Fil d’info 18-24 septembre 2018

deutsch | english | español

Il est possible, que la version allemande ou anglaise sont plus actuelles

Streams réguliers @anettselle

+ 25 septembre.

24 septembre

20h19 Statut actuel Kleingartenverein : Les dernières machines se retirent. Tous les restes de cabanes sont enlevés. Une cabane est encore debout avec plusieurs personnes et des personnes sporadiques sur des traverses / arbres. Police avec une installation de projecteur et environ 50 keufs sur le site.
19h50 La police annonce qu’elle fermera ses portes aujourd’hui à KGV.
19h29 À Kleingartenverein encore expulsion avec le projecteur en marche.
18h57 Les trains bloqués ont repris leur course depuis 17h30. Onze activistes ont été détenus. Les gens les attendent déjà et d’autres devant le GeSa Aachen. Dans l’ensemble, les trains de charbon ont été bloqués pendant environ 8 heures.
18h43 À Kleingartenverein, il y a maintenant deux plates-formes élévatrices. Après Dialektik, Jelka est également évincé, accompagné de musique d’accordéon et de chant. À Rentnerglück ( bonheur du retraité ), le coucher du soleil est apprécié malgré tout.
18h43 Les flics se retirent derrière le ruban de chantier. Cris de joie depuis l’occupation à Lorien.
18h41 La police encercle un sit-in sur la voie vers Lorien. Jusqu’ici, pas d’expulsion, les agents n’ont pas de casque. Situation calme.
18h37 Les couloirs menant à Lorien continuent d’être « libérés » de troncs d’arbres et autres barricades. Les trois trépieds ont été expulsés. Le blocus assis ( environ 20-30 personnes ) est toujours là. La police s’approche.
18h20 5 personnes dans l’écluse de la maison Jelka chantent « Der Traum fängt an! » (Le rêve commence, variation après Ton Steine ​​Scherben) alors que autour d’eux, SEK est en train de bricoler.
16:30 La dernière personne est tirée du Punkpod avec de la violence policière massive.
16:23 Une personne non sécurisée dans le dernier trépied. Chemin vers la cabane Der est en cours. Beaucoup de détenus.
16:10 A Kleingartenverein, la police est à Jelka, cinq personnes sont en train de chanter, chantant Ton Steine ​​Scherben. À Lorien, le trépied Punkpod est toujours occupé.
16:00 Kleingartenverein: 6 personnes détenues. Une pour avoir joué la flûte, quatre des trépieds et une pour Dialektik (Gartenlaube). Dialektik a été coupé au sol, et il est maintenant brisé en morceaux.
15:17 Kleingartenverein: 3 personnes expulsées du petit trépied. Une est actuellement expulsée au grand trépied. Élévateur à la cabane Dialektik. Les activistes sont dans les cimes des arbres, les maisons d’arbres et les traversées.
15:00 La cabane Dir est en train d’être détruite
15:00 Les encerclé*s dansent sur la musique d’un groupe de cornemuses, tandis qu’un harvester est prépare à détruire ce qui reste du Punkpod.
14h30 20 personnes déjà expulsées de Miketown. Encerclé*s et en attente de leur relevé signalétique.
13:35 La police coupe des cordes à Lorien, malgré les avertissements selon lesquels des personnes y sont connectées. Encore une fois, la police met des gens dans une situation dangereuse !
13:32 La police évince des trépieds et roue des gens de coups. Pas de presse ni d’observateurs parlementaires présents.
12:50 En Lorien, la première personne est prise de l’arbre.
12:41 Éviction à Kleingartenverein est en cours. La police détruit les structures au sol.
11:45 La police envenime à Kleingartenverein et traîne des activistes par la boue. Familles affectées avec enfants. Presse pas sur le site, mais souhaitée de toute urgence.
11h46 Élévateur dans la forêt, est extendu vers la plate-forme près de l’entrée du Punkpod.
11:30 Les flics admirent quatre gros blocs de béton sous le chemin de fer Hambachbahn, deux lock-ons en forme de V sous les rails et un grand baril plein de béton également garé par là. Ça va prendre du temps.
10:48 La police enlève la première barricade à Punkpod. Il y a toujours un blocus assis et des trépieds.
10:35 Aussi à Lorien au Punkpod, un ordre d’expulsion a été lu à haute voix.
10:30 À Kleingartenverein (association de jardins familiaux), l’avis d’expulsion est lu et la zone est fermée avec du ruban adhésif.
10:00 Le chemin de fer minier privé Hambachbahn est bloqué! Plus d’informations suivront.

