Carte postale à Joe Biden : Libérez Leonard Peltier !

Ce site fut créé pour nous soutenir dans notre lutte pour la préservation de la forêt de Hambach. Nous en sommes encore loin. La lutte mondiale pour la justice climatique va logiquement de pair avec la lutte pour la justice en général. Leonard Peltier est actif depuis très longtemps et c’est pour cette raison qu’il est détenu dans les prisons des États-Unis depuis des décennies, sur la base de preuves plus que maigres. Son seul « crime » est son combat pour les droits des peuples premiers d’Amérique. Maintenant il y a un président à Washington qui a inscrit les droits humains comme importants dans sa bannière. Envoyons-lui une carte postale pour le lui rappeler. Leonard a plus qu’assez souffert.

Télćhargez la Carte postale (voire ci-dessous) ou écrivez-une vous mêmes, p.e. en utilisant le texte anglais sous l’image. Voici la traduction:

The White House
President Joe Biden
1600 Pennsylvania Avenue
Washington, DC 20500
United States of America

Concernant le prisonnier fédéral Leonard Peltier #89637-132 USP COLEMAN l, Floride

Monsieur le Président,

Après plus de 45 longues et interminables années, il est grand temps que le militant indigène des droits de l’homme Leonard Peltier, emprisonné, soit libéré immédiatement. Non seulement il n’y a jamais eu de preuves juridiques claires pour sa condamnation, mais il est tout simplement temps de le libérer pour des raisons humaines de compassion et de clémence. Après plus de 100 jours de mandat, il n’y aurait pas de signe plus clair de votre volonté de voir la justice rendue.

Leonard Peltier est maintenant un grisard de 76 ans. Depuis de nombreuses années, il souffre de maladies, parfois gravement, comme le diabète, un anévrisme de l’aorte abdominale, des douleurs à la prostate ainsi que de l’hypertension artérielle. En 2017, il a dû subir une opération cardiaque urgente. Ces problèmes de santé graves et en partie mortels, ainsi que la pandémie de Covidid 19, mettent en péril sa vie de patient à haut risque.

Leonard Peltier a été un véritable prisonnier modèle pendant toutes les années de son emprisonnement et il n’est absolument pas une menace. Il pourrait et voudrait passer le reste de ses jours avec sa famille et jouerait un rôle précieux dans sa communauté en tant qu’aîné, notamment pour les jeunes. Depuis la prison, il a déjà soutenu des projets pour les jeunes indigènes. M. Peltier a purgé sa peine, même si sa condamnation était plus que douteuse. 45 ans sont suffisants, avec plus de 16 437 jours dans des pénitenciers de haute sécurité, parfois en isolement, loin de sa famille et de sa patrie.

Monsieur le Président, veuillez renvoyer Leonard Peltier chez lui, au nom de la dignité humaine et des droits humains, en signe de guérison aux États-Unis des relations entre les peuples indigènes et le gouvernement.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

Signature
Nom
Rue et numéro de maison
Code postal, ville, pays

Une campagne de Tokata-LPSG – Groupe de soutien pour les projets de la jeunesse, de la culture et des droits de l’homme indigènes
Mail : lpsgrheinmain@nullaol.com – Sous le mentorat de l’Alliance européenne pour l’autodétermination des peuples autochtones

Texte anglais :

The White House
President Joe Biden
1600 Pennsylvania Avenue
Washington, DC 20500
United States of America

Concerning Federal Prisoner Leonard Peltier #89637-132 USP COLEMAN l, Florida

Dear Mr. President

After more than 45 long and endless years, it is highest time that the imprisoned indigenous human rights activist Leonard Peltier be released immediately. Not only was there never any clear juridical evidence for his conviction, but it is simply time to release him on human grounds of compassion and mercy – after 100+ days in office, there would be no clearer sign of your will to see justice done.

Leonard Peltier is now an elder of 76 years. For many years he has suffered from diseases, some of them severe, such as diabetes, an abdominal aortic aneurism, prostate pain as well as high blood pressure. In 2017 he had to undergo urgent heart surgery. These serious and partly life-threatening health conditions, as well as the CovidiQ pandemic. imperil his life as a high-risk patient.

Leonard Peltier has been a true model prisoner during all years of his imprisonment and he is definitely not a threat to the public. He could and would spend the rest of his days with his family and would play a valuable part in his community as an elder, especially for the youth. From prison, he has already been supporting Native Youth Projects. Mr. Peltier has sewed his sentence, even it his conviction was more than doubtful. 45 years are enough, with over 16,437 days in high-security penitentiaries, at times in solitary confinement, far away from his family and homeland.

Dear Mr. President, please send Leonard Peltier home – in the name of human dignity and human rights, as a sign of healing in the relationship between the indigenous Peoples in the United States and the US-government.

Yours faithfully

Signature
Name
Street & House Number
Zip Code, City, Country

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.