Victoire d’étape

Aujourd’hui est le dernier jour où BUND et NRWE peuvent prendre une position sur la proposition de règlement (oui ou non). Entre-temps,ca y est. Selon Andreas Pinkwart (FDP), le ministre des Affaires économiques en Rhénanie-du-Nord – Westphalie, cet hiver, il n’y aura plus de déboisement dans le reste de la forêt une fois si vaste.
Bien sûr, nous sommes heureuSes. Nous nous réjouissons pour les chauves-souris et les muscardins, pour les pics mar auxquels ils doivent leurs maisons, pour les chênes pédonculés, les charmes, le muguet et tous les êtres vivants dans et autour de la forêt. Aussi avec les humain-e-s qui, avec leur persistance – dans la forêt, dans les salles d’audience, dans les initiatives citoyennes, avec les visites guidées de la nature et l’approvisionnement de matériaux et de nourriture, dans des conférences partout en Europe, en écrivant, filmant, traduisant, recueillant des signatures et tant d’autres choses – ont rendu possible le résultat provisoire actuel.

Enfin, Mère Nature elle-même est en procès ici. Le visage du mouvement anti-charbon est maintenant une petite chauve-souris, ou au moins les survivants de l’attentat terroriste (cette fois le mot est vraiment approprié), quand leurs grottes ont été clouées avec des feuilles de plastique, incité par RWE. La population se rétablira sous condition que la forêt reste debout, car les conditions y sont optimales.
C’est comme ça que Stalingrad peut être petit. Pour les moins initiés à l’histoire: à Stalingrad, la marche des troupes nazies jusqu’alors invincibles se heurta pour la première fois à de sérieuses difficultés. Ce serait le tournant de la Seconde Guerre mondiale. Mais RWE n’est pas comme les nazis, n’est-ce pas? Non, parce que le NSDAP était un parti, RWE est une entreprise. Mais les deux détruisent le monde – pour des motifs bas. Pour l’auto-enrichissement, prétendument au nom du peuple.
Une fois, RWE était une entreprise florissante. Pendant ce temps, leur fille « propre » Enogy subit des baisses de prix significatives sur le marché boursier. Cela a commencé lorsque BUND a annoncé qu’elle allait approuver la proposition de règlement. Mais RWE n’est pas encore tombé dans le trou qu’ils ont creusé pour tous les autres. La forêt, l’étang et les grenouilles rares souffrent toujours du rabattement de la nappe phréatique. Au Pérou, un énorme bloc d’un glacier fondant continue de menacer avec un raz-de-marée qui détruirait toute une ville. Peut-être que ce sera le prochain revers pour RWE. L’extraction et la combustion du lignite rhénan produisent encore plus de particules fins que l’ensemble de la circulation routière allemande. Le charbon bloque toujours les réseaux électriques européens et ralentit l’expansion des énergies renouvelables. Le propriétaire de la prairie est toujours insulté en tant que paranoïaque parce qu’il doit être forcé par des réclamations fiscales à la vendre à RWE. Nous avons encore beaucoup à faire. Et nous sommes efficaces, croyez-moi.
Récemment, un porte-parole de la police s’est interrogé à ce sujet et a parlé d’uns « planification avec une précision militaire ». Voilà comment les fonctionnaires pensent. Ils ne peuvent tout simplement pas imaginer que nous sommes efficaces PARCE QUE nous n’avons pas d’état-major. Vraiment, ça fonctionne. Des essaims d’étourneaux font de belles acrobaties à une vitesse vertigineuse. Ils sont donc très efficaces pour repousser les oiseaux de proie. Mais je n’ai jamais entendu dire qu’ils ont un état-major. RWE et la police ont quelque chose comme ça, même si c’est appelé différent. Mais il faut se rappeler que le capitalisme dans son ensemble n’a rien de tel.
Tout comme la police a essayé de diviser le mouvement anti-lignite avec des personnes de contact et un chef de police « tellement libéral », nous, les étourneaux, avons réussi à promouvoir la discorde dans le camp qui porte l’Etat. Ce n’était possible que parce qu’ils ne sont pas un seul bloc. Il y a assez de grandes entreprises en colère contre RWE qui le montrent en public.

Mais encore ce monstre menace la forêt. C’est pourquoi elle encore a besoin d’être protégée par nous et nous avons toujours besoin du soutien de nombreuses personnes.
Les muscadins se sont déjà habitués à ces voisins.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.