23 septembre

17h05 La police coupe des barricades à la tronçonneuse et tente de bloquer Beechtown. Il y en a encore dans la forêt qui se promènent bruyamment.
16h37 Beechtown est entouré d’environ 200 keufs.
15h37 La police commence à expulser une barricade à T-Town. Peu de temps après, elle est détruite. Maintenant, elle se dirige vers Beech Town.
15h31 Celui qui a enregistré la promenade en forêt dit qu’environ 7500 personnes ont assisté à la manifestation qui ne pouvait pas promener. Après plusieurs entretiens avec la police, elle fut autorisée à marcher jusqu’à #Morschenich et depuis là les gens sont entrés dans la forêt.
15h30 Au Punkpod l’éviction des barricades commence aussi. Encerclement à Cosy et Beechtown. Besoin urgent de soutien.
15h10 Des centaines de police se tiennent à Beechtown pendant que les gens commémorent le défunt.
14h45 Après l’utilisation du gaz poivré, plusieurs unités de police ont formé des chaînes sur les sentiers forestiers près de Beechtown, enlevant des barricades. D’autres agents courent derrière les gens qui se dispersent dans la forêt.
14h37 Environ 30 fourgonnettes sur la route L 275 en direction de la Secustrasse, certaines sont déjà dans la forêt.
14h30 De nombreuses troupes de police se concentrant autour de Beechtown. Utilisation de gaz poivré.
14h20 20 camionnettes en route dans la forêt sur la Secustrasse.
14h10 Plus de 700 personnes entre Lorien et Punkpod!
14h00 Police a laissé passer des gens sans contrôle dans la forêt, construction de barricades à Beechtown et à Lorien.
13h50 Les manifestants poussent la police hors de la forêt.
13h50 La police se rend en groupes plus profondément dans la forêt. Les activistes répondent à cela avec des hurlements bruyants « cassez-vous !»
13h35 Avec les applaudissements des gens autour, +20 personnes ont soulevé un tronc d’arbre de 15 mètres de long sur la barricade.
13h30 Des barricades sont en construction. La police est dans le voisinage immédiat et se retient.
12h22 Parmi les manifestant*s qui ont atteint la forêt par les champs, beaucoup de personnes âgées et de familles avec enfants.
12h41 Une voiture garée sur le côté de la route L257, à la veillée, est en train d’être remorquée.
11h55 Déjà des milliers de personnes devant la forêt près de la veillée.
11h48 Plusieurs centaines de participant*s ont rejoint l’itinéraire alternatif dans la forêt et entouré ainsi les contrôles.
11h25 Quiconque veut aller au #HambacherForst peut le faire, mais doit s’identifier et sera fouillé*.
11h00 Encore une fois, le train de banlieue S-Bahn de Cologne à Buir semble être en panne.
10h55 Actuellement, la police ne laisse passer personne de la veillée à la carrière de gravier. La raison n’est pas claire. Celui qui a enregistré la promenade en forêt et la police discutent.
10h50 À la veillée, plusieurs centaines de participant*s. Il y a de la musique live.

