Nouvelle occupation forestière à l’aéroport de Francfort

Site de l’occupation
http://www.fnp.de/lokales/kreise_of_gross-gerau/Protestcamp-bei-Kaelte-und-Krach;art688,2874426
https://www.robinwood.de/blog/kuchen-und-besetzte-b%C3%A4ume-am-frankfurter-flughafen
http://www.echo-online.de/lokales/kreis-gross-gerau/buettelborn/umweltaktivisten-besetzen-baeume-im-treburer-oberwald-um-rodung-fuer-den-flughafenausbau-zu-verhindern_18435987.htm#1
Plus…

La démolition de la « Cathédrale d’Immerath »

Suivi en direct :

9/1/2018
https://www.domradio.de/themen/bist%C3%BCmer/2018-01-09/strafanzeigen-nach-protestaktion-zu-abrissbeginn
https://www.domradio.de/themen/sch%C3%B6pfung/2018-01-09/dioezesanrat-aachen-kritisiert-ausweitung-des-tagebaus

12:00 Entre-temps, la première tour est détruite, les décombres sont enlevés.

8/1/2018
https://www.youtube.com/watch?v=JjR7RSD3q6E
https://www.youtube.com/watch?v=7WPG-2X2gBg

Résumé : Au début de la matinée, la cathédrale a été occupée par des activistes de Greenpeace. Des bannières ont été déroulées, des gens se sont enfermés dans la cathédrale. Tôt le matin, deux activistes de Greenpeace ont été mordus par un chien de police et hospitalisé-e-s. Des Hambis se sont installé-e-s sur le toit d’une maison voisine. Là aussi, des bannières ont été déroulées. Les observateurs sur place indiquaient qu’il n’y aurait probablement pas de démolition aujourd’hui.
La démolition est prévue pour 2 semaines. Elle sera entamée sur la nef principale (côté de l’autel). Déjà hier, quelques centaines de personnes étaient là pour protester.

16:20 Toutes les personnes précédemment arrêtées sont libres !
14:20 4 personnes ont été arrêtées. Selon la police, elles ont été conduites au poste de police de Hückelhoven pour y subir un traitement d’identité.
14:14 La démolition a commencé. Plus…

liste d’alerte par SMS

Ticker ( Fil d’info de la saison de déboisement 2017 )

Nous avons installé une liste d’alerte par SMS pour toutes les personnes qui veulent être informées, dès que la déforestation de cette année va commencer ou dans le cas d’une éviction. Dans le formulaire ci-dessous, tu peux t’inscrire en insérant ton numéro de téléphone, puis clique sur le bouton « chiffrer » et envoye le formulaire.

Prépare ton sac à dos et sois prêt-e à passer, peu importe si c’est seulement pour un jour ou plus. Quand ils commencent à abattre, on aura besoin de toi ici.

On se verra sur les arbres !

Leith Hill, Angleterre : forêt occupée

Le fort

Une coalition d’activistes environnementaux et de résidents locaux a occupé une forêt à Surrey au sud de Londres pour empêcher Europa Oil de couper un hectare d’une réserve naturelle d’une beauté naturelle exceptionnelle qui fait également partie de la ceinture verte locale. L’on y a construit une structure massive en forme de fort sur le terrain prévu pour le forage, entourée de cabanes et de plates-formes dans les arbres et maintient également un camp au bord de la route. Le soutien nombreux de la population locale est exceptionnel, avec des repas cuits par une famille locale différente chaque soir qui sont amenés sur le site de protestation. L’occupation du camp est gérée par un petit groupe de militant*s majoritairement plus âgé*s, le fort, en tant qu’installation de sécurité, est fermé pour les personnes de l’extérieur. Plus d’action directe et les défenseu*s de la nature sont les bienvenu*s afin d’échanger leurs compétences et de garder la lutte contre les combustibles fossiles en marche à ce lieu magnifique et encore naturel.

Liens en anglais:
saveleithhill.com
voiceforleithhill.co.uk
www.bbc.com/news/video_and_audio/features/magazine-39117535/39117535 (Vidéo)

Rapport de la mobilisation anti-nucléaire à Bure


Du 14 au 18 février, une importante mobilisation anti-nucléaire a eu lieu à Bure (France), résistante à l’intention de la Compagnie d’Etat française Andra de construire un site souterrain de stockage nucléaire dans la forêt occupée de Lujec. Au cours de quelques jours, plusieurs marches de nuit ont eu lieu, de la Maison de Résistance au site de stockage nucléaire temporaire et progressivement des clôtures entourant le site de stockage ont été abattues.

Le 8 février, la mobilisation a culminé avec plus de 1000 partisans participant à la marche vers la forêt occupée avec ses nombreuses barricades / gardes, structures vivantes à travers la forêt et un nombre croissant de maisons à arbres. Les visiteurs ont partagé un dîner collectif avec les occupants puis se sont rendus sur le site d’entreposage de l’Andra où ils ont dû faire face à la police anti-émeute tirant des projectiles de gaz lacrymogène, des grenades de commotion et bloquant la route avec un char mobile avec barrière fermée qui était boulonné à la Route que la foule approchait. Les manifestants ont répondu en mettant en place leurs propres barricades et en allumant leurs flotteurs créatifs sur des cartes d’achat, dont un nommé Fénix, en feu et en engageant la police dans une bataille de quatre heures. Pendant ce temps les barrières restantes ont été prises vers le bas, utilisées comme barricades supplémentaires et comme boucliers des projectiles de police. Seules deux personnes ont été arrêtées et relâchées plus tard et plusieurs blessures subies par les grenades de commotion « FlashBang ». Indépendamment de la répression et de la violence imposée par l’État, l’atmosphère est restée festive et pleine de solidarité.

Un appel toujours en cours a été lancé pour appuyer l’occupation des forêts en raison du risque continu d’actions policières visant à expulser les défenseurs des forêts. Cette lutte anti-nucléaire est située à Bure, département de Lorraine, env. 3 heures de route des frontières avec la Belgique et l’Allemagne.

Vidéo du 18 février – Mobilisation et Action : https://www.youtube.com/watch?v=u23hqajNbBo
Video of Previous Fire-lit march to the waste-site: https://vimeo.com/204436168

Photos de l’occupation et des actions: https://www.flickr.com/photos/127928013@N04/

La prairie est à l’abri d’être évincée

Contrairement à certaines rumeurs courantes, il n’y a actuellement aucun signe que la prairie va être expulsée. Dans les prochains jours, il n’y aura pas d’expulsion ici (la sentence dans ce das n’est pas encore légalement valide et il n’y a pas non plus d’ordonnance du tribunal). Personne ne sait si quelque chose de ce genre va se passer dans les prochaines semaines ou bien mois. Alors passez un bon temps où que vous soyez, donnez pour supporter notre lutte devant les tribunaux comme vous le pouvez, et gardez un œil sur le blog!