Nouveaux plans pour draguer la Grande Barrière de corail

Une autre fois, il s’avère comme c’est égale à beaucoup de gens et gouvernements, ce qui se passé avec la nature, les écosystèmes et les populations indigènes.

Il y a des plans du gouvernement pour draguer des parties du Great Barrier Reef (Grande Barrière de corail) pour y construire un port pour l’expédition par eau de charbon. Celui-ci est demandé en faveur d’une mine projété, la Carmichael mine. Elle doit être l’une des plus grandes mines sur le monde et doit être creusée sur le pays de la population indigène.
La Grande Barrière de corail est le plus grand récif corallien du monde. Un écosystème complexe qui est déjà affaibli, de toute façon, considérablement sous les conséquences du changement de climat. Elle offre la base d’existence aux êtres vivants innombrables.

Source ( en anglais ): https://linksunten.indymedia.org/de/node/152636
NO JOBS ON A DEAD PLANET!!!

A partir d’ici, le texte est traduit par un logiciel afin de vous donner une impression du contenu. L’original anglais

Malgré tout ce qui est arrivé, le gouvernement australien a présenté des plans neufs à draguer des millions de tonnes de Grande barrière de corail des fonds marins de construire un port de charbon géante à Abbot Point. Le dragage de l’aire de patrimoine mondial de construire un nouveau port de charbon est fou. Les manifestants ont jusqu’à vendredi prochain pour formuler des objections. « Le gouvernement Abbott a clairement fait savoir qu’ils vont poursuivre ce projet désastreux quel que soit le coût. Et les coûts sont vraiment stupéfiant « , écrit le GetUp! Groupe activisme, qui revendique près d’un million de fidèles et de nombreux succès politiques.

La société Adani indienne, qui a un dossier atroce des droits environnementaux et humains, veut draguer des millions de tonnes de fond marin dans la barrière de corail classée au patrimoine mondial Grande. Adani a une histoire documentée de destruction de l’environnement, le vol et la corruption.

Le dragage fera place à des milliers de navires à charbon chaque année pour less mener à travers le récif.

Adani a besoin du port pour construire la mine Carmichael, qui sera l’une des plus grandes mines de charbon dans le monde. La mine détruira la terre des propriétaires traditionnels Wangan et Jagalingou, cracher 130 millions de tonnes de pollution de carbone dans l’atmosphère chaque année, et d’utiliser douze milliards de litres d’eau souterraine.

GetUp! écrit, notant que plus d’une douzaine des plus grandes banques du monde se sont empressés de se distancier du projet. Et c’est la raison pour laquelle les grandes entreprises ont refusé d’acheter du charbon de la mine de Adani.

Des centaines de milliers d’Australiens ont déjà pris des mesures. Personne ne veut qu’on se souvienne que l’investisseur qui a contribué à détruire l’un de nos plus grandes merveilles naturelles.

Personne, il semble, sauf notre gouvernement, qui veulent utiliser des fonds publics pour soutenir projet de charbon sale et non viable de Adani. Nous devons utiliser toutes les armes dans notre arsenal démocratique pour arrêter ce grand port de charbon sale nuire à notre Reef.

La dernière fois que le gouvernement a essayé d’Abbott accélérée prévoit de draguer à Abbot Point, ministre de l’Environnement Greg Hunt a tenté de supprimer nos voix en limitant le temps le public pourrait avoir leur mot à dire.

Mais nous ne sommes pas réduits au silence. Plus de 80.000 personnes à travers le mouvement de l’environnement et au-delà de soumissions faites – plus que pour tout autre projet dans l’histoire australienne.

Cette réponse était changement de jeu – il a mis Abbot Point retour sous les projecteurs et l’a rendu tellement toxique que le gouvernement du Queensland ont été forcés de se prononcer vieille dragage de Adani prévoit invalide, et envoyé le géant minier retourner à la planche à dessin.

Mais la proposition de draguer à Abbot Point ne cesse de revenir. Cette fois, avec le soutien potentiel de centaines de millions de dollars de l’argent du gouvernement.

Ils ont besoin de savoir que nous ne tolérerons pas endommager la Grande barrière de corail pour remplir les poches d’un milliardaire de l’exploitation minière. Ceci est la troisième fois Adani a essayé de draguer notre Reef. Faisons le dernier.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.