22 septembre

15h38 Lorien : Une personne qui voulait contacter la police est arrêtée.
15h07 Aussi sur le chemin du camp de Hambi ( à Manheim à l’arrêt de bus ), la police contrôle des sacs et des papiers.
14h38 200 personnes à une promenade en forêt spontanée à Beechtown, plusieurs centaines à Lorien.
13h34 Une hundertschaft autour de Beechtown.
13h17 La hundertschaft retourne vers la bande déjà déboisée près de la mine.
13h10 Une hundertschaft ( environ une centaine de flics ) se tient devant une barricade près de Lorien. Un* flic prend des photos.
08h00 Police contrôle près de la gravière. Sacs et papiers. Quelques gens sont admis dans la forêt avec les mots « Si vous nous laissez tranquilles ».

21 septembre

19h37 La police à nouveau devant Lorien. Sur la question de ce qu’ils font par là, elles-ils répondent, nous ne le savons pas nous-mêmes.
17h26 La police quitte Lorien.
17h02 Depuis plus de 30 minutes, des activistes chantent à Lorien. L’atmosphère est très paisible, des familles avec des enfants sont également dans la forêt. La police est toujours en perte autour du monopode.
16h00 Deux troupes de flics grimpeurs maintenant à Lorien, cherchant une stratégie pour l’expulsion des maisons dans les arbres.
14h24 Des flics grimpeurs arrivent à Lorien.
14h20 RWE prépare la route vers le monopode à Lorien.
13h12 La police avance maintenant vers les deux trépieds en bordure de la forêt. Jusqu’à présent, ils sont seulement là. Plusieurs activistes assis* sous le trépied, qui chantent.
12h58 Lorien : La police d’escalade et RWE sont en route au monopode. Sera probablement expulsé bientôt.
12h28 Des centaines de policiers empêchent les gens d’entrer dans la forêt.
12h15 Un convoi de trois ambulances et de deux médecins d’urgence avec des gyrophares bleus sur le chemin de la forêt.
12h12 La récolteuse d’arbres a été retirée, il y a maintenant plus de presse présente. Le monopode continue de trembler.
11h50 Une récolteuse d’arbres travaille à proximité d’un trépied avec une personne suspendue en travers. RWE met encore de vies en danger !
11h30 La police pousse et frappe les gens du blocus vers Punkpod et dans la forêt. Des gens crient.
11h24 D’autres centaines de policiers arrivent, aidés par la police montée.
11h19 La police pousse et bat le blocus. Beaucoup de cris.
10h59 Un autre dernier appel de la police. Ils menacent d’arrestations et de contrôles biométriques (empreintes digitales, photos,…)
10h46 « Dernier appel » de la police pour quitter la piste (Live sur twitter)
10h35 Une centaine de policiers arrivent à Lorien.
10h30 La police bloque violemment les barrages près de Lorien.
08h00 Il y a un changement de temps. La météo a annoncé du vent fort, de la pluie et un refroidissement considérable. Maintenant, nous avons besoin de votre soutien. Sacs de couchage, bâches, vestes afin de continuer à résister.

20 septembre

20h00 À Aix-la-Chapelle, 2 000 personnes assistent à une veillée commémorative suivie d’une manifestation pour Hambi (22h – nouvelle estimation : 2 500 personnes)
18h22 Devant la cabane Lump à Cozytown, un système d’éclairage est en train d’être mis en place.
17h30 Pendant ce temps, une camionnette de la police se tient sous la cabane Lump (Cosytown).
17h30 Depuis la gare de Buir, les gens affluent vers la forêt.
17h18 Nous venons d’obtenir les informations selon lesquelles la police a déclaré à Beechtown qu’elle arrêterait tout le monde avec un baudrier.
16h00 À Lorien, des barricades sont enlevées, prétendument pour des « voies d’évasion », bien que la police elle même bloque toutes les voies d’évacuation avec leurs véhicules.
15h45 La police agit à nouveau violemment contre des personnes pacifiques dans la forêt.
15h34 Des personnes sur le sol sont poursuivies et arrêtées par la police à Beechtown. Pas de « repos pendant 24 heures ».
15h31 Prétendument, trois observat*r*s parlementaires ont négocié avec la police à Lorien et se retirent maintenant.
15h08 Sit-in et le cordon de police se font face devant Lorien.
15h00 Environ 40 personnes dans un sit-in, des chars de police s’en sont allés. Police enlève des barricades, met les casques.
14h49 Les barricades à Lorien sont enlevées, malgré le « jour de repos ».
14h42 Deux activistes sont emporté*s par la police.
13h44 Des gens sont contrôlé*s en entrant dans la forêt.
13h31 Les gens apportent des fleurs et des bougies à l’endroit où la personne est morte hier.
09h45 Le ministre de l’intérieur, Herbert Reul (CDU), exhorte les occupant*s des arbres à quitter la forêt volontairement.

