Fil info d’ 1-13 Septembre 2018

Pour des raisons techniques, nous avons dû externaliser une partie du fil info ici.
Le fil info actuel

13 septembre

21h27 La police joue des sons d’horreur sur ses haut-parleurs.
19h50 8 autres camionnettes se dirigeant vers Nord.
19h35 Environ 10 camionnettes de la police sur un chemin de gravier vers Nord, des mâts d’éclairage ont été repérés. ( utilisation suspectée pendant la nuit )
19h15 À Nord, les premiers activistes sont expulsés d’une maison dans les arbres.14:58 Police sur le toit de Simone.
14:40 La police met toujours en danger des vies humaines à Oaktown en circulant avec des tonnes d’équipement lourd sur des tunnels dans lesquels se trouvent des personnes.
14:35 La police observe Tripod à Lorien depuis un char et tire de lourds protecteurs.
14:35 Deux canons à eau se dirigèrent vers Buir.
14:13 Plate-forme élévatrice se met en marche à Simona. La machinerie lourde met en danger les personnes enchaînées sous la cabane !
14:10 Manif spontanée à Düren.
Annonce du chef de la police Weinspach à Aix-la-Chapelle : il veut interdire la promenade en forêt du dimanche.
14:00 L’occupation de la représentation du land NRW à Berlin a été évincée.
13:56 Des fenêtres sont jetées depuis Mona.
13:36 Les flics dans les ascenseurs détruisent les cabanes Stube und Mona pour atteindre le lock-on.
13:18 Un arbre était scié, à quelques centimètres d’une traverse. Un cas de négligence grave. Heureusement, aucun activiste n’a été blessé*.
13:12 Une personne sur Mona est verrouillée dans un lock-on.
13:10 À Gallien, des arbres sont abattus avec des traverses dans lesquelles se trouvent des gens.
13:08 Plus d’arbres sont abattus à Gallien, dans le district de Kerpen. Par la police elle-même…
13:06 Une arrestation à Gallien sur le sol.
12:50 Il y a un tunnel au-dessous de Simona avec plusieurs personnes enchaînées dedans. Continuer la circulation avec des machines met en danger des vies humaines. À la police : quittez immédiatement la zone avec les machines !
12:47 De Mona, les premières choses sont jetées. L’évacuation de Mona commence !
12:45 Police avec des armes tenues braquées sur les plate-formes élévatrices.
12:42 La machinerie lourde à côté de Simona met en danger des vies humaines.
12:39 Sous la cabane Simona, il y a un système de tunnels avec des personnes enchaînées.
12:31 Des flics entrent à Gallien avec des tronçonneuses.
12:31 Plate-forme élévatrice maintenant au-dessus de Stube ( Cabane dans un arbre à côté de Mona ) à Oaktown.
12:30 L’accès à Simona est dégagé avec plusieurs tronçonneuses.
12:29 Plate-forme élévatrice directement au-dessus du toit de Mona.
12:27 Les arbres abattus sont enlevés de Gallien.
12:25 À Oaktown, Mona est évacuée avec des grues portiques. Les cimes des arbres sont coupées près des personnes suspendues dans des traverses – ¡Danger de mort! À Mona, 2 plate-formes élévatrices sur 3 sont en action, sur l’une d’entre eux il y a des flics avec des carabines à plombs.
11:40 La grue a 30 mètres de distance devant Mona. couloir d’accès est élargi.
11:36 Actuellement relativement calme dans la Forêt de Hambach. L’éviction des cabanes est préparée, les arbres vont d’être abattus dans quelques instants.
11:12 Une troupe d’expulsion à Oaktown, pour expulser plusieurs maisons dans les arbres. Des arbres sont encore coupés pour faire place aux machines.
11:00 Pont élévateur est actuellement proche de Mona et du Living Room, il peut commencer à tout moment. Toutes les entrées de la forêt sont fermées par les flics.
10:45 En Gallien, les arbres continuent à tomber.
10:32 Au moins 40 arbres coupés à Gallien.
10:38 Bientôt commence une manifestation spontanée à la veillée, vers la prairie.
10:35 Message de la police sur un haut-parleur à Fuchur, on dit aux gens de quitter l’arbre.
10:10 La police repousse la presse encore plus loin.
09:53 Les marcheurs qui se promènent autour sont interdits de revenir pendant 7 jours #HambacherForst #HambiBleibt
09:40 Police au Punkpot devant l’entrée de Lorien
09:37 Bureau d’NRW à Berlin est occupé par des activistes d’Ende Gelände.
09:35 Bulldozer et une centaine de flics à l’entrée de la forêt à Lorien. Blocus assis sur la route goudronnée occidentale. Le char se retraite.
09:35 Harvester ( machine pour la recolte d’arbres ) est maintenant à l’entrée d’Oaktown.
08:59 Aujourd’hui, trois arbres ont été abattus, neuf ont été abattus hier.
08:45 Le blocus assis est emporté, les gens chantent « solid as a rock… rooted as a tree ». ( solide comme une roche… enracinée comme un arbre )
08:05 L’SEK, unité d’intervention de la police va d’abord dégager les bâtiments au sol.
08:05 Le blocus assis protège la tour d’Oaktown.
08:00 L’ordre d’expulsion est lu à haute voix à Oaktown.
07:50 Oaktown complètement entouré. Des gens chantant*s, la presse est maintenue à distance.
07:33 Beaucoup de flics entrent à Oaktown.

