Blocus de la centrale électrique à Niederaußem

deutsch | english | español
Blocus avec lock-ons et trépied en face de la centrale Niederaussem


Source : ausgeco2hlt.de

Avec un trépied et un sit-in, des activistes de ausgeCO2hlt ont bloqué une route d’accès à la centrale de charbon de Niederaussem environ 13h00 dans le bassin de lignite en Rhénanie allemande. 20 activistes se sont enchaîné-e-s, en partie par des lock-ons l’un-e à l’autre, en partie fixé-e-s au trépied lui-même. L’action est dirigée contre l’industrie minière et l’électrification du lignite, dans le bassin rhénan et dans le monde entier.
« Le bassin de lignite en Rhénanie est le plus grand producteur d’émissions de CO2 de l’Europe. Ici est décidé sur le climat et pas à la table de négociation à Paris. Le changement climatique signifie pour nous la sortie immédiate d’Allemagne du lignite, qui est particulièrement nuisible au climat. Seulement par un arrêt définitif de ces centrales électriques, nous pouvons atténuer le changement climatique d’origine humaine. Voilà pourquoi nous avons bloqué aujourd’hui parties de la livraison de charbon dans l’une des centrales les plus grandes et les plus sales en Europe. L’action a sa place dans l’histoire de la résistance rhénane de camps, d’occupations et de blocus au cours des années dernières. En outre, elle a lieu simultanément avec une action de nos amis d’Ende Gelände dans le bassin de lignite en Allemagne centrale. Nous sommes partout et nous n’arrêterons pas jusqu’à ce que la destruction soit terminée », dit Milan Schwarze, porte-parole des activistes.
Non seulement en Allemagne le mouvement environnemental se développe depuis quelques années. Partout dans le monde, nous voyons que les gens agissent de plus en plus contre les combustibles fossiles. Pendant le sommet sur le climat à Paris, toutes les manifestations y sont interdites. Néanmoins, de petites ou grandes actions ont lieu actuellement dans le cadre des Jeux du Climat encore et encore. Ces jeux sont un laboratoire d’action créative à laquelle participent plus d’une centaine de groupes de toute l’Europe. Les actions de blocus d’aujourd’hui des activistes en Rhénanie et dans le bassin minier en Allemagne centrale font partie des Jeux internationaux Climatiques.
« Nos actions sont aussi un signe de solidarité avec les personnes dans le monde qui sont déjà touchés par les conséquences du changement climatique et sont contraints de fuir. Par conséquent, nous ne sommes pas d’accord avec l’objectif de 2 degrés, ce qui rend la misère actuelle invisible et localise les problèmes à l’avenir. Nous demandons à tous gens de juger leurs actions d’après la réalité, qui nous dit qu’il n’y a pas de temps à perdre – nous devons nous organiser maintenant contre la vente du monde », déclara Milan Schwarze. « Pour nous, il s’agit non seulement du changement de l’énergie, mais aussi de l’exigence d’énergie gigantesque du système économique capitalisme qui est basé sur la croissance. Seulement en dépassant ces conditions, nous allons réaliser une bonne vie pour tou-te-s les habitant-e-s de la planète. »

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.