19 septembre

00:12 Attorney Mertens does not get permission to go to Beechtown.
23:30 10 persons are still in GeSa Aachen.
21:53 According to info from EA, the legal team, NOT all will get out – contrary to the announcement of the police.
20:20 La police continue à contrôler les gens en route vers la prairie. Des sacs de couchage et des tapis de sol ont été saisis.
17:47 La personne est déçue. Commentaire
16h45 La police dit, la personne est en vie et a été transportée par hélicoptère de sauvetage.
16:10 Situation incertaine. Au moment de l’accident il y avait d’abord un tumulte, maintenant grand silence et tristesse.
15:46 À Beechtown, une personne est tombée d’une traverse. ( corde entre deux cabanes ).
14.20 Deux autres arrestations, respectivement Cosytown et Beechtown. Des appels répétés des activistes restant*s dans les arbres: «HambiBleibt!», Hambi restera!.
14:15 Malacadonia est évincé.
13:36 La cabane Bambule est évincée, la dernière personne est retirée de force de la cime de l’arbre.
13h10 Des cris depuis Cosytown, à l’une des personnes verrouillées la police utilise actuellement de la force.
13h02 A Cosytown, tout les travaux d’éviction ont été arrêtés.
12h59 À Malacadonia, le lock-on ( verrouillage ) est en cours de traitement.
12h55 ATTENTION, POLICE! Sous la cabane Lump, dans le barrio ( village de cabanes ) de Cozy Town, il y a un tunnel. Conduire la zone avec de la machinerie lourde met en danger des vies humaines !
12h20 Arrestation à Cosytown. Des paramédics ont été appelé*s. Cependant, il semble que l’activiste se porte bien.
12h03 À la périphérie de Beech Town, des gens accompagnent l’expulsion avec de la musique classique.
11h35 À Beech-Town, le démantèlement d’une cabane par la police a commencé. Les activistes se sont accroché*s à des traverses à l’extérieur des maisons.
11h35 Sit-in devant Cosytown juste évincé. Coupe d’une tranchée vers Lump presque terminé.
11h30 SEK est maintenant sur cabane Malacadonia.
11h06 Maintenant expulsion à Cosytown aussi. Plate-forme élévatrice est installée.
10h58 Grue est redescendue.
10h55 Grue monte à Beechtown, il y en a des flics avec des boucliers.
10h40 Live de Beechtown
10h33 À l’ouest de la forêt, le terrain devant la mine est débarrassé des souches d’arbres. ( Là, la forêt est coupée il y a 2 ans. )
10h24 Grue et élévateurs à Beechtown. L’évacuation est en préparation.
10h19 Hambi Twitter : #Chainsaws cutting #trees to #HambacherForst Six défendant*s maintiennent leur position, entouré*s d’un blocus de plus de 80 militant*s assis au sol. Ont besoin d’observateurs du du soutien juridique et de la presse et, car l’autre voie est maintenant d’avoir un moyen plus rapide de supprimer les blocus quotidiens. #policebrutality
10h11 SEK, police grimpante et des travailleurs de RWE inspectent Beechtown. Semble que bientôt le boulot va commencer ici.
10h10 Un doigt ( une section ) de l’AktionUnterholz est arrivé à la veillée.
xxhxx Soutenez les prisonnièr*s! 4 personnes en détention – info sur abcrhineland.blackblogs.org
9h57 Une personne à la veille vient d’être brutalement battue par la police. Video
9h50 À Kleingartenverein et à Lorien, il y a beaucoup de police mais pas de presse.
8h37 La prairie est bouclée par la police en direction de la forêt.
8h30 Cinquante personnes de l’Aktion Unterholz ont été encerclées dans les champs au sud de Lorien. Vingt autres font un bloc assis devant Lump à Cosytown. Les forces d’évacuation sont sur place, l’avis d’expulsion a été lu.
8h00 Maintenant, il y a environ trois ou quatre cents flics à l’aérodrome.
7h58 2 WaWes ( Canons à eau, dans le langage de la police allemande appelé WaWe ), 1 char d’éviction et cent flics à la Secustraße. cent flics en direction de la prairie.
7h45 L’humeur au blocus assis est bonne, on chante.
7h30 Blocage du siège a commencé.

