Jugement : 9 mois contre UP III

La prochaine saison de déforestation commencera en octobre. RWE veut couper deux fois plus que d’habitude, car l’année dernière cela a été largement empêché. Alors la forêt de Hambach serait quasiment morte. Ce sera un hiver chaud!
Le pouvoir d’Etat le sait aussi et veut donc nous dissuader. Le jugement contre UP III en est un exemple clair. Le juge lui-même l’a appelé ainsi. Bien que l’UPIII ait déjà réservé son vol pour quelques semaines, elle devra rester en prison jusqu’à peu avant Noël afin de l’empêcher de retourner dans la forêt.

Les antécédents
UP signifie personne inconnu. Elle avait refusé de fournir ses données personnelles et était donc maintenue en détention. Elle a été accusée d’avoir lancé des pétards. Pendant le procès on n’a même pas tenté de clarifier si la proximité était suffisante pour atteindre un*e flic. Les déclarations d’une seule policière ont fait la différence, le juge n’a pas pris en compte les déclarations de leurs collègues selon lesquelles la visibilité était très mauvaise.

A part de ça, UPIII a joué du tambour. Le juge considère cela comme une incitation à une infraction pénale. Nous ne le pourrions pas écrire mieux que dans l’article ci-dessous, une traduction du taz, journal quotidien de Berlin.

La musique est dangereuse
Allemagne – Pays des arts, des compositeurs, des choeurs et des orchestres ? Ce n’est qu’une légende. La musique est dangereuse. Chanter, jouer de la guitare, battre des tambours: Faire de la musique au mauvais endroit au mauvais moment, ça suffit pour aller en prison pendant des mois.

Dans la forêt de Hambach, entre Aix-la-Chapelle et Cologne, où des centaines de personnes défient les taliban lignite d’RWE, on a prétendument jeté des pétards vers la police fédérale en mars. Une jeune femme y a joué du tambour. Elle a été arrêtée et prise en détention préventive où elle a refusé de fournir ses données personnelles. Elle fut appellée UPIII. UP signifie « personne inconnue ». Mardi, UPIII a été condamnée.
Si l’on voulait introduire cette infraction dans le code pénal, il faudrait probablement l’appeler « soutien rythmique d’une association terroriste ». Code pénal, article 129a, quelque part entre Köchel acab mineur et haine majeur. Le verdict du tribunal local de Kerpen: 9 mois d’emprisonnement sans libération conditionnelle. Cause claire, violation de la paix et aide aux tentatives de blessures corporelles dangereuses. L’accusée n’a rien jeté elle-même, selon un porte-parole du tribunal, mais elle a « apporté son soutien aux activistes » pètant-e-s. La punition était appropriée à la faute, elle devrait également avoir un « général caractère préventif », déclara le juge Peter Königsfeld. Pour empêcher que quelqu’un souffle bientôt le cor de chasse ou nous réveille avec le triangle …

Aussi cette semaine, des fonctionnaires étaient à nouveau « allés dans la forêt pour une action informative », comme elle fut appelée. Elles/ils ont été encerclé-e-s par 15 personnes masquées avec une banderole de grand format pour les « empêcher de quitter la forêt », comme a déclaré la police. Avec un véritable morceau de tissu ! En tant que barricade contre ces forces lourdement équipées. Peut-être que quelqu’un a fredonné une chanson joyeuse. Deux terroristes banderolistes ont été arrêtés à titre provisoire.

Étonnamment, dans le code pénal de la République allemande, dite d’etre très correcte en matière de genre, en particulier dans l’article 129a, seuls les « instigateurs » sont mentionnés, seulement masculin. Une femme peut-elle jouer le rôle d’instigateur? Qu’il s’agisse d’une raison pour se pourvoir en cassation, l’avocat d’UPIII doit clarifier. Jusque-là, les derniers mots de la joueuse de tambour sont: « En m’emprisonnant, ils essaient de vous dire d’arrêter votre lutte. Je veux que vous avancez au majeur levé. » Roulement de tambour.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.