Que faire quand il brûle? Ou comment nous empêcherons l’éviction et la déforestation ensemble

L’ambiance est tendue. Si RWE veut exécuter la déforestation comme planifiée, il devra détruire la plupart des cabanes dans les arbres. En même temps, nous sommes plus que jamais, plus fort*s que jamais et plus diversifié*s que jamais. C’est notre chance d’empêcher la coupe à blanc, et donc d’établir un signe clair contre l’extraction et l’exploitation du lignite et pour la justice climatique et la résistance non hiérarchique. Nous devons être nombreu* pour ça!
Pour être informé*s en cas d’expulsion, inscrivez-vous sur notre liste d’alerte par SMS et restez informé*s par le blog. Mais que faire quand l’SMS arrive? Ce texte aide à vous préparer à l’expulsion dans la Forêt de Hambach, afin que nous puissions l’empêcher ensemble!
Pour presque toutes les options, il est utile d’avoir un groupe affinitaire. Ce serait idéal si vous vous organisez dans votre ville avec des gens pour soutenir ensemble l’occupation de la forêt. Il y a déjà de nombreux groupes travaillant sur la justice climatique, tels que les groupes locaux d’Ende Gelände.

Diverses opérations de police peuvent avoir lieu dans la forêt de Hambach :

1. Expulsions de barricades ou d’occupations temporaires d’arbres
Ce que vous pouvez faire, c’est surtout multiplier les informations. Les occupations temporaires spéciales avec des plates-formes mobiles dans la zone défrichée sont appropriées pour prêter attention à la déforestation et à la destruction de l’environnement causées par le lignite. Les expulsions de barricades ont souvent conduit à la violence policière dans le passé, nous voulons donc attirer l’attention sur eux aussi. Vous pouvez nous aider en diffusant nos informations et photos ainsi que des articles de presse ( partagez sur facebook, écrivez de circulaires, peignez de graffitis…). Il peut également aider à appeler les représentants de la presse pour demander plus de reportages sur ce qui passe dans la forêt de Hambach. En outre, toutes les actions de solidarité avec la publicité efficace sont précieuses ( des manifs, des banderoles, des piquets…).

2. Début des travaux de défrichement
La dernière saison de défrichement a montré que 2 à 3 semaines suffisent pour détruire environ 70 hectares de forêt. Quand vous entendez que la déforestation commence et que vous avez l’opportunité de venir pour les prochaines semaines, alors faites-le! Nous avons besoin de vous ici plus que jamais. Ici, sur place, nous avons besoin de personnes qui occupent la zone de dégagement aussi largement que possible. Pour cela, il est utile de savoir grimper afin d’effectuer des occupations temporaires d’arbres. Nous préparons des occupations d’arbres temporaires avec des plateformes mobiles et vous fournirons tout le matériel et l’équipement dont vous avez besoin. Mais vachement important sont aussi les gens qui peuvent aider à fournir les cabanes dans les arbres, qui peuvent faire du travail de presse et de médias sociaux et donner du soutien émotionnel. Cliquez ici pour une liste de choses utiles à prendre avec toi. Surtout en semaine, la police peut être présente dans la forêt. C’est pourquoi vous pouvez nous appeler avant pour demander s’il est possible d’entrer dans la forêt sans être contrôlé* par la police. Chaque dimanche à 9h00 commence une introduction à l’action et à l’escalade. Le point de rencontre est la maison ronde dans le pré.

Si tu ne peux pas venir pendant une semaine ou plus, tu as toujours la possibilité de faire une action. Par exemple, avec un groupe affinitaire – style Ende Gelände tu pourrais préparer un blocus sur les routes d’accès par lesquelles les véhicules lourdes viendront.

Si tu n’as pas du tout le temps de venir, tu as toujours des options de soutien. Ici tu trouves des choses dont nous avons encore besoin d’urgence pour la saison de défrichement. Tu peux également emballer un sac à dos pour des occupations spontanées et nous l’envoyer. Un exemple de liste de colisage est sur la même page.

En outre, il est important de rester à jour pendant la déforestation et de faire circuler ce qui se passe dans la forêt aussi largement que possible ( enlèvement des barricades ou évictions des occupations temporaires ).
Si les travaux d’abattage commencent avant l’expulsion des cabanes dans les arbres, cela signifie que l’expulsion arrivera bientôt. Donc, vous devriez commencer par la préparation de la prévention de l’évacuation.

3. Eviction de maisons dans les arbres
Si possible, prends ton sac à dos préemballé et les autres de ton groupe affinitaire et venez dans le bois! Pendant les expulsions, la zone est généralement largement barrée. Par conséquent, la première étape pour entraver et empêcher l’expulsion est de passer à travers le cordon de police. Ensuite, vous pourriez essayer d’arrêter les véhicules à éviction, par exemple en vous asseyant devant eux, en les occupant ou en vous verrouillant dessus avec des verrous de bicyclette. S’il est impossible d’entrer dans le cordon de police, vous pouvez également bloquer les routes d’accès. Pour toutes ces actions, vous pouvez, par exemple, utiliser vos connaissances de la formation à l’action passée ou en organiser une nouvelle. En outre, les gens avec des caméras, des banderoles et des cris en chœur derrière le cordon sont importants.
Si les occupations des arbres sont assiégées longtemps par la police et la sécurité minière, il peut également être nécessaire de traverser les cordons pour fournir de l’eau et de la nourriture aux cabanes dans les arbres ou pour pouvoir échanger des personnes sur l’arbre.
Mais même si vous ne pouvez pas arriver ici, vous pouvez soutenir la lutte pour la Forêt de Hambach. Des actions d’escalade partout en Allemagne peuvent prévenir ou au moins retarder une expulsion, car le nombre de flics d’escalade en Allemagne est limité! Donc, si vous paralysez une partie de l’infrastructure urbaine de votre ville par une action de descente en rappel, ils doivent s’occuper de ça avant de pouvoir accomplir leur boulot dans la forêt. En outre, RWE dispose de bureaux et d’infrastructures partout en Allemagne. Plus il y aura d’actions contre RWE et pour la justice climatique le jour de l’expulsion, plus grande sera l’attention des médias. Vous trouverez ici de l’inspiration pour des idées d’action (en anglais).
Dernier point mais non le moindre: multiplier. Tweetez, partagez, envoyez des mails, peignez des banderoles, organisez des piquets et des veillées, discutez avec des amis et des collègues …
Ensemble, nous pouvons arrêter la destruction !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.