Invitation à un événement éducatif. Nous cherchons des objets étrangers en forêt.
Continuez sous la foto

18 septembre

21h00 Correction : Il y a encore des gens dans le lock-on sur Whydah !
20h50 Whydah et Nonames sont complètement évincés – les dernières personnes ont été emmenées dans le transporteur de prisonniers.
20h44 Il n’y a plus de travaux à Cozytown ou à Beechtown. Néanmoins, le projecteur est dirigé vers Beechtown. La police est à côté d’elle et a l’air en peu bête.
20h40 Au Punkpod, il y a maintenant un concert de piano spontané.
20h10 Expulsion de Whydah ( dernière cabane à Gallien ) est toujours en cours.
17h56 RWE enlève et remplit des barricades juste devant Lorien.
17h26 C’est confirmé ! Demain (19/09 10h), le HambiCamp commence à Manheim ! Plus d’informations suivront !17h40 À Cosytown, Bambule et Lumpi ne sont pas encore évincés, la coupure d’une piste vers Lumpi est à peine entamée. Jeux de rattrapage entre les gens sur le sol et BFE ( unité antiterreur de la police fédérale ). De la nourriture est arrivée à Beechtown.
16h50 Le préfet de la police Weinspach inspecte Cosytown et Beechtown. Hurler est entendu de tous les arbres.
16h34 Depuis Nonames, une tronçonneuse peut être entendue. Les personnes sur le toit seront probablement évincées d’abord.
16h30 La police déclenche un feu de champ et l’éteint avec des canons à eau. Protection contre l’incendie ?!
16h18 Une personne est évincée du toit. Policier grimpant : « Je trouve ça merde, pas d’question. ».
16h15 Chez Nonames, le « nettoyage après éviction » commence.
16h10 Nonames : « Vous détruisez notre avenir ici. Ce n’est pas seulement à propos de cet arbre ». La police s’en fout.
16h08 la police d’escalade sur Nonames près de Gallien. Nous suivons l’expulsion au téléphone. Vous êtes merveilleux-ses ! « Pourquoi es-tu ici?! Je ne t’ai pas invité chez moi! »
L’éviction de Nonames commence. Les deux personnes y sont prêtes. Prenez bien soin de vous !
15h24 Une plate-forme élévatrice se prépare sous Noname, avis d’expulsion n’est pas lu. Nous demandons aux journalistes d’y aller !
Police et RWE veulent abattre le m onopod à Lorien, duquel une vie humaine est suspendue. Cadreur-euse-s venez s’il vous plaît ici.
14h45 Selon la police, seuls la presse et des observateur-euse-s parlementaires sont autorisés à pénétrer dans la forêt. La commande semble être issue il y a 2 heures.
14h32 Punkpot est protégé par des sangliers !
13h48 Chillum est en train d’être expulsé, Orca et Bolo sont en train d’être démontés, des élévateurs orange et rouge, ainsi qu’une grosse grue blanche. Des traverses devant Nonames sont en train d’être coupées, une personne semble sécurisée dans une autre traverse. Lorien semble redevenu calme.
13h41 Randale a été évincée. Il y avait des cris de douleur depuis la cabane pendant l’expulsion.
13h09 Police évince un blocus assis à Gallien.

