Une fois de plus une excavatrice a été occupée

Düren, 14 Octobre 2015. Dans la nuit du 13 au 14 Octobre, trois militant-e-s anti-charbon ont occupé une excavatrice à roue à godets dans la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach entre Cologne et Düren. Pendant plusieurs heures, elles-ils ont réussi à arrêter le fonctionnement de la mine avant qu’elles-ils ont été expulsé-e-s par la police et emmené-e-s au poste de police de Düren.

Par leur action, les militant-e-s ne voulaient pas seulement opposer quelque chose directement à la destruction causée par l’exploitation minière, localement par le dragage de villages et paysages entiers et globalement par le changement climatique, mais elles-ils ont également démontré leur solidarité avec un militant qui est en garde à vue depuis le 8 Octobre, après avoir été arrêté dans une action similaire, dans lequel le convoyeur principal dans la mine à ciel ouvert fut bloqué. Et il devait être un avant-goût de l’action prévu pour le samedi suivant (voir ci-dessous ). Plus…

Skillshare, 9 au 18 octobre

Actualités de la Forêt de Hambach
Jus est finalement sorti de prison. S’il sera condamné dans les 3 prochaines années, il sera être remis en prison pour 7 mois. Il va bien.

Maintenant 2 occupations d’excavateurs et un blocus de convoyeur plus tard, nous nous préparons pour Skillshare ! Et nous voulons inviter tou-te-s à venir participer. Nous allons avoir un tas d’ateliers, des trucs comme l’escalade, le travail de la presse, l’équipe juridique, mais aussi des choses que nous ne révélerons pas pour l’instant. Pour participer il vous suffit un endroit pour dormir (tente, sac de couchage, etc.) peut-être un plan cool (il y aura des cartes d’action disponibles) et des trucs imperméables. Le camp est basé don, aussi le KUFA, la cuisine mobile de la WAA, viendra cuisiner pour tous.

Le camp de partage des compétences aura lieu du 9 au 18 octobre, le dernier week-end nous allons bloquer la Hambachbahn. Ceci est le chemin de fer entre la mine de Hambach et la centrale électrique. Plus…

ENDE GELÄNDE … quelle est la suite ?Conférence d’action 7 / 8 novembre

Nous avons reçu cette invitation par émail:

« ENDE Gelande en Août était la plus grande action de désobéissance civile du mouvement climatique. 1.500 personnes ont occupé la mine de lignite de Garzweiler. Beaucoup ont participé pour la première fois à une telle action. Malgré la violence massive et la menace de la répression de la part de la police et RWE, nous ne pouvions pas être arrêté et nous avons stoppé les excavateurs. En outre, ENDE Gelande a apporté le conflit entre la protection du climat et l’exploitation du charbon de nouveau dans les médias. Pour beaucoup de gens, ce fut une expérience exigeante mais aussi encourageante qui donne envie de plus! Plus…

Nouvelle Mobivideo !

Le 1 octobre la nouvelle saison de déforestation commence dans la Forêt de Hambach ! Nous lutterons pour chaque mètre !
Les vidéos suivantes ont quelques titres en anglais, p.e. concernant quelques dates importantes, à noter dans vos agendas. Mais ce sont surtout les images, qui parlent.

Defendons la Forêt de Hambach !“ – Mobiclip

Une autre mobivideo, plus longue: https://vimeo.com/140419913 .
Propagez-les, s’il vous plaît. Merci beaucoup !

