Action confusion marximale

Hier, le 15 octobre, dans mines à ciel ouvert et les centrales électriques de RWE il y avait une grève. Il est difficile de dire si la grève semi-sauvage a été planifiée comme ça ( comme le déclare officiellement le syndicat, afin de ne pas être poursuivi en justice pour avoir dirigé une assemblée inopinée ), ou si le blocus des entrées d’usines et des routes d’accès était spontané.

Malheureusement, les gens aux piquets n’ayant pas d’endurance, ils ont laissé le champ à 11h00 au groupe d’action Confusion Marximal, bien que leur veillée ait été annoncée pour durer jusqu’à 14h00.

Le groupe d’action Confusion Marximal est apparu avec une bannière disant « expropriez les grands pontifes d’RWE – 300.000 € de compensation pour chaque mineur » (photo à suivre) et des dépliants avec le Lettre ouverte aux employé*s d’RWE et au syndicat IGBCE, publié en septembre peu de temps avant l’expulsion, pour rappeler les employés de la mine sur place aux grands grèves des mineurs de 1997 et leur offrir du soutien en cas des grèves ( même sauvages ), s’ils pourraient vaincre leur loyauté excessive envers leur employeur et commenceraient à faire grève pour obtenir une bonne indemnité de licenciement et un plan social. Le plan social doit être combattu pour le moment, si les employés de RWE ne veulent pas se retrouver soudainement dans la rue – que ce soit dans deux, cinq ou vingt ans. Parce que les directeurs, oh oui, recevront des indemnités de licenciement et sans la pression de la rue, ils se moqueront de leur personnel.

Comme il n’y a pas d’emplois sur une planète morte, la sortie du charbon doit arriver maintenant. Que ce soit socialement compatible ou non, cela dépend de la force de grève des mineurs.

Hier à la mine à ciel ouvert et aujourd’hui à Niederzier, il y avait des syndicalistes qui nous ont apostrophé. Mais aussi des discussions très constructives – et une invitation officielle à prendre part à la conversation demain à partir de 7 heures, à la gare de Buir. Nous avons promis d’être là et d’apporter du café et un atelier comment s’enchâiner.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.