12h37 Lorien entouré par les flics, est fouillé.
12h36 Environ 200 flics anti-émeutes entre la forêt et le campement sur la prairie, se répandent du côté nord en sortant de la direction de Cosytown.
12h30 Il ne se passe pas grand chose à Cozytown en ce moment. Les plate-formes élévatrices attendent et la police grimpante étudie des photos.
11h33 Deuxième et dernier* activiste évincé* de «Fabrik» à Cosytown.
11h25 Sous Orca et Chillum (Gallien) il y a 5 plate-formes élévatrices.
9h50 Le personnel de RWE scie le sous-bois sous Cosytown.
9h00 Tranchée pour Nonames (cabane devant Gallien) est battue.
04h25 La plate-forme inférieure de Casa leur semble instable et est maintenant supportée.
03h48 Deux autres personnes ont été expulsées de hamacs à Cosytown. Le lock-on fonctionne encore.
02h05 Après un peu moins de 4 heures, la première des trois personnes du lock-on à Casa De Durruti est évincée. Les flics jettent maintenant tout depuis la cabane. On dirait que c’est le poste de nuit.
00h50 Cosytown est encore en train d’être évincé! 3 personnes sont à la Casa de Durruti dans le lock-on. Les flics sont au travail avec une disqueuse.

17 septembre

22h30 Dans la salle des cages du centre de détention, un policier a pris des photos d’environ 8 à 10 personnes dans leur cellule.
22h30 Plus de 50 personnes à la veillée.
22h10 7 fourgonnettes quittent les prairies.
21h49 La police contrôle les gens à 100 mètres devant la prairie. Il leur est interdit d’apporter de la nourriture.
21h45 Activiste environnemental est amené à l’ascenseur par l’équipe d’escalade. Pendant ce temps, une cabane dans les arbres à Cozytown est démolie par le haut. Selon la police, dans la cabane, 2 personnes sont attachées à un objet.
21h30 Le concert de solidarité est officiellement terminé.
21h28 L’éviction d’une cabane à Cozytown est continuée, la police essayant de pénétrer à l’intérieur.
21h02 Personne avec lock-on a été prise d’une cabane à Cozytown après 5 minutes.
20h55 Des projecteurs à Gallien. Flics avec des lampes de poche dans la forêt. Gallien : les cabanes Himmelblau, Schwaukel, Paradies, Bolo, Tower évincées/détruites
20h22 La police retire un grimpeur de sa corde – il a livré une brève poursuite avec les agent*s.
20h06 Les deux élévateurs sont sous une cabane à Cosytown, SEK dans l’équipement d’escalade s’approche. Cela peut signifier la continuation imminente de l’éviction.
20h02 Pendant le concert, BFE et d’autres unités tentent de se rendre à Lorien.
19h35 Une partie des visiteurs du concert (environ 100?) vont spontanément au pré.
19h12 À Cosytown, trois personnes sont à une traverse entre deux cabanes.
19h00 Bolo est détruit.
18h53 L’expulsion à Cosytown continue.
18h19 Des centaines de personnes en route pour le concert.
17h19 La tour de Gallien et Paradies détruites, élévatrice à Beechtown (?)
17h15 Police s’est retirée de Beechtown (?), des barricades sont enlevées à Cosytown.
17h00 Une rubalise est tirée autour de Cosytown, des allées sont coupées. A Gallien, l’éviction de Bolo est en cours.
16h53 Les barricades en bois sont détruites à la tronçonneuse tandis qu’autour un Harvester ( machine à bûcheron ) abat des arbres plus petits.
16h25 Des arbres sont abattus à Beechtown, les gens crient « Arrêtez ! ». RWE s’arrête.
