrive.
12h55 Lorien : Le sentier pour Takatuka est coupé: des arbres sont abattus, du sable est versé dessus. Deer est expulsé et détruit. Devant Herr Nilson et Rotten End le blablabla d’éviction fut lu. Plate-forme élévatrice déjà à T-Town.
12h00 BFE avance à Lorien. RWE avec des tronçonneuses et des bulldozers en action. Des arbres sont abattus.
11h30 Personne en streaming ( merci !! ) est prise par ascenseur de Deer et a demandé ci-dessous d’arrêter le flux. Voici à nouveau les vidéos : Partie 1, Partie 2
11h20 Avis d’expulsion vient d’être lu à haute voix dans Lorien.
11h00 Kleingartenverein : La plate-forme Hessehaus / guest est en cours d’expulsion, des personnes sont emmenées. Mais soudainement, deux nouvelles maisons d’arbre sont suspendues dans les cimes des arbres : Swing et La Dolce Vita. Et la toilette est toujours occupée !
10h44 L’expulsion de T-Town est en préparation. Les gens sur place ont besoin de soutien !
10h13 Lorien, cerf : Une personne dans un hamac est emmenée en premier. 5 Flics d’escalade sur place.
10h02 Lorien : Flics d’escalade sur Deer. Pour les streams, liens voir ci-dessus.
09h50 Blocus assis à KGV toujours là.
09h26 Kleingartenverein : beaucoup de police, expulsion du premier blocus assis terminée, deuxième toujours en cours. Les barricades sont toujours debout. Deux harvesters ( récolteuses de bois ) sur place
09h20 Lorien : Blabla d’éviction est lu, élévateur arrive.
09h15 À Kleingartenverein, des flics et un élévateur ont été signalés.
08h46 Lorien : A Deer vient d’être lu l’ordre d’éviction. Pendant ce temps, une nouvelle maison a été construite à Lorien. Bienvenue dans Pythagoras!
08h45 L’expulsion commence à Kleingartenverein. Des personnes assises bloquent le sol et les plates-formes dans les arbres. Flics d’escalade sur place. Mais toujours pas de presse.
08h15 Plus de 20 partisan*s arrivent à Lorien tandis que la police augmente son équipe de nuit. Il est possible d’entrer ici.