13 septembre

21:27 La police joue des sons d’horreur sur ses haut-parleurs.
19:50 8 autres camionnettes se dirigeant vers Nord.
19:35 Environ 10 camionnettes de la police sur un chemin de gravier vers Nord, des mâts d’éclairage ont été repérés. ( utilisation suspectée pendant la nuit )
19:15 À Nord, les premiers activistes sont expulsés d’une maison dans les arbres.
19:05 8 personnes à Aix-la-Chapelle dans la Gesa ( centre de détention ). L’éviction de Hamagier dans le nord presque terminée. 3 camions avec des lumières en route dans la forêt. La police essaie d’encercler des personnes à DeathPop. Les annonces éducatives de la police reçoivent une réponse bruyante de la part de la manif.
18:54 Apparemment, la police et RWE essaient de mettre leurs machines dans la forêt en sécurité.
18:40 Fourgonnettes à Lorien s’éloignent. La manif est empêchée d’avancer à coté de la gravière Collas par la police avec l’aide de chiens et de chevaux.
18:20 Autre part aussi, des groupes ont réussi à pénétrer dans la forêt, parce que la police a dû dissoudre leurs chaînes.
18:18 Un groupe assez grand d’activistes émerge dans le nord du forêt (près de Nord). RWE et la police réagissent avec nervosité agitée, des machines sont mises en sécurité.
17:55 La manif de plus de 1000 personnes est arrivée à la prairie et de plus en plus de gens franchissent les lignes de police et courent dans la forêt.
17:40 Expulsion de Hamagir (Norden).
17:20 Le sentier vers Oaktown a été élargi à 5 mètres entre Goblin et Mona.
17:15 Dans le nord, l’évacuation de la première maison d’arbre est en cours de préparation.
17:14 Manif est arrivée à la veillée. Environ 1000 participant*s
17:11 Un autre trépied a été dégagé. On ne sait pas exactement lequel, mais probablement « Norden »
16:53 « Wir sind hier, wir sind laut, weil man uns den Hambi klaut. » ( Nous sommes ici, nous font du bruit parce qu’ils nous volent Hambi. ) les manifestant*s appellent et se mettent en marche de #Buir vers #HambacherForst.
16:42 À Oaktown, une percée est en train d’être coupée en tant que chemin d’accès. Un arbre après l’autre tombe, la terre tremble. Véhicule à chenilles dans le nord. Il est considéré d’y couper une percée aussi. Deathtrap et Lollypop expulsées, Deathtrap est en train d’être démolie.
15:56 Ordnungsamt vient de faire un saut à Oaktown, mais s’est retiré sans nouvelle promulgation. La police reste. RWE marque les arbres pour pouvoir couper une percée vers Oaktown.
15:45 Après plus d’une heure, la personne de la cime d’arbre a été emmenée.
15:40 À la veillée, 10 fourgonnettes de police ont pénétré dans la forêt.
15:38 Deux personnes expulsées de hamacs dans le nord.
14:52 Une personne s’est enchaîné dans la cime d’un arbre. Les flics cherchent des moyens pour le sortir. Pont élévateur, une centaine de flics et drone ne sont apparemment pas assez.
14:30 La conférence de presse commence.
14:25 La police continue à s’occuper de démanteler une cabane dans le nord. Pièce par pièce, les pièces tombent au sol.
14:02 Police montée au camp de prairie.
13:46Pont élévateur à l’entrée nord de la forêt, à Lorien
13:35 La police, maintenant à cheval, à la Secustraße.
13:30 Deux personnes arrêtées à la manifestation spontanée.
13:25 Le trépied est démonté.
13:00 Actuellement des gens essaient de traverser le champ pour arriver à la forêt. Derrière le hangar de l’aérodrome, des gens sont poursuivis par la police dans les champs.
12:55 Tripod ( trépied ) à Deathtrap est evincé.
12:42 La dernière personne vient d’être enlevée du trépied à Deathtrap (entrée orientale de la forêt)
12:30 La manifestation spontanée est en ce moment au carrefour de la Route Secu.
12:20 Des membres de l’AfD ( extrême droite ) venaient juste d’arriver à Oaktown pendant un court laps de temps. On leur a dit très clairement qu’ils-elles ne sont pas les bienvenus du tout et ils sont reparti-es.
11:53 Plate-forme de levage à coté du trépied.
11:50 Monopode évacué, les activistes ont grimpé de par là à un arbre.
11:23 Une activiste courageuse tient le trépied. La plate-forme avec les tronçonneuses est dangereusement proche.
11:03 Une personne en détention provisoire.
10:45 Action rude contre une manifestante qui voulait perturber l’expulsion.
10:40 La personne au-dessus du trépied n’est plus assurée. Un matelas de sauvetage a été placé sous lui.
10:28 SEK ( unité d’intervention de la police ) à Deathtrap et Lollipod. Le trépied et le monopode seront évincés bientôt.
10:14 C’est calme à Oaktown et beaucoup de journalistes sont sur place.
10:02 La chaîne humaine de 12 pasteurs catholiques et protestants, assis*s devant le trépied, a été emportée individuellement.
9:58 Plateformes élévatrices sur le chemin du trépied.
9:49 La presse doit s’éloigner, un sit-in a été incité à partir mais reste assis.
9:40 Des barricades de bois mort sont enlevées.
9:35 La situation est tendue. Les équipes d’escalade se préparent.
9:26 Près de Lorien, derrière le rempart de terre d’RWE, se trouvent 6 fourgonnettes. C’est calme à l’ouest et à coté du gravier.
9:15 Des flics incitent les activistes à quitter deux cabanes ( Deathtrap & Lollipop )
9:12 Des citoyens sympathisants forment une chaîne humaine à l’entrée orientale de la forêt. Éviction du trépied commence.
8:56Pelle mécanique vient dans la forêt pour défricher la première barricade.
8:48 La police ferme lentement l’encerclement d’un monopode.
8:44 Des habitant*s des cabanes annoncent à haute voix et à maintes reprises qu’on a déposé une objection contre l’ordre d’expulsion.
8:40 Des flics entrent dans la forêt.
8:11 Encore une fois, 20 fourgonnettes, jeeps noires, ambulances et camion de police sur place.
7:52 A Buir, un canon à eau est rempli.
7:30 Deux Harvesters ( machines de récolte d’arbres ) et unité technique sur place.
7:04 Canon à eau est allé à Manheim ( petit village, déjà presque vide. Ne pas confondre avec Mannheim )
6:55 La veillée se met en place.
6:00 Plus qu’ne dizaine de voitures de police sont postées au bord de la route.
5:00 Des camions arrivent toutes les quelques minutes.
0:30 S’il y a encore des habitant*s de la forêt qui veulent donner leur identité afin de porter plainte contre l’expulsion, veuillez nous écrire par e-mail. Nous vous enverrons alors un projet de plainte et une demande au Verwaltungsgericht ( tribunal administratif ) à Cologne, que vous pouvez remplir et soumettre.

