RiseUp4Rojava – Appel pour deux journées d’action mondiales les 27 et 28 janvier 2019

Appel pour deux journées d’action mondiales les 27 et 28 janvier 2019

Il y a quatre ans exactement, le 27 janvier, la ville de Kobanê, au Nord de la Syrie, était libérée des mains des bandes du prétendu État Islamique, par les vaillant.e.s combattant.e.s des YPJ et YPG, au terme de plusieurs mois de violents affrontements. Nous furent à l’époque des millions à sortir dans les rues pour exprimer notre solidarité avec la résistance de Kobanê et pousser le monde à agir. Des actions répétées et puissantes ont donné aux camarades engagé.e.s dans la ville le courage de combattre et ont contraint les puissances internationales à l’action. Plus…

1/12 Cologne : Manif « Arrêtez le Charbon – Protection du Climat maintenant !»

🗣 Mise à jour:
Rendez-vous Block Hambi
Sound-Truck (au avant-dernier camion), coin Herbert-Liebertz-Weg / Siegburgerstrasse à partir de 11h00. Open Street Map

Événement d’ouverture 12h00

Début de la manif 13h00.
Route:
Deutzer Werft, Herbert-Liebertz-Weg, Siegburger Straße, Deutzer Brücke, Neuköllner Straße, Blaubach, Mühlenbach, an der Malzmühle, Deutzer Brücke Deutzer Werft. Plus…

Occupation MⒶZ 46, déclaration de presse 26/10/2018

Il y a presque deux semaines ( 13/10/2018 ), un groupe d’entre nous a commencé à occuper à Manheim, ouvrant l’occupation de la MAZ ( Zone Ⓐutonome de Manheim ) 46 au coin des rues Friedensstrasse et Forsthausstrasse.

Ce qui a suivi a été douze jours de vie autonome, de développement de l’espace et de construction de relations avec les voisins. Au cours du week-end dernier, cependant, la répression du projet a été particulièrement sévère, la police assiégeant presque constamment l’occupation, nous refusant des approvisionnements et allant même jusqu’à frapper et arrêter certains de ceux qui tentaient de nous soutenir. Même un enfant, qui voulait nous passer des gâteaux secs, fut fouillé* ! Plus…

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à Hambach

Pas de boulot sur une planète morte – Un excavateur de lignite occupé à coté de la Forêt de Hambach

fil d’info | deutsch | english | español

Tôt le matin du dimanche 21 octobre 2018, un groupe de activistes a occupé une fois de plus et a ainsi bloqué une excavatrice dans la mine de lignite. Les activistes ont grimpé pacifiquement et y ont apposé des banderoles disant « Pas de boulot sur une planète morte », soulignant une fois de plus que l’action est dirigée contre la mine de lignite et non contre le personnel.

Les gens voulaient faire prendre conscience du fait qu’un arrêt temporaire de la déforestation ne met pas fin à l’exploitation de lignite destructrice. La nature est en train d’être détruite, des villages démolis, la population forcée de déménager et des régions entières dévastées au détriment des générations à venir. Alors qu’ils se cachent continuellement derrière des contraintes extérieures d’intérêt public, l’extraction du charbon est poursuivie uniquement pour des intérêts privés. Plus…

Action confusion marximale

Hier, le 15 octobre, dans mines à ciel ouvert et les centrales électriques de RWE il y avait une grève. Il est difficile de dire si la grève semi-sauvage a été planifiée comme ça ( comme le déclare officiellement le syndicat, afin de ne pas être poursuivi en justice pour avoir dirigé une assemblée inopinée ), ou si le blocus des entrées d’usines et des routes d’accès était spontané.

Malheureusement, les gens aux piquets n’ayant pas d’endurance, ils ont laissé le champ à 11h00 au groupe d’action Confusion Marximal, bien que leur veillée ait été annoncée pour durer jusqu’à 14h00.

Le groupe d’action Confusion Marximal est apparu avec une bannière disant « expropriez les grands pontifes d’RWE – 300.000 € de compensation pour chaque mineur » (photo à suivre) et des dépliants avec le Lettre ouverte aux employé*s d’RWE et au syndicat IGBCE, publié en septembre peu de temps avant l’expulsion, pour rappeler les employés de la mine sur place aux grands grèves des mineurs de 1997 et leur offrir du soutien en cas des grèves ( même sauvages ), s’ils Plus…

Hambi continue et excavatrices arrêtées

Lisez le fil d’info du 14/10 pour les détails de l’action

Notre motivation pour la promenade dans la mine dimanche dernier

De longues semaines intenses, épuisantes et tristes sont derrière nous. La décision du tribunal de Münster apaise pour le moment le conflit autour de la Forêt de Hambach. Il est important pour nous de souligner que ce n’est pas simplement le résultat de la décision du tribunal, mais surtout de la résistance, des années de lutte et des activistes qui ont fait des efforts déterminés pour préserver la forêt à plusieurs niveaux.
Nous voulons montrer que la lutte pour le Hambi dépasse les frontières de la forêt. Plus…

Occupation à Manheim

Nous avons squatté à Manheim!

Il y a deux semaines, des gens ont été chassées de leurs maisons dans la Forêt de Hambach. Pendant que les protestations dans la forêt étaient au centre des préoccupations du public, la population locale est forcée déjà depuis des années de quitter les villages environnants. À Manheim aussi.
Plutôt que de ne concerner que les habitant*s, l’exploitation du charbon en Rhénanie est également un problème mondial. Plus…

Sauvetage de chauve-souris


11 oct. 2018

Action de sauvetage des chauve-souris
La forêt de Hambach est une zone de biodiversité comprenant de nombreuses espèces animales et végétales rares ou bien menacées, notamment le muscardin et la chauve-souris vespertilion de Bechstein, les deux protégés strictement. Ce biotope unique est en train d’être détruit par les activités d’extraction du lignite par la société RWE. Des activistes écologistes de BUND et de NABU et beaucpup d’activistes indépendant*s se battent pour protéger la forêt et ses espèces.

Le 6 octobre, au moins 50 000 personnes ont participé à une manifestation dans et autour de la Forêt de Hambach. L’une des principales raisons de cette indignation était qu’RWE, à part d’expulsion par la force des chauves-souris, RWE a fait délibérément détruire leurs lieux de nidification et hibernation avec des morceaux de plastique agrafés et du ruban adhésif. Cela signifie que les chauves-souris sont dérangées pendant leur saison de nidification, qui a généralement lieu chaque automne, et sont chassées de la zone, ou même enfermées.

Des activistes dans la forêt ont créé une équipe de sauvetage des chauves-souris courageuse, qui a pris toutes les mesures possibles pour protéger les chauves-souris Vespertilion de Bechstein de la famine et de la mort.

Le 23 octobre, @HambiBleibt a écrit: « Des grimpeuse*rs et des activistes travaillant ensemble pour la libération des animaux et un meilleur climat : 18 cavités ouvertes pour les chauves-souris, les muscardins, les hiboux et les autres animaux nichants et / ou hibernants dans des creux. Besoin de plus de volontaires, plus de 100 arbres sont encore bloqués ».

Lisez aussi notre page animaux menacés dans la forêt avec plus d’info sur le Vespertilion de Bechstein