Mise à jour : L’action de Lebenslaute

Plus d’infos sur le concert de Lebenslaute devant et dans la mine à ciel ouvert de Hambach Carte

DeutschEnglishEspañol

Contact presse de Lebenslaute ( Sons de vie )
+4915787114306
presse _a t_ lebenslaute_point_net

Info
0160 9261 9994
info _a t_ lebenslaute_point_net

Plus d’info sur l’action: Lebenslaute.net – Aktion 2015
#Hambach


Vidéo d’experimentellerrand


Source : Lebenslaute


Source : graswurzel.tv



Source : Herbert Sauerwein


Source : Alina Leimbach

Chronologie inversée, les informations les plus récentes en tête

03 h 00 Tous sont libres, à l‘exception de Jus.
02 h 20 Deux personnes sont relaxées à Bergheim, une personne reste dans la détention pour le traitement de reconnaissance.
01 h 20 Le lieu où se trouvent les gens, qui probablement sont déjà évacué-e-s, est encore inconnue.
23 h 05 Pont élévateur est enlevé.
22 h 40 Pont élévateur dans la mine à ciel ouvert pour enlever trois personnes auxquelles il fut difficile à s’approcher tout près. Excavateurs et convoyeurs sont arrêtés.
22 h 20 Première personne était relaxée à Bergheim.
22 h 10 La manifestation est terminmée unanimement. On quitte la mine en commun. L’unité technique ( de la police ) arrive dans la mine. Il n’est pas connu où se trouvent 3 gens, dans la mine sur un niveau plus profond.
21 h 55 Le chœur chante encore. Les tentes sont enlevées. Atmosphère de départ.
20 h 55 Offre d’RWE de pouvoir quitter volontairement la mine sans identification. Il pleut.
Toutefois, environ 4 personnes sont déjà à Düren dans le Gesa ( point de collection des prisonniers ).
20 h 40 Convoyeurs ont été évacués.
20 h 00 9 gens sur le convoyeur, la musique sonne encore, la police a encerclé l’orchestre avec des projecteurs et des chars
19 h 07 Lebenslaute-PMPDF )
18 h 34 Concert dans la pleine marche – des gens dansant sur les convoyeurs
18 h 12 Première arrestation dans la mine à ciel ouvert
18 h 00 Quatre personnes avancent plus profondément dans la mine, poursuivie de gardes
18 h 00 Le concert de Lebenslaute « Andante an der Kante » devant l’excavateur d’RWE a commencé.
17 h 50 Orchestre s’installe et les instruments sont accordés devant l’excavateur
17 h 45 Lebenslaute occupe la mine à ciel ouvert d’RWE à TerraNova : Des individus courent sur des convoyeurs!
17 h 15 #HambacherForst vs. #RWE: #Kohleausstieg_ist_Handarbeit ( abandon du charbon est du travail manuel ) endcoal #stopdigging – Merci #Lebenslaute#Hambibleibt
16 h 30 Bilan : Très belle manif. La pénétration plus profonde des manifestant-e-s sur le terrain de l’exploitation d’RWE était empêché par la présence massive des forces policières. Dommage, Lebenslaute. Peut-être, ça marche la prochaine fois !
16 h 00 Seulement 2 paysans avec leur tracteurs se trouvent à la voiture de presse de la police.
14 h 30 Venteux, poussiéreux, bonne humeur, des slogans forts pendant la manifestation finale. Groupe de gens dansant de valses devant le barrage de police.
14 h 00 Quatre rangs de policiers-cières et 27 fourgons du côté gauche ( côté de la mine ). A part ça la situation est calme. Les chanteuses-eurs se préparent pour le concert.
13 h 00 Manifestation arrête après 200 mètres, parce que la voie est soi-disant trop étroite. Après un compromis on avance  la police a accepté de céder plus d’espace.
12 h 42 La manifestation a procédé 100 mètres. Presse est présente ( graswurzel, télé, taz, WDR ). La police a des uniformes verts ( pas d’équipement de bataille ).
12 h 35 La manifestation a été encerclée contrairement aux accords préalables avec la police. Elle porte ouvertement des attache-câbles noirs et blancs.
12 h 30 200 visiteurs au concert avec des discours. Maintenant la manifestation commence.
10 h 00 Les observateurs disent que des convoyeurs et deux excavateurs sont arrêtées par RWE

Revue de presse

Plus…