10 septembre

10h00 La police déclare: « Il n’y aura pas d’expulsion de cabanes dans les arbres ou du camp de prairie ». Comme les routes sont à nouveau barricadées et bloquées par des trépieds, elle doit d’abord faire face à ça – une fois de plus 🙂
Peu avant 10h00 Tout est silencieux dans la forêt jusqu’ici, avec des journalistes qui se promènent, des gens qui rient et jouent de la guitare face à face de 20 camionnettes de police sont à la gravière Collas. Il y a une information qu’ils veulent entrer dans la forêt vers 10 heures.

9 septembre

21h00 Selon une information, RWE et la police prévoient demain à 5h00 une grande action pour expulser toutes les cabanes.
Soir Quarante personnes ont réussi d’enfoncer le cordon policier autour de la forêt, apportant le remplacement nécessaire pour le matériel d’escalade confisqué. Environ 7 personnes ont été arrêtées, mais la plupart des choses ont traversé. Au cours de cette action, des gens ont bloqué les fourgons de la police avec leurs corps.
Après-midi Il n’ya jamais eu autant de personnes dans la forêt en même temps. Alors que la plus grande marche de protestation s’est promenée par la forêt ( environ 800 personnes ), des centaines ont en outre suivi l’appel d’Aktion Unterholz pour un week-end de résistance. Comme la police s’est retenue ( moins de contrôles, pas de violence connue ) l’action de masse de désobéissance civile est devenue un week-end de reconstruction. Merci à tous pour ce signe fort de votre solidarité!
La crainte du gouvernement du land NRW, que pourrait se développer ici une vague de protestations avec des dimensions telles que les manifestations anti-nucléaires en Wendland, sont plus réaliste chaque jour 🙂

