Communiqués de presse, 21 Jan. 2016

Deuxième communiqué de presse des occupant-e-s dans la Forêt de Hambach

(Premier communiqué de presse ci-dessous)
+++ personne délibérément heurtée et blessée est en garde à vue ++

L’activiste qui a été heurté hier par un garde de sécurité d’RWE, et puis arrêté, vraisemblablement devra rester maintenant trois à quatre semaines en détention provisoire dans la prison d’Aix la Chapelle.
Apparemment, il n’a reçu aucun soin médical jusqu’à présent. Mais son état de santé est stable, selon les circonstances.
Pendant toute la journée, les partisans ont attendu devant le tribunal.
L’activiste sera heureux de recevoir des lettres :
Activist #2
Krefelder Straße 251
D-52070 Aachen

Plus d’infos sur
http://hambacherforst.blogsport.de
ou
https://abcrhineland.blackblogs.org/

Premier communiqué de presse

+++ un domaine en plus de la forêt déboisé! +++ escalade entre la sécurité et les occupants +++ des activistes heurté-e-s par une jeep, battu-e-s et déporté-e-s +++
Tôt le matin, des travailleurs de la société énergétique RWE ont défriché une autre zone de la Forêt de Hambach occupée, sous la protection des forces privées de sécurité mal payés. Environ à 14h00 il y avait une confrontation avec les militants de la résistance au charbon. Tant de leur côté, ainsi que du côté des gardes de sécurité ont volé des pierres.
Ceci s’est aggravée encore plus, quand un garde de sécurité heurta trois occupant-e-s avec sa jeep. Un grièvement blessé était plus capable de se mettre à la sécurité et a ensuite été encore attaqués par les gardes, chargés sur l’espace de chargement du véhicule et enlevés. Il a ensuite été remis à la police. Dans l’hôpital le médecin refusa de signer une déclaration de confidentialité et donc de le traiter de manière anonyme. Sans traitement médical, le blessé a été ramené au poste de police. Il souffre de mal au dos sévère et est actuellement toujours en détention.

Une autre personne, détenue lors d’un contrôle de voiture arbitraire, a été relâchée plus tard.

Depuis de nombreuses années il y a dans le bassin des mines de lignite rhénan une résistance de plus en plus active à l’extraction massive de charbon et sa transformation en électricité. La répression contre les adversaires du charbon a augmenté de plus en plus. Par exemple, depuis l’automne 2014, un total de huit personnes ont été arrêtées.

« Pour la semaine à venir, qui a été annoncée comme une semaine d’action par les occupants, une aggravation de plus en plus du conflit autour de l’extraction du charbon en Rhénanie commence à se profiler toujours plus grand », déclara un militant en quinconce. « Comme avant, beaucoup ne seront pas intimidé-e-s par ces attaques. Le tout va continuer ! »

Regardez cette vidéo de l’attaque par jeep

Contact presse : +49 157 3113 1110

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.