15h36 RWE dégage une voie pour Beechtown, bienqu’un activiste se trouve juste là dans un arbre. RWE continue, la police regarde et fait rien.
15h20 Une piste est battue à travers Beechtown, à l’aide d’une plate-forme élévatrice. Des passerelles basses sont coupées. Jeu de chat et de souris sur le terrain entre une cinquantaine de activistes et de flics. Les derniers aussi avec des chiens, les activistes avec des sit-ins.
15h19 Des activistes sont arrivé*s à Beechtown.
14h20 Paradies et Tower à Gallien sont évincés. Un policier grimpeur sur une traverse ne peut plus descendre sans aide. (Les traverses sont des cordes pour se déplacer entre les arbres habités, même si les arbres sont entourés de flics. Cordes doubles s’appellent « walkways ».)
14h20 À Gallien, Bolo est évincé.
14h04 L’ordre d’expulsion est lu à haute voix à Cosy-town.
13h34 Blocus assis près de Beechtown pour entraver les préparations de l’expulsion. De plus en plus de policiers, mais il n’y a pas encore eu d’ordre de s’en aller.
13h09 La police a commencé d’évincer Beechtown. L’ordre d’expulsion fut lu. Des arbres sont abattus, une personne est arrêtée et le blocus d’#AktionUnterholz est évincé. Pas de presse là-bas !! Nous demandons aux journalistes d’y aller !
12h36 Les flics sont maintenant à la cabane « Paradies » à Gallien. Première personne déjà évacuée.
12h14 La plate-forme élévatrice entre « Paradies » et « Lazy-town » est tombée en panne.
12h09 Une personne évincée d’une traverse à Gallien.
12h08 La police a essayé d’évincer un* violoncelliste, de nombreuses caméras présentes.
11h46 Les fenêtres sont brisées dans la tour de Gallien
11h38 Quatrième élévateur maintenant à Gallien.
11h10 3 élévateurs sont prêts. Aucune maison d’arbre encore évincée. « L’humeur est con, mais NOUS SOMMES PRÊT*S ! »
10h38 L’élévateur se met en position.
10h32 Deuxième élévateur à Gallien.
10h20 Les gens construisent des barricades à Cozytown, y sont rapidement enlevées par la police. Pour le reste, tout est très calme. Hier, 6 personnes ont été évincées de Cozytown.
10h10 SEK avec équipement d’escalade et ascenseur à Gallien
10h08 Sit-in d’AktionUnterholz complètement évincé. Élévateur en position.
10h00 Une observatrice parlementaire vient en forêt, avec de la nourriture pour l* dernièr occupant* à Oaktown ! Chillum suppose expulsion imminente.
09h50 Le blocus assis d’AktionUnterholz à Gallien est emporté par la police, personne après personne. SEK et équipe grimpante présentes.
09h07 Dans le nord de Gallien, de grands arbres sont abattus. La levée du blocus assis est en pause.
09h02 Personne du sit-in d’AktionUnterholz obtient un coup de poing dans le visage. La violence policière au petit déjeuner !
08h59 Bloc assis d’AktionUnterholz sous la tour à Gallien.
08h26 Deux fourgonnettes se rendent dans la forêt. Le transporteur de prisonniers et 6 fourgonnettes sont à la gravière.
08h00 Le dernier activiste à Oaktown est toujours dans l’arbre ! Il a besoin de nourriture, d’eau et de votre solidarité !

Continuation ici https://foretdehambach.org/blog/2018/09/08/fil-info-sur-les-actions-policieres-automne-2018/

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. merci pour la-les traduction-s ! c’est cool !

  2. de rien ! c’est beaucoup de boulot, mais ça vaut la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.