Appel de quelques occupant*s de la forêt à l’occasion de l’annonce de RWE hier, ils veulent abattre des arbres à Hambi

L’original allemand se trouve sur Indymedia

RWE a annoncé hier par communiqué de presse, dans son style habituel et arrogant, son intention d’abattre « dans un délai bref » des arbres, « morts ou irrémédiablement endommagés par la sécheresse de l’été dernier ainsi que par des infestations de ravageurs ». Il s’agit de 9 localités différentes et non précisées, situées dans la partie occupée de la forêt, dans le Merzenicher Erbwald près de Morschenich, dans la forêt près du chemin de fer de Hambach et dans la zone minière.

Bien que nous n’ayons rien contre les arbres qui tombent parfois sur les rails, nous parlons ici des forêts adjacentes plus précieuses sur le plan écologique dans la partie occupée de la forêt et du Merzenicher Erbwald.

RWE affirme que la « mine à ciel ouvert de Hambach » n’ait « rien à voir avec les dommages causés aux arbres », faisant référence à l’été dernier, qui a considérablement affaibli les arbres et les a rendus plus vulnérables aux infestations d’insectes. Quelle performance de transfert! Nous savons tou.te.s qui est en grande partie responsable du changement climatique et des conditions météorologiques extrêmes!

RWE justifie l’abattage par « l’obligation pour les propriétaires des forêts de fournir la sécurité de la circulation ». Ils affirment qu’ils veulent seulement « abattre autant d’arbres que la sécurité des usagers de la route et des visiteurs de la forêt l’exige ». Une manœuvre intelligente, RWE ! La formulation pourrait justifier le défrichage d’assez grandes parties de la forêt. Cela créerait de nouvelles voies qui simplifieraient les futures expulsions et la déforestation. Malheureusement pour vous : comme le montre un arrêt rendu par la BGH (Cour fédérale) en 2014 : tant qu’aucune voie publique n’est touchée, les propriétaires de forêts ne sont pas du tout tenus de garantir la sécurité du trafic dans la forêt. Outre la jurisprudence, que les dirigeants peuvent échanger à leur guise, la forêt est de la nature, dont la visite comporte un risque général pour la vie et non un jardin stérile devant la maison d’un membre du conseil d’administration d’RWE.

Une partie de cette nature est également un écosystème fonctionnant dont le cycle naturel est perturbé par l’abattage des arbres morts et malades. D’innombrables animaux vivent dans le bois mort et le processus de décomposition du bois est également important pour la régénération des sols forestiers. L’abattage des arbres avec des tonnes d’équipement lourd augmentera encore la densité du sol, rendant difficile la régénération des plantes à long terme. En raison du bruit, les animaux en couvée sont perturbés.

Au lieu de la déforestation, qui ne rend pas justice aux processus complexes dans les forêts, il faut créer des plans à long terme pour la régénération de ce patrimoine forestier ! À propos, un petit conseil: ce serait un bon début pour freiner le changement climatique. Par exemple par la sortie immédiate du charbon…

Si RWE effectuait des travaux forestiers dans la Forêt de Hambach, ce serait une attaque contre l’occupation. De notre part ce serait encore une fois une raison de lutte contre l’exploitation de la nature et contre le système qui soutient cette exploitation.
La politique et les entreprises n’étant pas intéressées par les solutions au changement climatique, la justice climatique reste un travail manuel. Les acteurs du changement climatique sont partout. Attaquez-les ! Bloquez-les ! Créez de véritables alternatives à un monde d’oppression et d’exploitation ! Aussi, après les actions de masse, nous devons continuer à avancer – si déjà de l’activisme de week-end, alors chaque week-end !

Si RWE fait effectivement des abbatages dans la forêt de Hambach, cela ne peut rester sans réponse ! Que ce soit ici sur le terrain ou par des actions décentralisées, des petits groupes ou des foules, des rues bloquées ou des occupations de succursales, par de la peinture ou du feu, soyez créatifs et ne vous laissez pas pincer !

Enfin, deux liens vers des documents en allemand :

  1. le https://de.indymedia.org/node/34217
    communiqué de presse d’RWE: https://news.rwe.com/abgestorbene-baume-mussen-aus-sicherheitsgrunden-dringend-gefallt-werden/
  2. le verdict du BGH ( Cour fédérale ): http://wbvfs.de/wp-content/uploads/2014/01/BGH-Urteil-zu-waldtypische-Gefahren.pdf

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.