5 novembre

100 mètres d´une occupation neuve d´un arbre dans le domaine de défrichement d´RWE, une abatteuse fut occupée pour bloquer le défrichement continué de la forêt. Les deux occupations font partie de la campagne « Aucun arbre à terre » (lien allemand), qui malgré la forte répression de la semaine passée (lien allemand : compte rendu d´une militante du 30 et 31 oct.) est continué d´autant plus vigoureusement. Nous défendons la forêt contre votre violence!

Depuis jeudi (ci-dessous), un activiste se trouve dans la détention préventive à cause des reproches inconsistantes. Nous exigeons sa relaxe immédiate!

Développements actuels (5 nov.)
14 h 00 – Les bûcherons d´RWE entament leur travail de défrichement dans la proximité directe de l´arbre nouveau occupé (depuis 4 jours)
15 h 00 – Des activistes attirent l´attention sur ce que dans la proximité directe se trouvent des gens dans les arbres
15 h 30 – Une abatteuse est occupée par au moins 4 personnes et est arrêtée
16 h 00 – La sécurité d´RWE se retire de l´occupation d´arbre, mais se rassemble autour de la machine occupée – agressive comme d´habitude, menaçant avec des matraques en ferre
16 h 30 – La police s´approche de la forêt en plusieurs véhicules
17 h 10 – 2 personnes quittent l´abatteuse, 2 s´y trouvent encore. Environ 30 membres de la sécurité gardent les deux, mais encore pas de police (bien qu´elle ait déjà circulé dans la forêt)
17 h 15 – La sécurité tente d´arrêter de nouveau des gens dans la forêt et les attaque avec des bâtons – jusqu´à maintenant, personne n´est arrêtée – la police n´est pas à voir – les 2 gens sur la machine sont encerclés par jusqu´à 30 vigiles et bûcherons
17 h 50 – Des chemins d´accès dans la forêt bloqués à 2 ponts par des activistes
18 h 00 – Les 2 personnes enlève de l´abatteuse à l´aide d´un pont élévateur, arrêtées – poste de police Düren, maintenant!

mise à jour
20 h 30 – Les deux personnes arrêtées ont
été relaxées et accuilies à Düren !
21 h 00 – L´accès principal à la forêt est
bloqué et le personnel de la sécurité est entretenu
avec des pièces d´artifice. Le campement au pré est
illuminé par des projecteurs de la sécurité.

Le jeudi passé (30 oct.) de notre point de vue

  • Travaux de défrichement empêché pour plusieurs heures
  • L´occupation dite Grubenblick (Vue sur la mine) expulsée
  • Quatorze arrestations
  • Le campement sur le pré fouillé par la police
  • Six enlèvements forcés d´ADN
  • Des sévices sur des activistes dans les postes de police
  • Une personne encore dans la détention préventive
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.