Hambi sauvé, les villages perdus ? Loin de là !

Hambi sauvé ?Lisez aussi notre communiqué de presse en anglais

MISE À JOUR 21 janvier: Après une protestation de M Pinkwart, le ministre des Affaires économiques de Rhénanie du Nord-Westphalie, RWE a publié une nouvelle carte, voir ci-dessous. La question est, bien sûr, si ce théâtre avait été arrangé à l’avance. Parce que maintenant le gouvernement de l’État NRW se plait de jouer le rôle de sauveur.

Dans le quotidien Aachener Nachrichten d’aujourd’hui un article est paru en première page sous le titre:  Hambi sauvé, villages perdus ! à l’occasion d’un compromis entre le gouvernement allemand et les entreprises de lignite.
À la page trois, il y avait un image montrant comment il faut imaginer cela. ( Échelle plus grande à la fin de cet article. ) Ainsi, selon le plan, l’extraction de lignite devrait avoir lieu autour de presque toute la forêt, laissant une colline d’environ 400 m de haut avec le reste de cette forêt de plaine appelé Hambi. Alors l’ex-Hambi mourra de soif.
Oups ! Ensuite, on pout aussi couper et enlever le reste. Dommage !

C’est dommage aussi pour les nombreux emplois dans le secteur de l’énergie éolienne, qui sont déjà perdus en raison de la non-sortie, d’un nombre supérieur à celui d’emplois dans l’extraction de lignite.

Ou faut-il l’interpréter de telle manière qu’RWE joue actuellement très haut au poker, pour que les compensations soient élevées aussi ?
Il est possible qu’RWE n’envisage pas sérieusement de mettre en œuvre ce plan 1:1 tel qu’il est présenté sur la carte. Au contraire, probablement ils veulent être payés à nouveau pour NE PAS faire quelque chose. Parce qu’ils ont déjà indiqué que ce plan est arrivé aux limites de ce qui est faisable. En d’autres termes, l’état doit payer quoi que ce soit au-delà de ça.
Ensuite, c’est une bonne idée pour eux, de détruire les villages, même s’il n’y aura pas d’excavation du tout. Parce qu’avec l’argent des différents pots (UE, Allemagne, NRW), l’industrie peut alors s’y installer. La société Rhénane Westphalienne d’Expropriateurs (RWE) serait sûrement positionnée très bien. On peut donc imaginer la sortie du charbon comme toujours : des autres promesses vides et les affaires comme d’habitude.

Les problèmes avec RWE sont donc loin d’être terminés. Nous nous rencontrerons encore maintes fois, nous supposons. Hambi sauvé, les villages perdus ? Loin de là, les deux !

Comment lire la carte
Sohienhöhe: terril avec forêt artificielle
Tagebau: mine à ciel ouvert
geplanter Abbau: excavation prévu
Hambacher Forst: Hambi, prévu de se trouver sur une colline de 400 m de haut. Les chauves-souris attendent déjà avec impatience la vue.
Morschenich & Manheim: des villages déjà démantelé partiellement
Möglicher Verlauf angepasste Oberkante: Course possible du bord supérieur adapté, selon RWE.

Hambi sauvé ?

Le 21 janvier, cette carte a également été publiée dans ’Aachener Nachrichten, selon les informations actualisées de la part d’RWE:
Hambi sauvé ?

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.