8 septembre

Le quotidien Rheinische Post ( RP ) publie un article dans lequel il rapporte de découvertes de tunnels dans la Forêt de Hambach. Beaucoup de médias allemands copient cette absurdité en détail, certains avec en fin de compte le petit indice que la police d’Aix-la-Chapelle, responsable pour la coordination de tout qui concerne la forêt, ne sait rien de telles choses. Plus à ce sujet : https://hambacherforst.org/blog/2018/09/10/stellungnahme-zu-behauptungen-ueber-tunnelsysteme/ ( pas encore traduit )

7 septembre

17h48 Des gardes de sécurité jettent une bouteille à la veillée depuis une voiture en mouvement.
14:40 La reconstruction dans la forêt Hambach est en cours.
14:20 « La route des Sécus sera constamment occupée par RWE dans le futur. » ( Ancienne jonction autoroutière )
13h57 De plus en plus de personnes arrivent dans la forêt .
13h53 Beaucoup de gens sont dans la forêt. De nouvelles barricades sont en construction et des cabanes sont renforcées!
13h12 Manif continue de bouger, passant la veillée. La police leur demande d’entrer dans la forêt par groupes de trois.
12h45 Les choses bougent à nouveau à Buir. Les activistes qui ont divulgué leurs données personnelles sont maintenant en route pour la Forêt de Hambach pour soutenir l’occupation.
11h57 La police d’NRW se moque du droit de réunion. Les activistes sont déjà arrivés en tant qu’assemblée existante. La vérification des données personnelles des participants aux réunions est illégale !
11h00 La personne détenue est relâchée sans avoir divulgué d’informations personnelles !
10h45 Le porte-parole d’Aktion Unterholz est tiré de la foule sans aucune raison lors d’une interview.
10h38 La police continue de refuser de reconnaître l’assemblée des activistes #HambiBleibt. Dès le début, ils-elles sont venus en tant qu’assemblée, le président s’est inscrit auparavant. Malgré un déroulement pacifique, des données personnelles sont exigées.

6 septembre

Voire aussi ce reportage de Deutsche Welle

12h46 Arrêt des déboisements jusqu’au 14 octobre. En raison de la plainte de B.U.N.D., RWE doit attendre.
12h40 Fin des actions de police d’aujourd’hui. La police et RWE se retirent de la forêt.
12h01 La police a quitté Gallien et probablement Oaktown aussi, probablement à cause de la pluie.
11h50 Le jour X a été proclamé, car les premiers arbres ont été abattus. Beaucoup de gens vont agir maintenant.
11h18 À Oaktown, une barricade habitée est en train d’être enlevée. Avec une pelle à raclette. Bien qu’il y ait encore des gens dedans.
11h17 Premier jour du procès « Kim Neuland ». La police présente à nouveau – les cartes d’identité sont copiées à l’entrée. Environ 15 supporters présent-e-s. Pour plus d’informations sur ce procès, visitez le twitter d’ABC @xABC_rlx.
10h45 De petits arbres sont abattus à Oaktown.
10h29 Un journaliste qui écrit, entre autres, pour , a été détenu par la police pendant une heure et demie sur le chemin de l’occupation forestière. Son téléphone portable a été enlevé.
10h11 Oaktown: il semble qu’ils commencent à détruire la cabane Simona.
10h00 Gallien: Les petits arbres sont actuellement dépecés ou débranchés avec la tronçonneuse.
09h50 RWE vole les panneaux solaires d’Oaktown.
09h00 Gallien: Les tronçonneuses détruisent maintenant le reste de la plate-forme déjà coupée à côté de la tour.
08h30 Une centaine de la police à Oaktown. Des traverses ( connexions entre les arbres ) sont interrompues et des plates-formes sont attaquées.
08h18 Des gardes de sécurité et des flics coupent le pont entre la tour Gallien et la plate-forme voisine.
08h15 Des flics pénètrent à Oaktown, des gardes de sécurité à Gallien ( Gaule ).
07h40 Des fourgons de police aussi à l’entrée de la forêt à Lorien. Ils ont des chariots élévateurs et des excavatrices avec.
07h10 L’occupation de la prairie est entourée.