25 septembre

20:00#kleingartenverein reste debout. Quatre cabanes encore occupées. Au sol de nouvelles barricades en construction.
19h30 À Cosytown encore 4 personnes au-dessus de l’ancienne cabane Lump dans les arbres Se planter dans les arbres avec des hamacs.
19h00 Lorien relativement calme. Les flics ont été ici, mais sont repartis. Ascenseur hydraulique au carrefour de Lorien. Sur les routes principales beaucoup d’action. Jusqu’à présent, aucune cabane n’a été expulsée.
18h50 Une voiture de police s’est embourbée. Une autre voiture essaye de la sortir.
18h44 10 fourgonnettes de police sont venues du sud en direction de Lorien. Maintenant garé au bord de la forêt.
17h55 Le mémorial de Steffen a été enlevé par des activistes ce matin et est maintenant reconstruit.
17h40 Deux activistes se sont jetés devant un véhicule d’expulsion. Sont emmené*s par la police.
17h30 Crustpot a été expulsé. La police s’approche avec des machines lourdes.
17h00 « Il n’y a pas de droit de conduire un élévateur !» L’expulsion d’un trépied à Lorien est accompagnée par des cris et d’autre bruit. Une personne est emmenée par la police. RWE transforme ses chemins dans la forêt en autoroutes.
17h00 Alors que la police et les activistes de Lorien se font face, un trépied y est expulsé.
16h36 À Cozy-Town, un* activiste de Bambule a été expulsé. La personne semble être affaiblie mais pas blessée.
16h24 À Cozy-Town, deux activistes sont encore là. À Beech-Town, les cabanes restantes sont expulsées.
15h54 Une chaîne humaine de plus de 50 personnes protège Lorien. La situation semble tendue mais rien ne change depuis 30 min.
15h54 Autour d’un activiste à Cozy-Town, des meuleuses d’angle et des scies à chaîne sont utilisées depuis plus de 30 minutes. Il se couvre les oreilles et a mis des lunettes de protection.
15h32 Des sanis ( secouristes ) ne sont pas autorisé*s à accéder à #Lorien .
15h16 De nombreuses unités BFE ( contre-terrorisme !) à Lorien, dernières barricades sur les chemins dégagés avec un harvester ( machine pour la recolte de bois ).
15:14 La police déclare que les personnes se trouvant près de Lorien sont une réunion afin de pouvoir disperser les « légalement » s’il y a des visages dissimulés.
15h03 En quelques minutes, une maison dans les arbres a été démolie à Cozytown.
14h59 La police d’escalade inspecte Lorien. (depuis le sol)
14h38 Cent flics entrent à Kleingartenverein.
13h58 L’expulsion commence à Cozytown. Autour, les partisan*s chantent et crient contre.
13h00 Lorien Une excavatrice s’approche d’une barricade avec de nombreuses personnes assises derrière elle. Il est chassé par un* activiste qui descend en rappel depuis une traverse au-dessus.
12h10 4 Les prisonniers du blocus ferroviaire sont défilés au juge à Bergheim. Venez à la cour Bergheim, Kennedy Straße 2 ! Ils seront également heureux de tout appel / fax / email de protestation : +49 2271 809-0
12h02 Deux personnes de Beechtown ont quitté les arbres par elles-mêmes et ont été emmenées.
12h00 L’équipement lourd est en route pour Lorien, les barricades sont poussées sur le côté.
11h32 Beechtown 2 grues géantes, 2 ascenseurs, 12 flics d’escalade et 6 personnes SEK présentes. Les flics se trouvent à Tree House Lump (Cosytown), y compris une grue de 6 m. Des activistes dans l’arbre ci-dessus.
11h30 Plus de 50 personnes à une barricade près de Lorien, en outre des trépieds avec des gens dans des hamacs suspendus entre eux.
10h50 La police se retire de Lorien, mais probablement seulement pour une courte période.
10h40 La police tente de fermer la piste entre Lorien et Beechtown. Beaucoup de police à Lorien. Aux plates-formes de levage les noms des propriétaires sont recouverts pour ce qu’on ne puisse pas les reconnaître.
10h21 Ils arrivent ! Lorièn est harcelée. Toutes les cabanes et les traverses sont occupées, aucune coupure possible sans mettre en danger les gens !
10.08 À Lorien, le trépied est évincé.
10h04 La police fait un cordon autour de Lorien dans la rue.
10h00 À Beechtown, l’expulsion est en cours. Quatre activistes sont autorisé*s par la police à enlever les fleurs et les bougies en sécurité.
09h35 Mémorial de Steffen détruit par la police. « Nous sommes sans voix ». Une grue géante de 56 m avec panier a été aperçue.
09h33 Cosytown toujours encerclé, les structures au sol sont à nouveau détruites.
09h05 La police entoure Cosytown et se prépare à continuer l’expulsion.
09h03 À l’entrée de la carrière de gravier, seule la presse ȩst admise dans la forêt. Après le contrôle d’identité, un platzverweis (  exclusion du terrain ) est immédiatement prononcé aux autres. Ils menacent toutes les personnes sans carte de presse qui veulent entrer dans la forêt avec la détention préventive.
08h55 Un élévateur pénètre dans Beechtown.
08h40 L’ordre d’expulsion est lu à Beechtown. Memorial doit être démantelé. Unité policière de cent au Punkpod à Lorien.
08h27 Un canon à eau est arrivé dans la forêt par la Securoad
07h44 Beaucoup de policiers à Beechtown et à Cosytown. Là, Bambule a été réoccupé et attend d’être expulsé pour la deuxième fois. 4 maisons encore à Kleingartenverein, où les destructions / expulsions ont pris fin hier à 21h00. Là et à Lorien toujours pas d’expulsions.
01h00 7 personnes sont libérées pendant la nuit. 4 autres encore kidnappées. #HambisImExil #HambisImExil
00h45 À un poste de contrôle entre Buir et la vigile, la police a enlevé les sacs de couchage de quelques gens. Température à Buir: 8°C.

____________________
18-24 septembre

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.