Occupation Excavateurs de chargement – Ticker

deutsch | english | español

Nouvelles, dernières en haut

15h54 Tous les quatre sont dehors du poste de police, chacun-e avec des ecchymoses et des contusions. Ils sont accueillies par leur bien-aimées. Putains kœfs !

15h45 HOURRA ! Le première Compa a été relâché du poste de police de Düren!
Venez avec de l’amour, de la force, du thé, des biscuits et tout ce que vous pouvez imaginer, à Düren devant le poste de police et attendez les activistes.
Vous pouvez trouver une déclaration d’action dans l’article précédent .

13h00 Le contact avec les occupations évacuées est interrompu.

12h45 La dernière personne est juste mise à terre avec la plate-forme de levage. Vraisemblablement, illes seront également amené-e-s à Düren.
L’excavatrice de la deuxième occupation a été bougé, mais ne travaille pas encore à nouveau.

12h20 Les cadenas des deux personnes enchaînées à la deuxième occupation sont également ouverts et elles doivent être évincées maintenant. Les deux les excavatrices sont encore arrêtées.

11h35 Les activistes sont emmené-e-s au poste de police à Düren. Venez et montrez votre solidarité.

11h30 La deuxième personne est évincée aussi.

11h10 A l’Occupation n°1 la première personne juste a été évincée. Le cadenas de bicyclette est forcé.

11h00 À Occupation n°1 l’unité de flics grimpant-e-s vient en haut !
Occupation n°2 est de bonne humeur. Rien ne bouge plus !

10h00 Au lever du soleil, rose de particules fines, une plate-forme hydraulique est soulevée à Occupation n°1.

09h00 Apparemment, l’unité technique est à Paris et l’on ne fait rien au-delà de paroles stupides.

06h00 Relève pour les travailleurs d’RWE.
Une toilette chauffée est mis en place pour les gardes.

04h35 Un camion de pompiers d’RWE et un fourgon de police sont en dessous devant l’excavateur, une échafaudage en acier de 46 m de haut. Pour le reste, tout est calme.
Les occupant-e-s se portent bien et sont gardé-e-s par des employés d’RWE qui sont avec eux sur la plate-forme.
D’occupation n°1, les boissons et la nourriture ont été emmenés, mais ils sont rendus bientôt.
« Si t’étais ma fille, j’te donnerais une bonne fessée » – commentaire d’un employé de la sécurité d’RWE.

03h00 Occupation n°1 : Les activistes sont surveillé-e-s maintenant et des photos sont prises pour la police. Des baudriers leur ont également été offerts, mais elles-ils les ont refusé. Un fourgon de police est rez de chaussée.
À l’occupation n°2 a été annoncé qu’ils sont à être surveillé-e-s par 2 travailleurs jusqu’à l’évacuation.

02h29 L’un des excavateurs fut démarré, mais aux cris par les militants, il est arrêté de nouveau.

01h43 La deuxième (n°2 sur 2) excavatrice de chargement dans la soute à charbon est occupée et ne se bouge plus! Les occupant-e-s sont sur la plus haute plate-forme des deux excavatrices et se sont enchaîné-e-s. Sur leur bannière est écrit : « Il n’y a pas d’emplois sur une planète morte. » Les deux occupations restent sans encombre de la part des sécurités jusqu’à maintenant.

01h10 Une excavatrice de chargement à la soute à charbon est occupée! Sur la bannière des occupants est écrit: « Forêt au lieu de prison ».

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.