5 septembre
20h15 Plus de police à l’intérieur de la forêt. Mais elle est toujours présente autour.
19:33 Une personne arrêtée aujourd’hui est actuellement à l’hôpital parce que la police lui a cassé le bras.
18h55 La manif arrive maintenant au bord de la forêt.
17h57 La manif est toujours en route. Maintenant, ce sont environ 700 personnes.
17h56 Gesa-support (au centre de détention) à Aix-la-Chapelle est sous la pression par la police. Des données personnelles ont été enregistrées et des flics ont menotté les partisan-e-s contre un mur. Soutenez vos supporters locaux !
17h22 Le trépied A à Jesus Point a été dégagé.
17h21 Manif passant par la « zone dangereuse ».
17h00 300 people at the demo. The A-Tripod at Jesus Point is almost cleared.
16h12 At Cozytown 3 generously filled Shit-Barricades are cleared. The mood is good. At least at the side of the activists.
16h10 The monopod and tripod are evicted. On the big A, one person is still standing. He asks those present for support at the detention center when he is evacuated.
16h10 Updates from the EA (Ermittlungsausschuss, committee of enquiry): 5 people in custody in , 3 are probably still on the way there. Two were brought before the magistrate and will come out tomorrow at 0 o’clock again. Solidary people wait in front of the Gesa (Gefangenensammelstelle, prisoners collecting point or detention center)
16h05 Still one person on the tripod (looking like a big A) at Jesus Point.
16h00 No cops in Oaktown anymore and dinner is ready.
13h30 Eviction of ground structures in t-town starting.
12h45 In Morschenich around 15 people including 2 painters banned coming to the forest, the words “art prohibition” are mentioned
If u are in the danger zone and want to hear resistance radio: Now in operation: Radio Dangerzone on 87,6!
11h53 Around the tripod at the “Jesuspoint” a big operation is happening. Climbing cops are there. A heavy machine drove over what they previously called a dangerous “bomb”. They did not call a bomb disposal engineer.11:46 Ground structures in Lorien have been removed. One tripod is still standing.
11h35 Since last night at 4:30 2 people have been in the Gesa (detention center) in Aachen. One of them has been allowed to use the phone now, for the first time. They did not get any food. Come to the Gesa! Bring tobacco and vegan snacks.
10h55 Cherry picker wanted to evict the lowest platform in Lorien. When someone occupied the platform, the cherrypicker stopped. The ground in oaktown is being evicted very thoroughly by the police. A small tripod in Lorien has been pushed over by an eviction tank, a big tripod is occupied.
10h34 Climbing cops at the tripod. Person is buried in hole, 2,5m deep, with the left arm in a lock-on. Cherry picker in Oaktown.
10h14 Eviction team of the cops gets to the tripod and monopod structure at the Jesus Point.
9h32 the eviction of everything on the ground in oaktown has started. In the background the cops and RWE are called names by activists.
9h27 Police heard the name Mike in oaktown: Is he not living on the meadow?
9h25 Person, who had been arrested near the flying field, was set free.
9h16 Police has found an art installation and is getting support from a bomb disposal team
9h09 One person arrested near the flying field
9h00 Riot cops and security at oaktown. Calls and howling sirens from everywhere
8h58 Technical unit at the tripod at the entrance of the forest near Deathtrap. They brought a cherry picker with them
8h04 Meadow surrounded by cops
8h00 Cops at the meadow drive aimlessly from left to right. Historical barricades are being evicted
7h40 Lorien is surrounded. Eviction works started around the lake at oaktown
7h31 Armoured cops (about a hundred) enters the forest at Deathtrap very carefully. A lot of eviction vehicles and security guards, but still manageable. Inspection of the forest on the main roads
6h00 meadow calm, some vehicles at deathtrap
They have been removing barricades, including evicting some live-in barricades with lock-ons, destroying some structures on the ground, controlling massively on the road to Hambi, scouting out the tree villages, and generally getting up to no good. At times there were over 600 cops in the woods. They’ve had water cannon and tanks at the ready also. Some people were arrested after being cut out of lock ons, but are free now. At the weekend the cops made a big fuss about a fire extinguisher that was part of a barricade, and which they claimed to suspect as a bomb! The usual exaggeration in the attempt to discredit the occupation with sensational headlines.
Today they escorted a group of politicians from the governments coal commission on an inspection. Who knows what tomorrow will bring? It seems likely that these attacks will continue, and that the police will attempt to evict all the tree houses before cutting season starts on October 1st. Since 6 years folk have been here to stop the destruction of our Hambach Forest by the police and RWE. For that reason, tree houses and barricades were built, and people have for example locked themselves on to the excavators, power stations, trains, train tracks… too many have been put in prison. The people in the forest continue to act, and will keep on acting even after an eviction.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.